Historique US Isle Jourdain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique US Isle Jourdain

Message par Wil Fer le Dim 21 Fév - 16:47

Un peu d'Histoire....

Le rugby à l’Isle-Jourdain a fêté son centenaire en 2007. Cela fait donc plus d’un siècle que l’ovale a fait des bords de la Save son royaume.

Louis Mathioly, étudiant de l’école Centrale de Paris et licencié au Racing club de France, lorsqu’il revient en vacances au pays dispense de précieux conseils aux joueurs locaux. Et c’est donc en 1907 que le rugby voit officiellement le jour sous le nom de Racing Club Lislois. Le président est alors Jean Chabanon, boulanger de son état et grand amateur d’ovale qui subviendra aux besoins du club durant de longues années.

Les deux guerres affecteront fortement la vie du club lors des premières décennies. Ainsi le club est mis en sommeil pendant la 1ère Guerre Mondiale pour reprendre ses activités en 1920.

En 1930, le club connu une 2ème période de léthargie qui dura 12 ans…Au cours de l’Automne 1942, un groupe de jeunes Islois fit renaître le club sous la dénomination : Union Sportive L’Isloise (USL) section Rugby.

Mais ce n’est qu’en 1953 que furent déposés les statuts de l’Union Sportive L’Isloise Rugby.

En 1957, l’Isle Jourdain est éliminé en ½ Finale du championnat de France de 2ème Série.

Jusqu’aux années 60 ce sera une période de consolidation avec de nouvelles installations (une tribune de l’hippodrome d’Auch achetée 100 000 F) et un match international qui voit l’équipe de France recevoir la Tchécoslovaquie au stade municipal.

En 1962, l’Isle Jourdain est Finaliste du championnat de France de 2ème série.

Puis ce sera la première récompense avec le titre de Champion de France de 4ème série en 1967 avec à sa tête un jeune rugbyman de 18 ans nommé Jean-Claude Skrela. Les lislois l’emportent par 16 à 8 face aux héraultais de Lespignan avec trois essais de J-P. Bau, L. Roques et J-C. Skrela, un drop de Pascual, une transformation de Susigan.


Isle-Jourdain Champion de France de 4ème série en 1967.


En 1970, l’USL accède à la troisième division et ne quittera plus jamais le championnat national.

Après une décennie d’apprentissage dans cette division avec diverses participation aux phases finale (comme en 1976 où l’Isle Jourdain est éliminé en 16ème de finale par La Réole 14 à 3) les sang et or voient arriver en 1980 un nouvel entraîneur venu du club voisin de Lombez, Henri Broncan.

En 1980, l’Isle Jourdain est éliminé en 16ème (sans perdre) 6 à 6 par Castelnau.


En 1981, après une remarquable saison sans stars mais avec les valeurs prônées par leur mentor à savoir beaucoup de sueur, d’humilité et de rigueur, les lislois décrochent le titre de champion de France de 3ème division face à Saint-Paul les Dax (à Sainte Livrade) par le plus petit des scores, 3 à 0 grâce à une pénalité du métronome Elie Zavattierro.
Pour cela, l’Isle Jourdain avait éliminé Pamiers (25 à 8.) en 16ème. Moissac (32 à 7) en 8ème. L’ACBB (12 à 6) en ¼ de Finale et Muret (15 à 3) en ½.
Une nouvelle page glorieuse du club vient de s’écrire.


Isle-Jourdain Champion de France de 3ème Division en 1981.

Commencera alors un long bail en deuxième division ponctué de moments glorieux, de périodes difficiles mais au final un club qui continue son bonhomme de chemin.

En 1986, l’Isle Jourdain est éliminé par Fumel 16 à 10 en 16ème de Finale.

Après avoir caressé l’espoir de jouer en groupe B à la fin des années 80, les sang et or vont atteindre leur rêve lors de la saison 1994/1995.

L’équipe entraînée par Jacky Garcia et Yves Bonnefoy va s’imposer face à une formation qui lui a rarement porté chance par 25 à 15 avec trois essais de Michel Cester, Richard Sadourny et Cyril Bouziges bonifiés par deux transformations et deux pénalités de Patrice Faure. L’Isle Jourdain est par la suite éliminé en ¼ de finale de 2ème Division par (le Futur Champion) Cognac 12 à 6. L’USL touche au but : LA 1ère Division Groupe B.


Isle Jourdain saison 1996.

En 1996, dans une poule composée de Marmande, Bergerac, Mazamet, Aurillac, Cahors, St Gaudens, Rodez, Lannemezan, Sarlat, Bagnères, St Girons, Blagnac et Albi, les Lislois assure leur maintien à l’arracher.




Isle-Jourdain Saison 1997.

Par contre la saison suivante (1997), dans une poule composée de Céret, St Girons, Asptt Balma, Mazamet, Carcassonne, Villefranche de Lauragais, Albi, Lombez-Samatan, Rodez, Cahors & Blagnac, l’Isle Jourdain est relégué en deuxième division.

1998 (Nationale 2)

En 1999, L’isle Jourdain est éliminé en 16ème de Finale de Nationale 2 par Fumel 41 à 20 après avoir battu Mérignac en Barrage 21 à 18 puis au début des années 2000 c’est la descente en Nationale 3.

Richard Azzano passe alors le flambeau de la présidence à Henri Roy et en 2003 le club retrouve la Fédérale 2 avec une accession directe en finissant premier de poule. Les Gersois sont éliminés en 8ème par Bizanos (le Futur Champion) et remporte le Challenge de l’Espoir.

Et contre toute attente les l’islois récidivent l’année suivante (2004) en terminant 1er de sa poule et accèdent ainsi à l’élite amateur malgré une élimination en 16ème de Finale par Sarlat 26 à 9.

La même saison (2004) l’Isle Jourdain réussit le Doublé en Essor : Le 2 mai 2004, la 1ère bat Gourdon 18 à 15 à Lavardac (5 pénalités de Sudrerie & 1 drop de Sadourny contre 2 essais 1 transformation et 1 pénalité). De plus, la Réserve remporte, elle aussi, le Challenge de l’Essor en dominant Nafarroa 30 à 9, toujours à Lavardac.



Isle-Jourdain Saison 2005 en Fédérale 1.

En 2005, en Fédérale 1, en dépit de leurs modestes moyens les Lislois se retrouvent dans une poule où ils font figure d’intrus avec des clubs prestigieux comme Mazamet, Lourdes mais aussi Marmande, Graulhet, Millau, Saint-Jean-de-Luz, La Teste sans oublier évidemment Colomiers qui vient d’être rétrogradé administrativement de Top 16 en Fédérale 1, Mauléon, Gourdon & Gaillac.

C’est dire si la tâche apparaît insurmontable. Et pourtant les protégés de Claude Guiraud et Manuel Zamora vont être à deux doigts de réaliser l’exploit.

En effet il leur faut vaincre au stade Fernand Lapalu, le leader columérin invaincu et invisible. Mission impossible ?

Les Lislois ont la gagne au bout du pied par une transformation a priori facile pour Yann Rousseau. Le genre de tentative qu’il n’a jamais manqué. Est-ce le stress, la malchance, toujours est-il qu’il rate l’immanquable et les Lislois s’inclinent d’un petit point par 18 à 17.

Ce sera l’un des tournants de la saison. En terminant 11ème (sur 12) avec 8 victoires et 14 défaites les sangs et or sont à 2 points du maintien (38 contre 40 points pour les 7, 8, 9 & 10ème) et retrouvent la Fédérale 2.

Suivront deux années difficiles où le club flirtera avec le bas de tableau de Fédérale 2.

En 2006, l’Isle Jourdain (11 V 1 N & 10 D) ne se qualifie pas en terminant 7ème de sa poule (Mauléon, Aire/SAdour, Hagetmau, Morlaàs, Argelès Gazoste, Miélan, Bagnères, Bizanos, Mugron Gimont & Coarraze-Nay).

En 2007, l’Isle Jourdain échappe de peu à une descente en Fédérale 3. Dans une poule composée de Miélan, Castanet, FCTT, la Vallée du Girou, Carcassonne, Rodez, Villefranche de Lauragais, Lavelanet, Lombez-Samatan, Castelnaudary & Rivesaltes, ils terminent 9ème avec 9 V, 1 N & 12 D.

Heureusement le centenaire du club restera dans l’esprit de tous un moment exceptionnel qui remobilisera toutes les bonnes volontés et les forces vives.

Un moment exceptionnel qui verra tous les grands noms ayant porté les couleurs de l’USL être présents durant ce premier week-end de Septembre 2007, un monde fou au stade le samedi avec près de 5000 personnes, un repas du samedi soir avec environ 1200 convives et un match de gala se jouer à guichets fermés opposant Auch à Agen, en quelque sorte Pierre Henry Broncan contre son père Henri, tout un symbole.

En 2008, l’Isle Jourdain se retrouve dans une poule composée d’Hagetmau, Lombez-Samatan, Aire/Adour, Aramitz, Peyrehorade, Saint-Girons, Villeneuve de Marsan, Argelès-Gazost, Roquefort, Bagnères & Vic en Bigorre. En terminant 3ème (avec 15 V & 7 D) les Gersois se qualifient pour les 32ème de Finale (Barrages) contre Rochefort. LA victoire 25 à 19 leur permet de rencontrer Cognac eb 16ème mais l’aventure s’arrête là : victoire des Charentais 17 à 0.

En challenge de l’Essor, l’Isle Jourdain est battu en finale 13 à 8 par Aire sur Adour à Vic Fézensac.
Equipe de l’Isle Jourdain :
Santouil
Saint-andré, D .Idrac, Brazzalotto, LApoutge
m)Lamothe o) Bau
Pagotto (cap), Saccona, Labessouille
Destarac, Bernoud
Vilaspasa, Falco, Guernes
Entrée en jeu : Fabre, Sans, Y.Idrac, Saint-Martin, Lafitte, Mir & Vidoni.

A noter que cette finale était arbitrée par Monsieur Garat du Comité Côte Basque qui était à l'époque un des arbitres du BTS.



Isle-Jourdain Saison 2009.

Lors de la saison 2009, l’Isle Jourdain termina 5ème (12 V & 10D) dans une poule composée de Lombez-Samatan, Castanet, Blagnac, Fleurance, Agde, Céret, Thuir, Villefranche de Lauragais, Vendres/Lespignan, Lunel & Pamiers.

En 32ème, l’Isle Jourdain élimine Arpajon (22 à 3), puis Lombez-Samatan (15 à 10) en 16ème. Au tour suivant, en 8ème, c’est la belle contre Le Favori, Blagnac.
En effet, en match de poule, chacun l’avait emporté chez l’autre 16 à 20 pour l’Isle Jourdain à Blagnac et 9 à 10 pour Blagnac à l’Isle Jourdain. Aussi, en ce 24 mai ce sont les Gersois qui remportent la belle : 23 à 16 avant de perdre, lors du match de montée en Fédérale 1, en ¼ de finale (contre le Futur Champion de Fédérale 2) Castanet 35 à 16.

En 2010, nos 2 clubs se retrouvent dans la même poule. Chacun reste maitre chez lui et Isle-Jourdain termine 5ème et se qualifie pour les barrages. En 32ème ils éliminent Salles 33 à 19 mais chute devant le futur Champion (Blagnac) 15 à 21 au terme d'un match "houleux" !!!


Isle-Jourdain Saison 2010 en Fédérale 2.

Viennent ensuite 3 saisons difficiles où la 1ère des "Sang et Or" fleurtera avec la reléguation, alors que la "B" décrochera 2 fois le "Graal" !!!

Ainsi en 2011 les Gersois terminent 5ème même s'ils ont lutté jusqu'au bout pour le maintien.

En 2012, l'Isle-Jourdain termine 8ème et est 2 fois reléguable dans la saison. Après un début de saison très difficile (1 victoire & 1 nul lors des 8 premières journées) les Gersois enchaine 5 victoire pour 2 défaites de la 9ème à la 15ème journée. La fin "en roue libre" 3 défaites ne les empêchent pas de maintenir Cahors à la 9ème place synonyme de descente.

Mais c'est en "B" qu'Isle-Jourdain va briller. Apres être sorti 3eme de sa poule l'USL élimine successivement l'ES Catalane 21-16 en 16ème, la Vallée du Girou 35-25 en 8ème, Agde (le champion de France en titre) 36-22 en 1/4 et Salles 16-14 en 1/2. En finale les sang et or sont opposés aux parisiens de Suresnes dans le stade de Gueret. De nombreux supporters lislois ont fait le déplacement pour cette rencontre, tous habillés aux couleurs sang et or. Les lislois s'imposent 19-9 grâce à un essai de David Lahille transformé par Laurent Boy, ce dernier ajoutant 3 pénalités.



La saison suivante (2013), l'USL connait un début de saison catastrophique en 1ère avec 8 défaites lors des 10 premières journées. Mais grâce à un final de feu, les Gersois se maintiennent grâce à 5 victoires (dont une importantissime à Mouguerre (Le Tournant de la saison)) lors des 8 derniers matchs. Réléguable 11 fois sur 18 journées l'USL sort la tête de l'eau lors de la 14ème journée pour se maintenir à une 8ème place.

La "B" de son côté remporte un 2ème titre de Champion de France de Fédérale "B" contre une nouvelle fois Suresnes (entraîné par le Boucalo-Tarnosien Arnaud Péhau) 22 à 7.
Sortie 1er de sa poule (avec seulement 3 défaites), l'USL élimine successivement Ribérac 56 à 3 en 16ème, Fleurance 16 à 7 en 8ème, Lormont 18 à 16 en 1/4 & le RCBA 23 à 22 en 1/2.



A noter que le club de l’Isle Jourdain, est également un club formateur, puisqu’il format plusieurs Internationaux pour le XV de France : Elie Cester (Valence) JC Skrela & Serge Laïrle (Toulouse) Patrice Tabacco (Colomiers, SF), mais aussi JL Cester qui joua à Toulouse et à Lannemezan.
avatar
Wil Fer

Messages : 10422
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum