Historique UA Gaillac R

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique UA Gaillac R

Message par Wil Fer le Dim 21 Fév - 16:49

Un peu d'Histoire .............

Le rugby à Gaillac fut tout sauf « un long fleuve tranquille » puisqu’il y eu, tout au long de l’histoire de ce sport dans cette commune, une multitude de club mais également plusieurs changement de noms pour l’Union Athlétique Gaillacoise Rugby (UAGR) !!!

Ainsi, en 1901, la pratique du rugby se fit la 1ère fois sous la « dénomination » du Stade Gaillacois où la pratique ovale était représentée par les élèves du collège de la ville.

En 1905, premier changement de nom puisque les supporters surnomme ce club le Stade Athlétique Gaillacois (ce qui sera officialisé 2 ans plus tard le 28 septembre 1907 sous le N°658 de la Fédération de l’époque).

En 1910, un 2ème club nait à Gaillac : l’Union Sportive de Gaillac.
Cela n’empêche pas le SAG de disputer 2 ans plus tard la finale de 4ème série des Pyrénées perdu le 12 avril 1912 contre le F.C. Lourdes.

Entre 1925 & 1926, 3 nouveaux clubs de rugby apparaissent à Gaillac : l’Olympique de Gaillac, le Racing Club Gaillacois et le Rugby Biberon Club Gaillacois.

Mais dans les années 20/30 cela n’empêche pas le Stade Athlétique Gaillacois de briller avec 3 titres de champion des Pyrénées en 1927 (3ème série victoire 14 à 3 sur Croix Daurade), 1929 (2ème série victoire 3 à 0 sur l’Aviron de Cahors.), 1933 (5ème série victoire face à Valence d’Agen) mais aussi d’atteindre 3 fois les demi-finales du championnat de France en 1927, 1929 & 1936.

Mais lors de la 2ème Guerre Mondiale, la politique sportive du gouvernement de Vichy obligea les villes de moins de 50 000 habitants à n’avoir qu’une seule association sportive. Aussi, le SAG est contraint de fusionner avec les autres clubs de la ville ce qui permet de fonder l’Union Athlétique Gaillacoise le 20 décembre 1940 (qui regroupe des sections de rugby, football, basket, tennis, athlétisme, natation, boxe, volley-ball).

Mais lors de la saison 1946/47, la F.F.R. met l’UAG hors compétition car Jean Pierre-Antoine rejoue dans ce club après avoir joué à Albi XIII.

Cette sanction engendre une crise occasionnant la démission des dirigeants qui libèrent ainsi les joueurs.

Qu’à cela ne tienne l’UAG renaît de ses cendres sous l’appellation de l’Union Athlétique des Cheminots de Gaillac pendant deux années (1948-1950) avant de reprendre son ancienne dénomination et de réintégrer l’UAG omnisports.

C’est le début d’une belle et grande aventure puisque l’UAG va gravir un à un les échelons du rugby Français pour atteindre en moins de 10 ans la 3ème Division (dite Excellence) en 1959 après avoir atteint les ½ finales du Championnat de France Honneur perdu contre le futur Champion : les Charentais de Rochefort.



2 ans plus tard (1961) Gaillac atteint la finale de 3ème division (défaite contre Figeac 3-10) et monte en 2ème Division (la Fédérale).



Il échoue même d’un rien dans sa quête de monter en 1ère Division, en 1965, en perdant en ½ finale de 2ème Division contre le CSJ Bourgoin.
Qu’a cela ne tienne, après avoir remporté le Challenge de l’ESSOR (1966 & 1967) Gaillac obtient enfin l’accession en en 1ère Division en 1968, malgré une défaite en finale (12 à 6) contre Saint-Jean-de-Luz.



Gaillac va se maintenir 10 saisons dans l’Elite où il se sauva parfois lors de la dernière journée….Mais lors de la saison 1978/79 après 18 défaites en 18 matchs, Gaillac dernier de sa poule descend en Groupe B. Il faut dire qu’en début de saison, Daniel Revailler avait quitté l’UAG pour le voisin Graulhet avec qui il fut international de 1980 à 1982, remportant un grand Chelem en 1981 avec l’Equipe de France de Fouroux.
La saison suivante (1979/80), la chute de Gaillac se poursuit et le club descend en 2ème division.

Il va s’y maintenir près de 22 années où il échouera plusieurs fois aux portes du « fameux sésame ». Qu’à cela ne tienne, entre temps, Gaillac remporte :
- 2 titres de Champion de France Crabos (la génération Moscato, Laporte, Jean-Jaques Alibert) en 1983 puis 1984.





- 1 titre de champion de France de Fédérale B en 1987 en battant le PUC par 16 à 7.



- et dispute une autre finale de cette compétition en 1997 perdue face à Lons-le-Saunier à Sorgues.



Mais au début des années 2000, l’UAG va connaître une période faste avec 7 finales de Championnat de France pour 6 titres, 2 Challeges et 2 montée en 5 ans (qui dit mieux ???!!) :
- 1 montée en Fédérale 1 (2002)
- 3 titres de Champion de France Reichel B (2002, 2003, 2004) et 1 finale dans cette compétition (2005),
- 1 titre de Champion de France cadet, partagé avec Massy, en 2005,
- 1 titre de champion de France de Nationale B en 2006 (victoire sur Beaurepaire 25 à 5)
- 2 Challenges de l’Espérance 2005 (victoire 41 à 24 contre Colomiers) & 2006 (victoire 19 à 16 devant Blagnac)
- 1 quart de finale de Fédérale 1 (2003),
- 2 demies finales de Fédérale 1 (2004 & 2005)
- & 1 titre de Champion de France de Fédérale 1 en 2006 (victoire 21 à 18 face à Limoges) équipe dans laquelle jouait Estebanez (qui joua ensuite à Brive & au Racing) mais aussi Costes (ex ASM/Clermont).
-



Durant cette période, le club de Gaillac deviendra la bête noire du BTS en croisant la route de nos Juniors Reichel B 3 fois pour autant de défaite… D’abord en 2002, où ils éliminent nos juniors en ¼ de finale du Championnat de France. Puis la saison suivante (2003) en nous éliminant en ½ finale (après prolongation) puis une 3ème fois de suite (en Finale cette fois-ci) en 2004 toujours en prolongation (21 à 11) ……… Mais disons le tout de suite, jamais une équipe finaliste du BTS ne fut aussi près du titre… D’’ailleurs en toute honnêteté nos juniors n'auraient JAMAIS dû perdre ce match.
Ayant retenu les leçons des 2 dernières saisons (et éliminations), nos juniors, dominateurs et solidaires, avaient réussit à cadenasser et à maîtriser un adversaire devenu méconnaissable.
Aussi, à la dernière minute de la finale, une pénalité 25 mètres face aux poteaux aurait dû donner la victoire aux "Noirs" puisque le score, qui était de 11 à 6, serait passé à 14 à 6... Soit 8 points d'avance. Hélas, le buteur du BTS rata les perches et sur le renvoi au 22 mètres qui suivit Gaillac inscrivit un essai de 80 mètres qui leur permis d'égaliser et de jouer les prolongations (11 à 11 à la fin du temps réglementaire). Gaillac, revenu dans le match (les Noirs les jambes coupées par cette égalisation sur la dernière action du match furent comme KO debout durant ces 2x10 minutes), remporta un nouveau titre qui échappa pour la 2ème fois en 5 ans aux juniors du BTS…..

Par la suite Lanusse, Mathieu Etchartaberry, Saldubéhère, Laburthe, Béhérain, Senaux, Régis Mays, Bron, David Benaouda & Bordato jouèrent en équipe 1ère du BTS en Fédérale 1 ou Fédérale 2…. Mathieu Etchartaberry et Régis Mays font encore parti de l’effectif de cette saison.


Mais pour revenir à Gaillac, les saisons fastes de 2002 à 2006 débouchèrent sur un cataclysme et un véritable cauchemar en juillet 2007….. Après une 1ère saison honorable en ProD2 (10ème sur 16 soit 24ème club Français.) l’UAG(Rugby) fait la une des journaux et affole le « petit monde du rugby » en déposant le bilan et en étant sanctionné et rétrogradé en Fédérale 3 par la DNACG. Une masse salariale trop importante, des frais annexes inutiles ayant fait gonfler exagérément le budget ont amenés à cette situation.

Pour maintenir Gaillac en ProD2, il est question à un moment d’une fusion avec le voisin de Graulhet… Mais le comité directeur de la ligue, refuse cette fusion et le projet qui permettait de garder une équipe en Fédérale 1 (Graulhet) tout en engageant l'autre (Gaillac) en Pro D2.

Le Financeur/Sponsor/Président du club (qui mettait 2 millions sur un budget de 4 millions en ProD2 à l’époque) jette l’éponge et Gaillac retombe en Fédérale 3…..

Les 2 premières saisons en Fédérale 3 voit Gaillac terminer 2ème de poule mais être éliminé chaque fois en 32ème de finale dont en 2009 par la Côte Vermeille 7 à 16.

En 2009/10 et malgré un budget de 300 000€ en fédérale 3, Gaillac évite de peu une descente en Honneur.

2010/11, Gaillac est éliminé en 32ème de finale de Fédérale 3 par Villefranche de Lauragais (41 à 43) au terme d’un final de fou lors du match retour où si la transformation du dernier essai avait été réussit, Gaillac serai passé au bénéfice des… Essais.

La saison 2011/12 voit le club survoler la Fédérale 3 en inscrivant près de 100 essais tout au long de la saison !!! Gaillac atteint même la Finale du championnat de France de Fédérale 3 qu’il perd de peu 9 à 12 (malgré le soutien de + 1 500 supporters) face au RCBA (Arcachon) à Villeneuve sur Lot. Pour ce faire, l’UAGR élimine Gimont en 32ème (51 à 30), Hasparren en 16ème (60 à 40), le RC Montauban en 8ème (31 à 19) puis Six Four en ¼ au terme d’un match houleux (22 à 7) et enfin Villars les Dombes en ½ (32 à 7).



La saison dernière, pour son retour en Fédérale 2, Gaillac fait mieux que se défendre et en terminant 4ème de sa poule et en se qualifiant pour les 16èmes de Finale face à Lombez-Samatan. Le match aller va plomber les ambitions Gaillacoise suite à la lourde défaite à domicile 14 à 34 (Bonus Offensif pour LSC). Mais au match retour dans le Gers, Gaillac va sortir la tête haute de la compétition, en allant battre Lombez sur sa pelouse 10 à 13.

Par contre, cet historique serait incomplet si je ne parlais pas de l’équipe Féminine de l’UAG qui depuis 2 saisons trust les titres et les montées :
- 2011/12 Championne de France de Fédérale 3 et montée en Fédérale 2
- 2012/13 : Championne de France de Fédérale 2 et montée en Fédérale 1.

Pouvant que rugby et réussite peuvent se conjuguer au féminin !!!

NB : Je dédie cet écrit à « Berurier Noir » supporter et forumiste passionné de son club Gaillac, très apprécié sur Rugby Fédéral et décédé début octobre. J’espère que de là haut, il appréciera ce « modeste » écrit sur l’histoire de son club !!!
avatar
Wil Fer

Messages : 10456
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum