Récapitulatif saison 2010/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récapitulatif saison 2010/2011

Message par Wil Fer le Jeu 5 Jan - 18:17



PrésidentJosé Foncillas
Entraîneurs
Jean-Marc Dicharry & Philippe Dacharry
Capitaine
Xaxier Hausseguy
Résultats
5ème de la poule 8. Maintien en Fédérale 2
Meilleurs marqueurs
Xan Urrutia & Benat Abad (3 essais chacun)
Meilleur réalisateur
Julien Monté (164 pts)
Stades
Stade Intercommunal & Stade de Piquessary
Pour la saison 2010-2011, le Boucau Tarnos stade évolue en Fédérale 2 qui a été remaniée par les instance de la FFR. En effet, ce n'est plus 3 mais 4 équipes par poule qui sont reléguées en fin de saison. De même, ce n'est plus 6 mais 4 équipes par poule qui participent à la phase finale pour l'accession à la Fédérale 1. Enfin, il n'y a plus d'accession directe pour les 1ers de chaque poule. Après un excellent début de saison (4 victoires et 2 défaites sur les 6 premiers matchs)[1] , le BTS va subir un énorme passage à vide où durant 10 journées, il ne gagnera que 2 fois[1] . Proche de la relégation en Fédérale 3 il faudra une prise de conscience de tous pour éviter un retour en arrière de 44 ans. Ainsi, en terminant "en boulet de canon" (4 victoires, 1 nul & 1 défaite sur les 6 derniers matchs)[1] , les noirs concervent leur place en Fédérale 2 en se classant à une 5e place inespérée courant février 2011.

Les raisons de ces difficultés sont multiples :


  • une phase aller de la poule perturbée par les mauvaises conditions climatiques en Aquitaine [2]
  • Un nombre trop important de points non pris quand l'occasion se présentait pour pouvoir se mêler à la lutte pour les 4 premières places qualificatives[3] .
  • La rencontre de Bizanos où plusieurs joueurs boucalo-tarnosiens furent agressés et blessés[4]
  • Enfin un nombre important de blessés [5] qui empêcha de dégager une équipe type durant une grande partie de la saison.
Concernant les autres équipes du club, la Fédérale B est éliminée par l'US.S Salles en 1/4 de finale de sa compétition au terme d'une saison exemplaire. (C'est le 3ème 1/4 de finale de cette équipe, dans cette compétition, en 6 ans).
Les juniors Reichel B remportent le Challenge d'Aquitaine de niveau 2 contre Coarraze-Nay.
Les juniors Balandrades atteignent la finale du Challenge Aquitaine de niveau 4 qu'ils perdent face à Gourdon.
Les cadets se qualifient pour la compétition Teuilières A où ils font bonne figure malgré un groupe très jeune mais plein d'avenir. Ils sont éliminé en 1/4 de finale du Challenge Aquitaine de niveau 3 par Bergerac.
[1] Source : "btsrugby" et le bilan-saison-2010-2011-pour-les-22-journees-de-la-phase-de-poule.
[2] Plusieurs reports de matchs vont occasionner un manque de compétition qui va pénaliser le BTS.
[3] Les Boucalo-tarnosiens perdent 3 points important à Miélan où la victoire leur tendait les bras s'ils avaient eu de la réussite au pied mais aussi 3 points à Bizanos où une mauvaise gestion de fin du match entraînera une défaite évitable puisque le BTS menait de 8 points à 10 minutes de la fin De plus, les noirs laissent 3 bonus offensifs en route à Peyrehorade, Mugron et contre Aramits par manque de concentration ou de mauvais choix. Enfin, lors de 3 rencontres importantes, le BTS laisse échapper la victoire (réception de Peyrehorade & Mugron), le match nul (à Hagetmau) et le bonus défensif (à Aire sur Adour) dans les 5 dernières minutes de chaque rencontre .
[4] Le déplacement à Bizanos (où les noirs furent agressés physiquement)laissa des traces dans les rangs Boucalo-tarnosien avec 4 blessés graves ce qui handicapera le club pour la suite de la compétition. Ainsi, un 3e ligne a eu sa saison terminée sur ce match, le vice-capitaine, n'a pu rejouer qu'au dernier match de poule, un ailier fut absent 3 mois et le capitaine & demi de mêlée fut absent 2 mois. À noter que durant cette saison, l'équipe 1re de Bizanos enregistra 9 cartons rouges & 31 cartons jaunes, soit 40 expulsions pour brutalités et/ou agressions.
[5] 23 joueurs de l'effectif senior ont été à un moment où à un autre blessé. Ludovic Tauziet terminant sa saison après 9 matchs, Vincent Guénin après 4.
Beaucoup de départs ou d'arrêts lors de l'avant saison. La "balance" "Départ [7](en rouge) // Arrivées [13](en vert)" est largement négative mais surtout elle la 1ère n'est pas compensées par la première. Au moment où le BTS aura un nombre de blessures conséquent, cela aura une forte incidence sur les prestations de l'équipe 1ère.

JoueurPosteDestinationJoueurPosteDestination
Jérôme Bordas2ème ligneLéon Fabrice VadilloPilierOrthez
Planas3ème ligneTyrosseLaurent BrocasPilierMouguerre
Jérémy ArneauDemi de mêlée ou Demi d'ouverture

PeyrehoradeSébastiens Dulaurens2ème lignereprend la pratique du rugby [14]
Mickael CelayaCentreBidartAxel Maugendre2ème ligneBiarritz
Dimitri Jimenez-BagnolAilierBon Encontre
Arnaud Boulé3ème ligne aileASB
Champagne3ème ligne aileASB
SeinDemi de mêléeArrêt
Stéphane CassagnePilierArrêt
David BénaoudaAilierArrêt
Isamsi TouréArrière ou ailierArrêt [8]
Franck ColetCentreArrêt
Thomas BéhérainOuvreurArrêt
Benoît Lamalle3ème ligneArrêt [9]
MaciaPilierArrêt [10]
Nicolas Serres3ème ligne aileArrêt [11]
David LafourcadePilierArrêt [12]
[7] 4 cadets (2 AB et 2 BO), 2 juniors et 2 seniors (ne jouant pas en 1re) quittent le club pour un total de 14 départs
[8]Tour arrête le rugby pour se remettre à la pratique du football.
[9] Suite à une blessure à l'épaule (nécessitant une opération) Benoît Lamalle, formé au club, Champion de France avec la Fédérale B en 2007 et finaliste Reichel B en 2000 avec le BTS, doit mettre un terme à sa carrière.
[10] Suite à des problèmes de dos, Macia doit mettre un terme à sa carrière.
[11] Suite à une grave blessure au genou en milieu de saison dernière, Nicolas Serres ne reprend pas de licence au BTS.
[12] David Lafourcade, formé au club, Champion de France avec la Fédérale B en 2007 et Finaliste Reichel B en 20004 avec le BTS, s'arrête en cours de saison.
[13] 13 juniors (5 AB, 6 ondres et 2 ASSM) et 3 seniors arrivent en plus au club soit un total de 18 arrivées.
[14] après un essai non concluant à Bera Bera, en Espagne, Sébastien Dulaurens avait mis un terme à sa carrière. Formé au BTS (depuis l'école de rugby), il revient dans son club formateur pour la pratique du rugby. Mais après plusieurs entraînements (en début de saison) il ne percévère pas et arrête le rugby. Dommage car au vu des nombreux blessés dans le pack du BTS, il aurait pu prétendre à un statut de titulaire sans problème.


AdversairesDomicileExtérieur
Astarac XVGagné 22 à 13perdu 10 à 13
MouguerreGagné 22 à 12perdu 22 à 3
Peyrehoradeperdu 19 à 20 (BD)Gagné 9 à 15
Hagetmauperdu 20 à 23 (BD)perdu 14 à 11 (BD)
Mugronperdu 15 à 16 (BD)Gagné 11 à 18
NafarroaGagné 13 à 0Gagné 19 à 20
BizanosGagné 17 à 3 (BO)perdu 22 à 20
BagnèresGagné 13 à 10perdu 9 à 0
AramitsGagné 9 à 3perdu 12 à 6 (BD)
Aire sur Adourmatch nul 9 à 9perdu 27 à 18
Hendayeperdu 10 à 17 (BD)Gagné 15 à 16








Fédérale 2, le Boucau-Tarnos-Stade se retrouve dans la poule 7 en compagnie du Stade bagnérais, de l'Entente Astarac Bigorre XV, de l'Avenir aturin, de l'Entente Aramits, du Stade hendayais, du SA Hagetmautien, du Peyrehorade Sports, de l'US Mouguerre, de l'US Nafarroa, de l'US Mugron et de l'Avenir Bizanos . Il s'agit d'une
poule de derbys avec pas moins de sept équipes du Comité Côte-Basque Landes. À noter que, comme toujours, le club boucalais s'appuie sur sa formation avec pas moins de 10 juniors qui montent en senior, dont une grande
majorité qui peut postuler à l'équipe première.

Après 2 matchs amicaux positifs (victoires contre Anglet (36 à 7) et contre Floirac (29 à 17)), le Boucau-Tarnos stade, va défier, lors de la 1re journée, l'un des favoris de la poule : Astarac XV.


Les boucalo-tarnosiens d'Urritia (à droite) en "blanc et noir" aurait pu et dû l'emporter pour ce 1er match de la saison à Miélan.
Pour le 1er match de championnat, le BTS perd 13 à 10, à Miélan (mi-temps 13 à 0 pour les locaux) ce qui lui permet de décrocher un bonus défensif (1 pt). C'est la 3e fois, en 3 saisons, que les noirs démarrent à l'extérieur (après la saison dernière à Habas ou la saison d'avant chez le Bugue). Et comme pour ces 2 rencontres, le BTS aurait dû revenir avec une victoire si ses buteurs n'avaient pas connu un jour sans (4 pénalités manquées en 1re mi-temps (dont une des 22 mètres face aux poteaux) et une pénalité, encore manquée, à la dernière minute qui aurait permis aux noirs d'égaliser),[19]. Pour le 1er match à domicile, les noirs reçoivent les voisins de Mouguerre dans leur mythique Stade Piquessary pour ce qui est le 1er derby de la saison. Dominateur tout au long du match, le BTS prive les visiteurs du point de bonus
défensif, en inscrivant un essai mérité dans les dernières minutes. Le score qui était de 15 à 12, passant à 22 à 12 avec la transformation. Jusque là, les buteurs des 2 équipes avaient inscrit la totalité des points des 2 équipes (4 pénalités, 1 drop pour le BTS et 4 pénalités pour les mouguertars). La victoire boucalo-tarnosienne ne souffre d'aucune contestation, tant l'équipe locale domina son adversaire qui passa la majorité de la 2e mi-temps dans son camp.


Benat Abad file à l'essai face à des Peyrehoradais dominés dans le jeu et l'engagement.
Pour la 3e journée : le BTS l'emporte logiquement à Peyrehorade 9 à 15 en inscrivant les 2 seuls essais du match. Mais avec plusieurs essais laissés en court de route (au moins 2) et plusieurs pénalités non réussies, la victoire aurait dû être plus large, tant les forgerons ont été dominateurs dans tous les compartiments du jeu. Au soir de cette 3e journée, les noirs sont 3e ex-aqueo avec 2 autres équipes (Aire/Adour et Nafarroa) avec 9 points, à 1 point des leaders Bizanos et Bagnères.

La réception d'Hagetmau, se solde par une défaite pour le BTS 20 à 23. 1er échec à domicile pour les noirs qui n'ont pas su se défaire d'un adversaire accrocheur dans un match au chassé croisé incessant. Malgré une touche efficace, les forgerons ne font pas de bons choix, abusant du jeu au pied et incapables de mettre du rythme dans un match de petit niveau . Les noirs redescendent à la 5e place à 5 points du leader Bizanos (étonnant promu).

Les Boucalo-Tarnosiens, profitent de leur déplacement chez l'un des promus, Mugron, pour effacer la défaite de la
journée précédente. Auteurs d'une 1re mi-temps maîtrisée, les forgerons marquent 2 essais en 3 minutes. D'abord par le 2e ligne Etchartaberry, après une course de plus de 50 mètres, puis par l'ailier Lasseron après un slalom dans la défense adverse. Menant 3 à 15 à la mi-temps, les noirs font preuve de beaucoup de solidarité pour l'emporter 11 à 18, face à des mugronais vaillants et qui n'ont jamais baissé les bras afin de décrocher un bonus défensif mérité[21] . Cette victoire, permet au BTS de s'installer à la 4e place à 5 points du leader incontesté, Bizanos, et à 6 points du 1er reléguable .

Pour cette 6e journée, les noirs reçoivent les basques de nafarroa. La victoire est impérative afin de capitaliser les points ramener du déplacement à Mugron. Sous un déluge de pluie et par un temps exécrable, les forgerons dominent outrageusement un adversaire qui ne doit qu'à la non réussite au pied des locaux (à cause d'un vent très capricieux) et à de nombreuses maladresses boucalo-tarnosienne (à cause d'un ballon glissant) de ne pas être largement mené à la pause (3 à 0) . La 2e mi-temps voit les noirs maintenir leurs pression sur un adversaire qui ne sort qu'en de rare fois de sa partie de terrain . Après avoir doublé la mise peut avant l'heure de jeu, les forgerons inscrivent un essai par son pilier Urrutia, suite à un contre du 3e ligne Guénin, ce qui prive les visiteurs du point de bonus défensif. Score final 13 à 0 pour le BTS qui recolle à la 2e place de la poule en compagnie d'Hendaye à 2 points des leaders : Bizanos et Bagnères .


Pour la 7e journée, les noirs perdent 22 à 20 à Bizanos dans un match houleux où les locaux utilisent la manière forte afin de s'imposer dans une rencontre où tous les coups sont permis. 2 "Générales" et plusieurs bagarres animent cette rencontre où les forgerons ne s'en laissent pas compter . L'issue du match bascule à 4 minutes de la fin du match quand les locaux marquent un essai décisif alors qu'il sont en infériorité numérique depuis la 20e minute (suite à l'expulsion logique de leur demi de mêlée) et que le BTS mène 17 à 20. Malgré cette défaite et grâce au point de bonus défensif rapporté du Béarn, le Boucau-Tarnos Stade se maintient à la 4e place à 5 points du leader Bizanos et à 1 point des seconds : Bagnères et Hagetmau. Mais le match à Bizanos, laisse des traces dans les rangs du BTS. 4 blessés graves sont enregistrés pour plusieurs semaines (le 3e ligne Dylbaïtys (bras cassé), l'ailier Lasseron (poignet cassé), le 3e ligne Guénin (fracture du nez et de la pommette avec enfoncement du planché orbital) et le demi de mêlée (et capitaine) Hausseguy (doigt démis avec le port d'une attelle pendant 1 mois)), ce qui va handicaper l'équipe 1re et son rendement pendant de longues semaines.
Comme toujours, afin de pallier ces absences, le club va se tourner vers l'effectif de l'équipe "B" mais également vers les juniors en faisant monter en senior plusieurs joueurs de cette équipe. Aussi, c'est avec pas moins de 5 absents (2 avants, 1 demi de mêlée capitaine et 1 ailier suite au match de bizanos et 1 avant qui se blesse à l'entraînement) que le BTS se déplace à Bagnères pour la 8e journée. Dans des conditions climatiques très difficiles (terrain à la limite du praticable et trombe d'eau), les noirs (qui pour l'occasion jouent en blanc) font mieux que se défendre. Alors que beaucoup de supporters craignent cette rencontre à cause des absents (surtout devant ce qui handicapa le pack), les forgerons font mieux que ce défendre et ne perdent que 9 à 0, une rencontre où ils sont dominés dans le jeu par un adversaire plus puissant devant. Cette défaite logique fait reculer le BTS à la 5e place à 9 points du 1er, mais surtout à 4 points de la 4e place qualificative détenue par le voisin Hendaye.

La 9e journée, et la réception d'Aramits, est reportée au dimanche 19 décembre 2010, soit après la réception d'Hendaye. Tous les terrains du Boucau et de Tarnos sont fermés par arrêté municipal suite aux intempéries ayant sévies sur la Côte-Basque et les Landes.
De même, pour la 10e journée, le déplacement à Aire-sur-l'Adour, est reportée suite aux terrains impraticables dans cette commune et est joué le 6 février 2011, lors de la phase retour.

Julien Monté tente une relance entre 2 Hendayais. Au final ce sont les visiteurs qui l'emportent au terme d'une rencontre qu'ils maitriseront parfaitement.

Après 3 semaines de repos forcés, le BTS reçoit le Stade Hendayais qui reste sur une victoire probante face au leader Bizanos. Handicapés par le manque d'activité et les absences en 3e ligne et au poste de demi de mêlée (suite au match à Bizanos), les noirs vont rapidement perdre pied dans cette rencontre. Pris à la gorge par des Hendayais, sûr de leur force et très dynamique, les forgerons atteignent la pause avec un handicap de 10 points (0 à 10). Puis très vite Hendaye accentue son avance pour la porter à 17 points (0 à 17) à la 47e minute. Mais c'est quand tout semble perdu que les noirs vont refaire surface et décrocher, in extremis un point de bonus défensif inespéré au vu de la 1re mi-temps. Grâce à 2 essais (dont 1 dans les arrêts de jeu), le BTS termine à 7 points d'un adversaire qui était, en ce dimanche, supérieur à lui. Cette 2e défaite à domicile handicape lourdement le BTS dans sa quête à la qualification. Pire, elle aspire le club vers une course au maintien qui semblait impensable, il y a quelques semaines. Seuls points positifs : les retours à la compétition du 3e ligne centre Barbier (absent depuis le début de la saison) et du centre Abad, absent durant 6 semaines suite à une blessure.

Pour la réception d'Aramits, au Stade Piquessary, les noirs enregistrent une victoire sans convaincre 9 à 3 grâce à la domination de ses avants et à la réussite de son buteur, Julien Monté, qui inscrit la totalité des points de son équipe en passant 3 pénalités en 1re mi-temps. Seule la victoire est belle. Elle permet au BTS (avec 1 match en retard à jouer) de s'éloigner de la zone de relégation et de s'installer en milieu de classement à 8 pts du 4e, Hendaye et à 12 pts des 1ers Bizanos et Hagetmau. Malheureusement, les noirs payent encore un lourd tribut en enregistrant 3
nouveaux blessés dans ce match, dont 2 graves (Christophe Gaye (fracture acromio-claviculaire) et Ludovic Tauziet (ligaments du genou) qui opérés voient leur saison terminée). Aussi, avec les blessés enregistrés à Bizanos, c'est quasiment la moitié d'une équipe qui se retrouve à l'infirmerie (2 piliers, deux 2e ligne, deux 3e ligne, 1 demi de mêlée et 1 ailier).

Pour le 1er match retour, le BTS enregistre une bonne nouvelle avec la rentrée de 2 blessés : son capitaine Hausseguy (après 2 mois d'absence suite à sa blessure à Bizanos) et celle de Christophe Tauziet en 2e ligne. Les noirs remportent une victoire logique et importante (22 à 13) contre l'Astarac XV au terme d'un match engagé où les Gersois (souvent hors-jeu) sont lourdement sanctionnés par l'arbitre du jour (3 cartons jaunes, 1 cartons blanc et l'expulsion de leur entraîneur).

la 13e journée, voit le BTS se rendre à d'Ibusty pour un derby contre l'équipe locale de Mouguerre. Sous un beau soleil et une grosse chambrée, les noirs vont passer une après-midi très difficile. Encaissant d'entrée un essai transformé, ils vont courir après le score tout le match. Hélas à la 22e les forgerons vont perdre un de leur leader, Christophe Tauziet (victime d'une luxation de l'épaule). La mi-temps sifflée sur le score de 7 à 0, laisse encore de l'espoir aux supporters boucalo-tarnosiens. Mais très vite Mouguerre passe une pénalité (10 à 0) quand le BTS manque d'un cheveux un essai tout fait après une superbe action collective où pas moins de 20 joueurs touchent le ballon (en avant sur la dernière passe alors qu'il n'y a plus d'adversaire et que le chemin de l'en-but est ouvert). Et comme un malheur n'arrive jamais seul, l'arrière Monté doit laisser ses camarades suite à une agression d'un joueur local qui lui fait sauter son appareil dentaire. Dominés tout au long de la 2e mi-temps, les noirs vont encaisser 2 nouveaux essais dans les 10 dernières minutes (marqués en 4 minutes) pour un score sans appel de 22 à 3. Avec cette victoire, Mouguerre décroche un bonus offensif qui leur permet de dépasser le BTS au classement mais surtout de les distancer de 4 points. Cette défaite plonge les supporters boucalo-tarnosiens dans le marasme et soulève beaucoup d'interrogations.

Pour la 14e journée, les forgerons reçoivent un concurrent direct pour le maintien : Peyrehorade. Vainqueurs au match aller, les noirs pourrait avoir les faveurs des pronostics si la liste de ses blessés ne s'était pas encore allongée. Aussi c'est avec 7 titulaires du pack absents que les noirs doivent composer. Aussi, comme toujours c'est vers ses juniors que le club se tourne. Boulé, jeune 3e ligne débute comme titulaire, le centre Larrondo, débutant lui sur le banc. Sinon, 6 joueurs de l'équipe B montent en 1re pour cette rencontre importante. Dans un match animé, au chassé-croisé incessant, les noirs vont mener au score plus d'1 heure. Malheureusement, ils vont craquer dans les dernières minutes. Le tournant du match étant une pénalité manquée face au potaux à 1 minute de la fin qui aurait pu porter le score à 22 à 17 pour le BTS. Au lieu de cela, le score reste à 19 à 17 et dans un dernier coup de rein, les Landais obtiennent et passent la pénalité de la gagne : 19 à 20. Une chappe de plomb plonge le club dans le doute, le BTS est plus que jamais engagé dans une course au maintien où chaque point compte. Le club tombe à une 7e place synonyme de lutte pour sa survie en Fédérale 2 car les équipes classées derrières lui reviennent au classement.

La 15e journée, voit les noirs se déplacer sans pression chez le leader Hagetmau. Contre toute attente, les forgerons (avec un équipe remaniée suite à de nombreuses absences) fait mieux que se défendre. Emmenés par "Manu" Ménieu (qui rechausse les crampons à 41 ans), les boucalo-tarnosiens font longtemps douter les Chalossais. Il faudra un poteau sortant pour éviter aux hagetmautiens de partager les points. Le score de 14 à 11 pour les locaux permet aux noirs de revenir avec 1 point de bonus défensif synonyme d'espoir alors qu'au vu de leur prestation, ils auraient mérité beaucoup mieux. Hélas, cela ne se traduit pas au classement, où le BTS se fait doubler par Nafarroa et Aramits. Ils concervent 2 points d'avance sur le 9e mais restent sous la menace d'une relégation en Fédérale 3, ce qui serait un bon en arrière de 44 ans...

En match en retard, à Aire sur Adour, les noirs s'inclinent 27 à 18 et manquent de peu un point de bonus défensif qui leur aurait fait le plus grand bien. Dans une rencontre serrée, qui se joua au pied (9 pénalités contre 6), se sont les aturins qui se montrent les plus précis avec une dernière pénalité dans les arrêts de jeu. Le BTS voit son adversaire du jour revenir à 1 point. Sa situation au classement est toujours délicate.
Avec la réception de Mugron, le BTS espère se refaire une santé et repartir de l'avant pour se maintenir en Fédérale 2. Cette rencontre, entre 2 équipes mal classées est importante pour les 2 adversaires (Mugron n'est que 2 points derrière le BTS). Aussi, c'est dans son stade mythique de Piquessary, que les noirs espèrent mettre fin à 4 défaites d'affilées et à 1 mois de disette. Maitrisant parfaitement son match et menant 15 à 3 à 20 minutes du terme, les noirs semblent bien parti pour une victoire. Hélas, en laissant trop de point en route (3 essais manqués pour des en-avants lors des dernières passes et 2 pénalités dans le domaine du possible qui sont manquées) les "forgerons" ne vont pas "tuer" une rencontre largement à leur portée. Revenant à 6 points (grâce à une pénalité et un drop) Mugron est dans les clous du bonus défensif qu'ils sont venus chercher. Hélas, à 3 minutes de la fin, sur une relance hasardeuse et une mésentente, les noirs offrent un essai "gag" aux visiteurs sous la forme d'une interception qui crucifie les locaux : 15 à 16 et nouvelle défaite pour un BTS qui voit la Fédérale 3 se rapprocher. En 1 mois et 5 défaites d'affilées, les "forgerons" semblent plus que jamais condamnés à la relégation. La "magie" de "Pique" n'a pas suffit et comme contre Peyrehorade ou à Hagetmau, le BTS s'incline dans les dernières minutes d'un match qu'il maîtrisait parfaitement.

Suite à cette nouvelle défaite, le club prend des décisions radicales. Au sortir d'une réunion de crise (où chacun s'exprime) certains choix sont remis en questions. Aussi, 2 "anciens" de 37 ans sont imposés en équipe 1re par l'équipe dirigeante : Fabrice Vadillo [31] et Guilloteau. Avec "Manu" Menieu (41 ans) ils doivent apporter de la sérénité et de la puissance au pack d'avant. De plus, des joueurs sont intégrés à l'équipe 1 ou repositionnés à certains postes pour le bien du groupe.
Aussi c'est avec un véritable esprit commando, que les noirs se déplacent à Nafarroa (un des candidats directs pour le maintien). Dans un match fermé, les forgerons vont imposer une véritable épreuve de force au paquet d'avant local qui craquera dans les 10 dernières minutes. Pilonnant la ligne d'en but des locaux, les forgerons vont se voir
récompenser par un essai de pénalité (légitime) à la dernière minute. La transformation de Monté permet au BTS d'effacer la défaite de Mugron et de se relancer pour le maintien. Mieux, cette victoire (19 à 20) apporte un nouvel élan après 5 défaites d'affilées, ce qui permet aux Boucalo-tarnosiens de croire en des jours meilleurs mais surtout de retrouver le moral tout en se réconciliant avec leurs supporters (bruyants et présents en nombre pour cette rencontre décisive). Hélàs, sur ce match Guilloteau se blesse ce qui va lui faire manquer les 3 prochaines rencontres. Remontant à la 6e place (avec 1 point d'avance sur le 1er relégable) les noirs abordent un nouveau tournant dans cette saison compliquée avec 2 réceptions consécutives : Bizanos (2e de la poule) et Bagnères (le 3e).

La réception des Béarnais se fait dans une ambiance "tendue voir électrique". Suite aux agressions du match aller, un public bruyant et nombreux (près de 2000 personnes) est venu garnir la tribune du stade de Tarnos. Ce match (qui sent la poudre), voit les noirs aborder parfaitement la rencontre en alliant engagement, détermination et solidarité dans le sillage d'un Duplé des grands jours. 3 essais viennent récompenser les efforts de chacun face à des visiteurs qui essayent de déstabiliser les locaux par quelques gestes défendus. Heureusement, un arbitrage cohérent et vigilent empêche toutes dérives. Mieux, le bonus offensif récolté par les noirs (le 1er de la saison) est la plus belle des revanches et la meilleur des réponses face à un adversaire dépassé. 17 à 3 score final, les noirs remontent à la 6e place et laissent le 1er reléguable à 5 points. Mais le plus dur est à venir en confirmant ce renouveau face à l'une des équipes la plus complète de la poule : Bagnères.

Les noirs, n'abordent pas ce match de la meilleure des manières en jouant à l'envers lors d'une 1re mi-temps bouillonne. Mené 0 à 10 à la pause, il faut tout le savoir d'un Vadillo (auteur de l'essai de la victoire) pour faire avancer un pack du BTS n'a jamais était aussi conquérant. Mettant au supplice un adversaire reconnu pour sa solidité, c'est dans le sillage de son 8 de devant que les noirs vont décrocher une victoire contestée jusqu'au bout par de solides Bigourdans. Julien Monté conclura par une pénalité victorieuse une prestation toute en puissance de l'équipe locale. 13 à 10 score final, mais surtout 13e point récolté en 3 matchs ce qui permet aux BTS de rejoindre Mouguerre à la 5e place et de mettre le 1er relégable à 6 points.

Le match suivant voit les noirs se déplacer à Aramits qui joue chaque dimanche son maintien (et où il n'est jamais facile de s'imposer). Dominés devant où l'absence de Fabrice Vadillo [32] se fait sentir les boucalo-Tarnosien ne restent au contact, avec les Béarnais, que grâce à la réussite au pied de Régis Mays [33] . Les 3 dernières rencontres ayant, physiquement, laissé des traces, les noirs subissent une défaite logique mais ramènent 1 point de bonus défensif important. Le BTS est toujours 5e mais n'a plus que 4 points d'avance sur le 9e l'Astarac XV.

Aussi, c'est lors des 2 dernières journée que tout va se jouer. Pour la réception d'Aire sur Adour, le club organise une journée "supporters" où il est demandé à chacun de venir habillé aux couleurs du club. Un repas sous chapiteau est organisé avant le match et la clique boucalaise anime le match en jouant des morceaux de "Bandas". Dominés au score pendant plus d'une heure (3 à 9 à la 62e) les noirs ne doivent qu'à la réussite au pied de Régis Mays de décrocher un match nul (9 à 9) salutaire. Sur cette rencontre les forgerons qui avaient récupéré le 2e ligne Christophe Tauziet perdent Menieu qui se blesse aux adducteurs.
Auteur d'une excellent prestation, le BTS s'impose logiquement à Hendaye et comme la siosn dernière prend sa revance du match aller, perdu cette fois à Tarnos.
Toujours 5e, le BTS n'a plus que 3 points d'avance sur les relégables. Il sait qu'il doit absolument, lors de la dernière journée, prendre 1 point à Hendaye pour ne pas devoir dépendre des résultats des adversaires directs pour savoir s'il se maintient en Fédérale 2 ou s'il descend en Fédérale 3. Pour le court déplacement à Hendaye, les noirs peuvent compter sur leurs supporters nombreux et bruyants. De plus, ils récupèrent certains de ses blessés (Guilloteau, Ch. Tauziet & Dylbaïtys (blessé depuis le 7 novembre 2010 à Bizanos) mais aussi un joueurs "frais" et de nouveau disponible en la personne de Julien Fior. La 1re mi-temps voit des forgerons dominés dans l'impact physique face à des locaux puissants et emmenés par l'ancien professionnel de Aviron bayonnais, Louis Massabeau. 12 à 3 pour les locaux à la pause. Mes très vite les Boucalo-Tarnosiens vont revenir au score suite à une interception de l'ailier Etchebarren 12 à 10. Puis une pénalité de Capdupuy va permettre aux noirs, pour la 1re fois du match, de passer devant à la 55e : 12 à 13. Hendaye réagit 10 minutes plus tard pour reprendre l'avantage (15 à 13). Mais à 7 minutes de la fin, Régis Mays réussit un drop plein de culot : 15 à 16. Dans un dernier effort, les forgerons héroïques tiennent face aux assauts répétés du pack local. Les dernières minutes sont terribles. Galvanisés par leurs supporters les noirs résistent et rendent la politesse à un adversaire qui les avaient gagné au match aller (comme la saison dernière).


La 3ème ligne boucalo-tarnosienne veille. Béchade, Dylbaïtys et barbier (de gauche à droite) font barrage au départ d'un Hendayais soutenu par l'ancien pro (capitaine de Bayonne) Louis Massabeau.
Cette victoire permet au BTS de ne devoir son maintien qu'à lui-même. Il termine 5e au terme d'une saison éprouvante où rien ne lui fut épargné et où un nombre incalculable de blessés [34] n'ont que trop peut permis au club de pouvoir profiter de son équipe type . L'une des satisfactions fut l'incorporations de 2 juniors, 7 seniors 1re année et de 20 équipiers de l'équipe "B" preuve de la bonne santé du BTS et de sa formation toujours performante.



Les noirs peuvent remercier leurs fidèles et bruyants supporters qui avaient fait le court déplacement à Hendaye. Ils ne doivent leur maintien qu'à eux même et à cette victoire totalement méritée sur le 4ème de la poule Hendaye.
[19] article du Sud-Ouest du lundi 13 septembre 2010.
[31] Fabrice Vadillo est un pur produit de l'école de rugby du BTS (il faisait partie du groupe finaliste de 2e division en 1994) qui a fait lamajorité de sa carrière en Fédérale 1 au BTS mais aussi à Peyrehorade, St Jean de Luz et Orthez.
[32] Fabrice Vadillo à cause de son travail va manquer les 3 derniers matchs de la saison. Il reste sur une série de victoire importante en 1re ou en "B" avec qui il est invaincu.
[33] Régis Mays passe 2 pénalités (dont une de plus de 40 mètres) sur les 3 qu'il a tenté dans le match.
[34] 23 des 46 seniors ayant joué en 1re ont était à un moment ou à un autre blessé dans la saison. La commission des assurances a eu 43 dossiers à traiter durant cette année.





Classement
Joueurs
Points
1
Julien Monté
164
2
Nicolas Capdupuy
24
3
Régis Mays
20
4
Xan Urrutia & Benat Abad
15
6
Mathias Etchebarren
10
7
Sébastien Bélascain
8
8
Yohan Laborde, Samuel Dylbaïtys, Mathieu Etchartaberry, Yohan Derive, Julien Villenave, Christophe Tauziet, Vincent Lasseron & Fabrice Vadillo
5



Classement
Joueurs
Essais
1
Xan Urrutia & Benat Abad
3
3
Nicolas Capdupuy & Mathias Etchebarren
2
4
Yoan Laborde, Samuel Dylbaïtys, Mathieu Etcchartaberry, Sébastien Bélascain, Yohan Derive, Julien Villenave, Christophe Tauziet, Régis Mays, Vincent Lasseron, Julien Monté & Fabrice Vadillo
1






Nom & Prénom PosteParcours
1Christophe GayePilierformé au club
2Guillaume DupinPilierformé au club
3Tanguy BouinPilierLéognan XIII, Arcachon
4Julien VillenavePilierSt Jean de Luz
5Xan UrrutiaPilierLarressore
6"Manu" MénieuPilierSBUC, Montferrand, Biarritz & Dax
7GuilloteauPilierA joué vers Cassonne, à La Réunion & Bardos
8Fabrice VadilloPilierformé au club puis Peyrehorade, retour au BTS, puis SJDL & Orthez
9Régis BourdieuTalonneurCoarraze-Nay, Biarritz, Coarraze-Nay, Matamata (province de Waikato- Nouvelle-Zélande), Coarraze-Nay
10Cédric DupléTalonneurBayonne
11Benjamin PascalTalonneurformé au club
12Mathieu Etxhartaberry2ème ligneformé au club, puis Bayonne & Nafarroa
13Ludovic Tauziet2ème ligneformé au club
14Christophe Tauziet2ème ligne ou 3ème ligne aileformé au club
15Louis Chevrolat2ème ligneOloron puis Aramits
16Damien Delatour2ème ligneBayonne, Mérignac, Bayonne, au BTS depuis les juniors
17Axel Maugendre2ème ligneBiarritz
18Alexandre Rodriguez3ème ligne centreBayonne, au BTS depuis les juniors
19Samuel Dylbaïtys3ème ligne aile ou centreformé au club
20Camy-Sarthy3ème ligne aileformé au club
21Bertrand Barbier3ème ligne centreBayonne puis Peyrehorade
22Damien Taillentou3ème ligne aile ou ailierformé au club
23Benjamin Boulé3ème ligne aileformé au club
24Yannick Denot-Lelet3ème ligne aileformé au club
25Julien Fior3ème ligne aile
26Vincent Guénin3ème ligne aileCasteljaloux, Marmande, Toulouse, Agen, Marmande-Casteljaloux
27Cédric Béchade3ème ligneSalles
28Xavier HausseguyDemi de mêléeformé au club
29Julien BordatoDemi de mêléeformé au club
30Benoît DelatourDemi de mêléeBayonne puis Mouguerre. au BTS depuis les juniors
31Nicolas CapdupuyOuvreur ou centreformé au club
32Régis MaysOuvreur ou centreformé au club
33Laurent Denot-LeletOuvreur ou centreformé au club
34Hervé LartigueCentreBayonne, au BTS depuis les juniors
35Nicolas BélascainCentreBayonne puis Morlaàs
36Guillaume LarrondoCentreBayonne, au BTS depuis les juniors
37Benat AbadCentreBardos puis Bayonne
38Thomas UrrutiaguerCentre ou ailierBayonne, au BTS depuis les juniors
39Yohan DeriveAilier ou arrièreformé au club
40Yohan LabordeAilierformé au club
41Vincent LasseronAilierformé au club puis Bayonne en junior
42Jospeh GuedjAilier ou demi de mêléeformé au club
43Thomas IputchaAilierformé au club
44Mathias EtchebarrenAilierformé au club
45Sébastien BélascainArrière, centre ou ouvreurBayonne puis ASB
46Julien MontéArrière ou ailierLectoure, Auch, Condom, Auch, Lectoure, St Paul (Réunion)


Dernière édition par supermerlu le Mar 10 Jan - 19:08, édité 13 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10422
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2010/2011

Message par Wil Fer le Jeu 5 Jan - 19:23

La saison de la "B" :




AdversairesDomicileExtérieur
Astarac XVGagné 22 à 0Gagné 27 à 34
Mouguerre [35]perdu 7 à 15perdu 13 à 11
PeyrehoradeGagné 26 à 20Gagné 24 à 31
Hagetmau [36]Gagné 16 à 12perdu 7 à 6
MugronGagné 48 à 0Gagné 0 à 13
NafarroaGagné 8 à 7perdu 6 à 3
Bizanosmatch nul 6 à 6Gagné 7 à 12
Bagnèresperdu 10 à 13perdu 13 à 0
AramitsGagné 9 à 3perdu 9 à 6
Aire/Adour [37]Gagné 14 à 10Gagné 15 à 7
HendayeGagné 19 à 6Gagné 18 à 26

[35] Pour cette saison 2010/11 : la Fédérale B de Mouguerre atteindra les 8e de finale du Championnat de France.
[36] Pour cette saison 2010/11 : la Fédérale B d'Hagetmau est éliminée 16e de finale du Championnat de France.
[37] Pour cette saison 2010/11 : la Fédérale B d'Aire sur Adour est éliminée en 16e de finale du Championnat de France. De même, elle remporte le Challenge de l'Essor de sa catégorie.

La phase aller :

Pour ce 1er match de la saison, l'équipe 2 du club crée l'exploit de remonter 21 points sur une mi-temps. En effet, l'équipe d'Astarac XV menait 24 à 3 à la pause. Réalisant une 2e période parfaite, la Fédérale B inscrit 31 points (en 40 minutes) pour l'emporter 27 à 34.


La "B" perd son 1er match à domicile 7 à 15 face à de vaillant et solide Mouguertars.


Pour le 3e match, la "B" l'emporte à Peyrehorade 24 à 31 dans un match "fou" aux multiples rebondissements. 2 fois menés au score, les Boucalo-Tarnosiens sont revenus deux fois a égalité (17 à 17) puis (24 à 24) avant de dépasser les locaux pour l'emporter dans un dernier effort grâce à un essai transformé.


Pour la réception d'Hagetmau, la "B" du BTS l'emporte 16 à 12, ce qui lui permet de se classer 2e avec 2 autres équipes (Mouguerre et Nafarroa) à 2 pts du 1er Aire sur Adour, toujours invaincu après 4 journées disputées.


Pour la 5e journée, les noirs l'emportent à Mugron 0 à 13 ce qui leur permet de s'installer à la 2e place de la poule à 2 points du leader incontesté Aire sur Adour (qui n'a toujours pas perdu une rencontre).


Pour la 6e journée, la "B" du BTS l'emporte de justesse devant l'une des valeurs sûr de la poule Nafarroa : 8 à 7. Cette jeune équipe qui régale les supporters présents, à chaque "levé de rideau", profite de la 1re défaite du leader, Aire sur Adour (chez lui devant Hagetmau) pour les rejoindre à la 1re place de la poule.


Pour le déplacement à Bizanos, la B l'emporte 6 à 12 ce qui lui permet de se maintenir à la 1re place de la poule et de ne compter qu'une défaite en 7 rencontres.


Suite aux agressions des joueurs de Bizanos lors du déplacement de l'équipe 1re, le club fait appel à plusieurs éléments de l'équipe B, pour pallier les nombreuses absences pour le déplacement à Bagnères. Ainsi, pas moins de 8 joueurs à être appelé en équipe 1 ou à doubler (titulaire en B et remplaçants en 1). Pour ce faire, le BTS fait monter 2
juniors en équipe B et peut compter sur un de ses arrivées, le 3e ligne Brisé, venu d'Orthez. Malgré cela, la B du BTS enregistre sa 2e défaite de la saison 13 à 0 dans des conditions climatiques très difficiles (terrain boueux et pluie continuelle). Le tournant du match se situe quand les boucalais-tarnosiens manquent un essai tout fait à 6 à 0 qui les auraient fait passer devant 6 à 7. Au lieu de cela, c'est Bagnères qui portera l'estocade pour remporter un match plus disputé que ne l'indique le score final. Avec cette défaite, les noirs voient Aire sur Adour prendre seule la tête du classement avec 22 points. La B du BTS, rejoint à la 2e place par Mouguerre, restant à 2 points derrière (avec 20 points). Mais surtout, les forgerons sont suivis par 5 équipes en embuscades : 3 à 2 points et 2 à 4 points.



La 9e journée, et la réception d'Aramits, est reportée. Tous les terrains du Boucau et de Tarnos sont fermés par arrêté municipal suite aux intempéries ayant sévi sur la Côte-Basque et les Landes.


La 10e journée, est également reportée à Aire-sur-Adour où les terrains sont fermés. Ces 2 semaines sans jouer font redescendre la "B" du BTS à la 7e place (le plus mauvais classement de la saison).

La réception d'Hendaye, met fin à 3 semaines d'inactivités et voit les noirs renouer avec la victoire 19 à 6. Aussi, le BTS remonte à une 3e place qui correspond mieux à leur parcourt et aux ambitions de cette jeune et joueuse équipe.


Dans la foulée, les noirs dominent Aramits, 33 à 10, en inscrivant 5 essais et reviennent à 1 pt des leaders (Aire sur Adour et Mouguerre) avec 1 match en moins.

La phase retour :

Pour la reprise, les boucalo-tarnosiens remportent une victoire probante face à Artarac XV : 22 à 0 en marquant 3 essais à 0, ce qui leur permet de se maintenir dans le trio de tête du classement.


Le derby à Mouguerre, pour la 13e journée voit le 1er accueillir le 3e. Vaillant en diable, les noirs mènent au score durant 79 minutes. D'abord grâce à une pénalité (0 à 3) puis grâce à une nouvelle réussite au pied (3 à 6) enfin grâce à un essai (3 à 11). Les locaux ne s'en laisse pas compter et reviennent au score en début de 2e mi-temps : 10 à 11. Hélàs, un arbitrage partisan sanctionne toute velléité boucalo-tarnosienne. Aussi 35 pénalités seront sifflées contre le BTS (contre 4 pour les noirs) dont la dernière, à l'ultime minute de jeu, synonyme de cadeau (et de victoire) pour des locaux qui avaient longtemps buté sur la défense des noirs. score final : 13 à 11 mais surtout une défaite injuste au vu de la prestation des jeunes « forgerons ».


La réception de Peyrehorade, doit permettre aux noirs d'oublier la déconvenue de Mouguerre. Cette rencontre va être (comme au match aller) un véritable chassé-croisé entre les 2 équipes. Les visiteurs vont dès la 3e minute inscrire un essai. Les noirs vont répondre à la 20e par un essai transformé. 5 minutes plus tard, ils doublent la mise et se donnent de l'air. Mi-temps 14 à 8. Dés le début de 2e mi-temps, Peyrehorade reprend les commandes (14 à 15), avant que les noirs marquent un 3e
essai qui les positionnent devant au tableau d'affichage (19 à 15). À 13 minutes de la fin, les avants Landais produisent leur effort et marquent (19 à 20). Mais les forgerons n'abdiquent pas et dans les arrêts de jeu, il inscrivent un 4e essai synonyme de victoire 26 à 20. Avec cette victoire, le BTS revient à 1 point du leader, Mouguerre et
laisse le 5e Hagetmau à 2 points.



Pour la 15e journée, les noirs viennent défier un des ténors de la poule qui reviendrait à sa hauteur en cas de victoire. L'équipe 1re handicapée par de nombreuses blessure fait appel à de nombreux réservistes. Aussi, ce sont pas moins de 3 juniors qui montent en "B" pour aider l'équipe dans sa quête de points. Rapidement menée au score, les noirs n'abdiquent pas. Solidaires et volontaires, ils font douter un adversaire mieux armé devant qui l'emporte d'1 petit point 7 à 6. Cette défaite n'est pas un coup d'arrêt puisqu'au vu des autres résultats de la journée, le BTS n'est qu'à 1 point du nouveau leader, Aire sur adour, qu'il va rencontrer le dimanche suivant.


La rencontre en retard à Aire sur Adour, voit la « B » se déplacer avec 7 juniors. Face à un adversaire physique et plus costaud, les « petits » noirs font preuve d'une solidarité de tous les instants et d'une envie de jouer pour l'emporter logiquement au terme d'un match de toute beauté (où ils produiront beaucoup de jeu). Score final : 10 à 25 (avec un superbe dernier essai dans les arrêts de jeu pour les boucalo-tarnosiens). Avec cette victoire, le BTS devient le nouveau leader de la poule, avec 1 point d'avance sur son adversaire du jour et 3 points d'avance sur le 5e Hagetmau.


Pour la réception de Mugron, le BTS compose encore une équipe composée de 5 juniors et de quelques éléments de la 1re qui reviennent de blessure. Ainsi le pilier Vadillo et surtout l'ailier Lasseron (qui fut blessé il y a 3 mois à Bizanos) rechaussent les crampons. Auteur d'une rencontre sérieuse et aboutie, les noirs affolent le tableau
d'affichage en inscrivant 8 essais et 48 points.



Mais très vite cette dynamique va s'enrailler. Après la 1re c'est au tour de la « B » de connaître des blessures à des postes clés. Aussi, avec le capitaine Bonne, le 6 Laburthe & le 9 Benoît Delatour c'est 3 leader de jeu qui se blessent en match où à l'entraînement pour plusieurs semaines.


Ainsi, le déplacement à Nafarroa se solde par une courte défaite 6 à 3. Malgré cela les Noirs restent 1er avec 1 point d'avance sur le 2e Aire sur Adour.


La réception de Bizanos se solde par un match nul, 6 à 6. Ce match laisse beaucoup de regret car les forgerons manquent pas moins de 12 points aux pieds. De plus, un arbitrage dépassé ne favorise pas le jeu et la jeune équipe Boucalo-tarnosienne (4 juniors présents en « B »). Les Noirs sont toujours 1er mais rejoint par Aire sur Adour. Les 3es sont à 3 points et le 5e à 5 pts.


Pour le 2e match de suite à domicile, la « B » du BTS reçoit celle de Bagnères qui a un impératif de victoire s'ils veulent se qualifier. Dans un match fermé, c'est les visiteurs (plus complets et déterminés) qui l'emportent 6 à 10. Cette défaite met en difficulté les Noirs qui n'ont plus qu'1 point d'avance sur le 3e, 3 points d'avance sur les 4es et 4 points d'avance sur les 6es. À 3 matchs de la fin, la qualification n'est toujours pas acquise.


Après avoir perdu à Aramits (avec 7 juniors sur la feuille de match dont 5 titulaires), les noirs se retrouvent 2e avec 1 point de retard sur le 1er Aire et 1 point d'avance sur 5 équipes : Mouguerre, Hendaye, Bagnères, l'Astarac XV & Hagetmau. Quand on sait qu'il n'y aura que 4 qualifiés tout est encore possible dans les 2 sens (qualification ou pas). Tout va se jouer lors des 2 dernières journées, où le BTS recevra Aire et se déplacera à Hendaye : 2 concurrents directs pour le précieux sésame.


Pour l'avant dernière journée et la réception d'Aire sur Adour, les jeunes Boucalo-Tarnosiens (avec encore 8 juniors sur la feuille de match) voit 3 joueurs importants revenir dans le groupe. Pobelle, Benoit Delatour et Laburthe refont leur apparition après des blessures plus où moins importante. Ratant rapidement 3 pénalités les noirs se mettent tous seuls sous pression surtout que l'adversaire du jour est le 1er à scorer par un essai transformé (0 à 7). Heureusement, juste avant la mi-temps, les forgerons marquent à leur tour un essai transformé pour un score de parité à la pause (7 à 7) qui ne reflète pas la mains mise des locaux qui, par individualisme, manquent plusieurs essais tout fait. Des la reprise, Pobelle au terme d'un numéro de funambule (digne des grandes heures de Blanco) marque un essai, transformé (14 à 7). Les visiteurs reviendront à 4 points grâce à une pénalité (14 à 10) mais les jeunes Boucalais ne lâcheront pas cette victoire (logique et méritée) qui aurait dû être plus large si collectivement certains 3 contre 1 avaient été mieux maitrisés. Mais l'essentiel est là : après 4 matchs sans victoires, les noirs stoppent cette série négative et se relancent pour les phases finales du Championnat de France. Pour cela, il faudra absolument gagner à Hendaye sous peine de se voir « rester à quai » et dépasser par des adversaires à l'affut. En effet, la 1re place acquise ce jour n'apporte aucune sûreté puisque 5 équipes (Mouguerre, Bagnères, Hagetmau, Hendaye & Aire) sont à 1
point....


Pour le déplacement à Hendaye, la « B » présente une équipe renforcée par 3 équipiers premiers et 5 juniors sur la feuille de match. La 1re mi-temps (sifflée sur le score de 3 à 3) est le reflet d'un match engagé et équilibré. Mais très vite, les noirs vont prendre la mesure de leur adversaire pour s'imposer 18 à 26 au terme d'un 2e acte abouti et maitrisé. 2 essais viennent récompenser les efforts d'une équipe conquérante. Julien Monté ajoutant 13 points au pied pour une victoire incontestée. Le jeune Haurieu (junior) inscrivant 8 points dont 1 essai où toute l'équipe touche la
balle.


Cette victoire permet au BTS de terminer 1er et de se qualifier (pour la 2e année consécutive) pour les 16e de finale du championnat de France face à Floirac.


Les phases finales :


À Labouheyre, en 16e le BTS fait une très bonne entrée dans les phases finales en l'emportant 19 à 9 face à une équipe de Floirac solide. Marquant rapidement (dès la 5e minute) par le centre Taillentou, les noirs démarrent parfaitement la rencontre. La mi-temps sifflée sous le score de 5 à 3 pour le BTS maintien un semblant de suspens dans une rencontre qui se durcit. Floirac repasse devant grâce à 2 pénalités : 5 à 9 à la 68e. Mais les entrées, en 2e mi-temps de 4 titulaires de la 1re (Dylbaïtys, Gaye, Guilloteau & Christophe Tauziet) qui n'ont pas dépassés 11 matchs durant la saison avec l'équipe 1 du club (à cause de blessure ou d'absence) permettent au pack du BTS de tout emporter sur son passage en fin 2e mi-temps. Un essai en force (suite à un départ des avants après une mêlée, à 10 minute de la fin (12 à 9)) et, 2 minutes plus tard, un essai de pénalité (suite à un maul écroulé après une avancée collective dévastatrice) célébreront un match longtemps indécis (19 à 9). Les noirs l'emportent et contrairement à la saison dernière passe ce 1er tour. Malheureusement, ils perdent, sur blessure, l'une des poutres du pack, le 2e ligne Louis Chevrolat.


À Parentis en Born, en 8e c'est une autre équipe de la banlieue de Bordeaux, Lormont, que les noirs affrontent. Moins complet que Floirac, cet adversaire dispose d'un pack puissant. Aussi, les forgerons vont devoir batailler. Lormont ouvre le score à la demi-heure de jeu (0 à 3) mais juste avant la mi-temps, le BTS profite d'une erreur des 3/4
adverses pour marquer un essai et mener à la mi-temps : 5 à 3. Dans un match âpre et disputé, ce sont les buteurs qui vont faire la différence. Le junior, Haurieu, répond au buteur de Lormont en passant une pénalités des 40 mètres en début de 2e mi-temps : 8 à 6. Gérant parfaitement au pied le 2e acte, les noirs remportent ce match
éliminatoire, ce qui leur permet de rencontrer en 1/4 de finale, l'un des favoris pour le titre : l'équipe de rugby de la ville de Salles. Malheureusement, durant ce 8e de finale, le 2e ligne Christophe Tauziet se blesse de nouveau à l'épaule et voit sa saison être terminée.


Le prochain adversaire, l'Union Sportive Salloise, a déjà remporté le titre de champion de France de fédérale B en 2009. La saison dernière, ils ne furent éliminés en 1/2 finale que par le futur champion de France : Nîmes. Aussi, c'est leur 3e 1/4 de finale de suite qu'ils disputent. A Lit et Mixte, sous un soleil de plomb et dans un match serré, les noirs perdent pour 1 point : 10 à 11. Mené d'entrée 0 à 3 suite à une pénalité réussie par le buteur de Salles, les noirs répondent par du jeu et suite à un enchaînement des avants (au quart d'heure de jeu) marquent aux pieds des poteaux un essai transformé : 7 à 3. Menant 7 à 6 à la mi-temps, les forgerons ont fait la moitié du chemin pour une place en 1/2 finale. Dès la reprise, ils passent une
pénalité : 10 à 6, mais 10 minutes plus tard, sur leur seule attaque (avec arrière intercalé), Salles marque l'essai de la victoire : 10 à 11. Le baroud d'honneur du BTS et les relances de Pobelle ne changeront rien, comme ce drop qui passe de peut à côté ou ces 2 échecs sur pénalité (dont une trop courte des 50 mètres) dans le dernier quart d'heure. C'est Salles qui l'emporte, ce qui lui permet de disputer sa 3e demi-finale de suite.



Mais cette défaite ne doit pas faire oublier l'exceptionnelle saison de l'équipe 2 du BTS, sortie 1re dans une poule homogène et qui tout au long de la saison vu son effectif palier admirablement aux nombreuses blessures en équipe 1re. De plus, en incorporant 14 juniors (qui ont été aligné 49 fois sur la feuille de match lors de la phase retour de poule) le club tout en préparant l'avenir, a permis à la Fédérale B de se qualifier pour la 2e fois de suite pour les phases finales de sa catégorie. Cette équipe atteint les quarts de finale de Fédérale B pour la 3e fois en 6 saisons.




Joueurs ayants participé aux phases finales de la Fédérale B [49]

Postes

Joueurs

Piliers

Guillaume Dupin, Christophe Gaye, Patrick Broca, Guilloteau

Talonneurs

Yoann Bonne, Benjamin Pascal

2ème ligne

Christophe Tauziet, Henri Laforesse, Louis Chevrolat, Damien Delatour

3ème ligne

Julien Fior, Paul Magnou, Samuel Dylbaïtys, Camy-Sarthy, Pierre Laburthe

Demis de mêlée

Benoît Delatour, Simon Betbeder, Yoann Sistiaga

Demis d'ouverture

Laurent Denot-Lelet, Pierre Haurieu

Centres

Damien Taillentou, Julien Bordato

Ailiers

Simon Maillé, Joseph Guedj, lexandre Dartigoueyte, Iban Inchauspé

Arrière

Stéphane Pobelle
[49] Sur l'effectif de 27 joueurs ayant disputés les phases finales avec la Fédérale B : 15 joueurs ont joué en 1re cette saison (Dupin, Gaye, Guilloteau, Pascal, Christophe Tauziet, Chevrolat, Damien et Benoît Delatour, Fior, Dylbaïtys, Camy-Sarthy, Laurent Denot-Lelet, Taillentou, Bordato & Guedj), 4 étaient encore juniors (Haurieu, Betbeder, Inchauspé & Dartigoueyte)et 5 joueurs ont été champion de France de Fédérale B en 2007 avec le BTS (Bonne, Fior, Magnou, Taillentou & Sistiaga).



Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs du Boucau, Tarnos, Ondres et Saint Martin de Seignanx) en junior, le BTS repart, seul, afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes. Les Reichel B n'ont pas pu se qualifier pour la 2e phase qualificative au championnat de France. En effet, à la suite de la mise en place d'une compétition abracadabrante, (la 1re phase se disputa en 6 matchs qui décidèrent du niveau auquel l'équipe joua par la suite) mais également à cause de 5 cartons rouges les Reichels B (qui avait terminé 3e d'une poule de 4) ont basculé au Niveau 2 du Championnat Territorial dit « Challenge
d'Aquitaine »[54].

AdversairesDomicile

Extérieur
Ger/Seron/BedeilleGagné 26 à 9perdu 20 à 16
Oloron [55]perdu 13 à 35perdu 15 à 6
Nafarroa [56]perdu 5 à 8match nul 22 à 22

Dans cette compétition, les Reichel B vont enregistrer 6 victoires en autant de matchs. Invaincu durant la 2e partie de saison, et ne jouant qu'un week-end par mois, une grande partie de l'équipe junior, fut appelée en 1e mais surtout en équipe « B » afin de pallier les nombreux blessés du groupe Sénior. Ainsi, cet apport de qualité permit à l'équipe « B» de terminer 1re de la poule et de se qualifier pour les 16e du championnat de France de sa catégorie.

En Challenge d'Aquitaine (niveau 2), les Reichel B disposent, par forfait, de Parthenay en quart de finale[57] .
En 1/2 finale, les juniors Reichel B enchainent une 8evictoire d'affilée et gagnent l'entente Ger-Seron-Bedeille 30 à 24 à Arthez de Béarn en inscrivant 2 essais contre 8 pénalités[57] .
En finale, à Bidart, les Reichel B dominent Coarraze-Nay (26 à 10) en marquant 4 essais contre 1. Ainsi, ils remportent le Challenge d'Aquitaine de Niveau 2 grâce à cette 9e victoire d'affilée[58] .




AdversairesRésultats
à PessacGagné 3 à 48
MorlaàsGagné 36 à 3
à BardosGagné 8 à 13
2 Vallées NeuvicGagné par forfait
à Ger/Seron/BédeilleGagné 10 à 13
HasparrenGagné 57 à 7




Les Reichel B du BTS posant fièrement avec le bouclier du Challenge d'Aquitaine de niveau 2.


Equipe [59] [60] ayant remportée la finale de Challenge d'Aquitaine de niveau 2



Postes

Joueurs

1ère ligne

Guillaume Pirola, Andoni Lamothe, Mikaël Fernandes

2ème ligne

Steven Delavennes, Nicolas Bertho

3ème ligne

Julien Stel, Benjamin Boulé, Thomas Etchartaberry

Demi de mêlée

Simon Betbeder

Demi d'ouverture

Pierre Haurieu

3/4

Sébastien Arnoux, Marc Embry, Guillaume Larrondo, Iban Inchauspé

Arrière

Alexandre Datrigoueyte

Remplaçants rentrés

Thomas Mabillet, Julien Sallato, Thibaud Mantion, Pierre Lisoir, Romain carneiro & Romain Leclerc



Bravo à cette jeune et talentueuse équipe.

[54] Dans un 1er temps les juniors Boucalo-tarnosiens furent repêchés pour disputer la 2e phase du championnat de France. Mais à la suite de cinq expulsions définitives (lors des 6 matchs de 1re phase), les juniors de l'Avenir Aturin furent choisis à la place de ceux du BTS pour officier dans cette compétition.
[55] Pour cette saison 2010/11 : Oloron atteindra les 8e de finale du Championnat de France Reichel B (appelé Trophée Christian Bélascain). Il sera battu par le futur finaliste Blagnac.
[56] Pour cette saison 2010/11 : Nafarroa atteindra les 8e de finale du Championnat de France Reichel B (appelé Trophée Christian Bélascain)
[59] 11 des joueurs ayant remporté le challenge d'Aquitaine ont disputé le 32e de finale du championnat de France de Balandrade en 2008/09 (Pirola, Delavenne, Bertho, Betbeder, Haurieu, Arnoux, Embry, Inchauspé, Mabillet, Lisoir & Leclerc).
[60] 13 des joueurs ayant remporté le challenge d'Aquitaine ont joué cette saison en équipe B (Fédérale B) du BTS permettant à cette équipe de se qualifier pour les phases finales du championnat de France de sa catégorie (Lamothe, Larrondo, Dartigoueyte, Embry, Betbeder, Haurieu, Arnoux, Inchauspé, Boulé, Delavenne, Bertho, Mantion & Fernandez). Le junior Lecouanet a également disputé 1 rencontre avec la Fédérale B. Enfin le junior Boulé a disputé 2 matchs avec l'équipe 1re du BTS (dont 1 comme titulaire) et le junior Larrondo a été remplaçant (non rentré) 1 fois avec l'équipe 1 du BTS.




Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs du Boucau, Tarnos, Ondres et Saint Martin de Seignanx) en junior, le BTS repart, seul, afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes. Sortie 2e de sa poule de 1re phase, les Balandrades se qualifient pour les poules qualificatives au Championnat de France grâce à sa victoire à Nafarroa, qu'ils devancent de 2 points.





AdversairesDomicile
Extérieur
Ger/Seron/BedeilleGagné 17 à 5perdu 10 à 3
Oloron [61]perdu 17 à 19perdu 29 à 8
Nafarroa Gagné 14 à 3Gagné 8 à 10
Dans les poules qualificatives, les juniors balandrades manquent de peu une qualification pour le championnat de France. En effet, malgré un début 2e phase catastrophique (3 défaites d'affilées), les 4 victoires d'affilées en début d'année maintiennent un petit espoir de qualification. Mais la défaite à domicile contre l'entente Aramits-Barcus additionnée à celle, lors d'un match décisif lors de la dernière journée, à Bizanos, ne permettent pas aux juniors 1re & 2e année de se classer dans les 3 premiers. Terminant 5e sur 6 équipes, ils sont basculés sur la Challenge d'Aquitaine (niveau 4).


AdversairesDomicileExtérieur
St Jean de Luz [62]perdu 10 à 13perdu 27 à 3
Morlaàs [63]Gagné 11 à 10perdu 35 à 5
Bizanos [64]Gagné 19 à 13perdu 16 à 8
Aramits-Barcusperdu 10 à 17Gagné 6 à 7
Orthezperdu 3 à 8Gagné 3 à 14
En 8e de finale, ils gagnent Gradignan 12 à 3 au Stade Piquessary.
En 1/4 de finale, les Balandrades dominent Libourne (30 à 0) à Labouheyre.
En 1/2 finale, les juniors du BTS prennent le meilleur sur une solide et physique équipe d'Aire sur Adour à Orthez (6 à 0) au terme d'un match engagé, où ils font preuve d'une solidarité et d'une abnégation sans faille.
En finale, ces juniors 1re et 2e année, perdent 19 à 11 à face à Villefranche du Queyran. Face à un adversaire réaliste (qui a scoré chaque fois qu'il est venu dans le camp des noirs) les Balandrades manquent de peu plusieurs essais qui auraient pu être décisif (2 balles d'essai ne sont pas maîtrisées à 2 mètres de l'en-but adverse alors que l'essai semblait, à chaque fois, imparable). 1 essai de chaque côté, le buteur de Goudon faisant la différence par 4 pénalités et 1 transformation.


Equipe ayant disputée la finale de Challenge d'Aquitaine de niveau 4 [66]




Postes

Joueurs

1ère ligne

Jon Barrere, Patxi Gersel, Jérôme Haurieu

2ème ligne

David Kreckelbergh, Bastien Lembeye

3ème ligne

Hugo Courade-Bontemps, Thomas Mocho, Florian Lopez

Demi de mêlée

Yoan Lamoureux

Demi d'ouverture

Julien Duhau

3/4

Killian Gernichot, Damien Réal, Xavier Crespo, Benjamin Rabes

Arrière

François Tarfane

Remplaçants rentrés

Guillaume Mantion, Thomas Cazauran, Romain San-Baudélio, Maxime Cam, Nicolas Rey, Steven Gausset & Yannis Hamida

[61] Pour cette saison 2010/11 : Oloron atteindra les 1/4 de finale du Championnat de France (Juniors Balandrades).
[62] Pour cette saison 2010/11 : St Jean de Luz atteindra les 1/4 de finale du Championnat de France (Juniors Balandrades).
[63] Pour cette saison 2010/11 : Morlaàs atteindra les 8e de finale du Championnat de France (Juniors Balandrades).
[64] Pour cette saison 2010/11 : Bizanos atteindra les 16e de finale du Championnat de France (Juniors Balandrades).
[66] 8 des joueurs ayant disputé la finale du challenge d'Aquitaine ont remporté la finale du championnat d'Aquitaine cadet en 2009/10 (Haurieu Jérôme, Mocho, Lamoureux, Crespo, Tarfane, Mantion, Cazauran & Rey).



Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs du Boucau, Tarnos, Ondres et Saint Martin de Seignanx), le BTS repart, en cadet, en entente avec Ondres pour 2 saisons. Le but étant, à court terme, d'avoir une équipe BTS "indépendante" afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes. Auteur d'un remarquable parcourt, cette jeune équipe (composée essentiellement de 1re année) se qualifie pour le Championnat Teuilière A en terminant 2e de sa poule de 1re phase.



AdversairesDomicile
Extérieur
CamboGagné 20 à 3 perdu 8 à 7
St Jean de Luz [61]perdu 5 à 57perdu 55 à 3
UrrugneGagné 26 à 0Gagné 5 à 11
Lors de la 2e phase, ils terminent 5e d'une poule de 6 et sont basculés en challenge d'Aquitaine (Niveau 3).


AdversairesDomicileExtérieur
Mauléon [62]perdu 3 à 20perdu 26 à 10
ASB[63]perdu 48 à 0perdu 50 à 3
Bizanos [64]perdu 3 à 36perdu 24 à 0
Sauveterre/St PalaisGagné 15 à 10perdu 33 à 0
JosbaigGagné 21 à 17perdu 13 à 8


[67] Pour cette saison 2010/11 : St Jean de Luz, sera éliminé en 1/2 finale du Championnat de France (Cadets Teuilière) par le futur Finaliste (Hasparren-Ustaritz).
[68] Pour cette saison 2010/11 : Mauléon atteindra les 16e de finale du Championnat de France (Cadets Teuilière).
[69] Pour cette saison 2010/11 : l'A.S.Bayonne sera éliminé en 32e de finale du Championnat de France (Cadets Teuilière).
[70] Pour cette saison 2010/11 : Bizanos atteindra les 1/4 de finale du Championnat de France (Cadets Teuilière).


En 1/4 de finale, ils s'inclinent (10 à 11) devant l'U.S. Bergerac.




Groupe ayant le 1/4 de finale de Challenge d'Aquitaine de niveau 3

Postes

Joueurs

1ère ligne

Anthony Beucheric, Damien Rayez, Jocelyn Duronea, Kévin Conan

2ème ligne

Sébastien Iturria, Vincent Pagnan

3ème ligne

Thomas Bernatene, Peyo Iriarte, Lauginie, Clément Darricau, Vernis, Damien Duhau

Demis de mêlée

Yacine Garie, Nicolas Acebes

Demis d'ouverture

Quentin Debouté

3/4

Adil Garié, Théo Martin-Crouspeyre, Ulysse Abele, Quentin Lasplacettes, Floran Clopin

Arrière

Thomas Da-Cunha, Hugo Garisoain


Dernière édition par supermerlu le Mer 16 Mai - 11:02, édité 9 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10422
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2010/2011

Message par Toto le Jeu 5 Jan - 19:45

Bonsoir , superbe resumé de la saison ecoulé.
avatar
Toto

Messages : 234
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 65

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2010/2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum