Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Lun 2 Nov - 22:08

Un peu d'Histoire .....

Avec des moyens modestes, dans une région où la rivalité est vive, le Cercle Athlétique Castelsarrasinois a longtemps fait partie des « obscurs ».

La première équipe de Rugby a vu le jour à Castelsarrasin en 1908. Le CAC qui a été fondé le 20 Décembre 1919 avait pour objet la pratique des sports athlétiques. La section RUGBY apparaît à la même date : Le C.A.C Rugby est né.

Dès les années 30, le Rugby Castelsarrasinois connaît déjà des résultats au niveau régional, puisque de 1937 à 1939, il accumule les titres de Champion des Pyrénées de 4ème 3ème, 2ème Séries et deux titres de Champion de France :

En 1937, le C.A.C. Rugby est Champion de France de 4ème série 11 à 8 contre La Voulte.

Equipe Championne de France de 4ème série

Et en 1939, il est Champion de France de 2ème série 15 à 5 contre Tarare.

Equipe Championne de France de 2ème série

La seconde guerre mondiale stoppe cette prometteuse progression et comme pour tous les clubs de France, cette période est un moment difficile ce qui n’empêche pas le C.A.C. Rugby de remporter, en 1943, un titre de Champion des Pyrénées-Béarn-Armagnac-Bigorre de 3ème série.

Il faut attendre les années 50, pour voir le C.A.C reprendre sa marche en avant et revenir au premier plan du Rugby régional avec une nouvelle succession de titres Régionaux en 3ème, 2ème séries, Honneur mais aussi (et surtout) un titre de Champion de France de 2ème série en 1959 en Disposant de Romans 6 à 3.



Equipe et articles de presse des Champions de France de 2ème série en 1959.


Ce club de rugby entame alors une fulgurante ascension. Un passage d’un an en Promotion (1960) et le voilà l’année suivante en Honneur (1961), où il réalise, sur sa lancé, un doublé : Champion des Pyrénées et Champion de France Honneur en battant Couze-Lalinde 11 à 0.

Ce titre propulse le C.A.C Rugby au niveau National, et rien ne semble arrêter les Castelsarrasinois qui, l’année suivante, enlèvent le Titre de Champion de France de 3ème Division en battant, en 1962, Moulin 13 à 3.


Castelsarrasin Champion de France de 3ème Division.
En haut, de  gauche à  droite   : LABROLIE - MARSONI - MAYBON - André  LAPEYRÈRE - BOYER - SCIANCIA - GATTI - PYRDA -   SAINT  PAUL - MANDRÈTE (Entr.)    
En bas, de gauche à droite : LABORIE - MALAVELLE - LAJUNIE - LAROQUE (  Cap .) - VIGNEAU - BELBIS - LAPEYRÈRE Jacques - BONNEVIE

De 2ème Série (1959) à la 2ème Division (1962) en 4 saisons : voilà un exploit vraiment rarissime qui va en appeler un autre : celui d’atteindre le plus haut niveau (la 1ère Division) en 5 saisons !!!!

En effet, en 1963 et 1965, le CAC atteint les ¼ de finales de 2ème Division. Et entre ces 2 dates, le C.A.C. remporte le challenge de l’Essor en 1964 en disposant d’Aire sur Adour.


Champion du Challenge de l'ESSOR

En 1966, le Club de Castelsarrasin est ½ Finaliste de 2ème Division et en 1967, le C.A.C est Champion de FRANCE de 2ème division en dominant Oyonnax 11 à 6 à Clermont après avoir éliminé dans les phases Finales : Fumel, Mauléon, Avignon et Oloron.


Castelsarrasin Champion de France de 2ème Division 1967.

L’ensemble est de belle qualité. Commandée par l’arrière Larroque (qui va prendre en main l’entraînement) l’équipe compte notamment Casagrange, Birmes, Jean et Jacques Ciancia, Gatti, Roussilhes, descamps et Gourdet (capitaine) devant, Maurrières, Lannes Malavelle et Lapeyrère derrière.

Le groupe va très vite recevoir le renfort de 2 futurs internationaux : le Pilier ou talonneur Jean Costantino et le 2ème ligne Francis Haget (qui se fera connaître à Agen et à Biarritz dans les années 80).

Aussi, pour sa 1ère année dans l’Elite, en 1968, le CAC est dans la poule de Brive, Chalon, Béziers, Tarbes, LOU, Carmaux & St Junien réussit l’exploit de se maintenir.
En décrochant 1 nul à l’extérieur 0 à 0 à St Junien et en restant invaincu à domicile (0  à 0 Brive, 12à  0 Chalon, 8 à 0 Béziers, 12 à 6 Tarbes, 17 à 0 LOU, 14 à 3 Carmaux & 14 à  0 St Junien)… Le CAC rate de peu la qualification pour les 16ème de finale du championnat de France.

En 1969, le CAC est en compagnie de Romans, Lannemezan, Tulle, Castres, Montchanin, Narbonne et Oyonnax.

une victoire à Montchanin 3 à 0, mais que 3 victoires à domicile (9 à 6 Romans, 6   à3 Tulle, 9 à 3 Montchanin) pour 4 défaites à la maison (9 à 15 Lannemezan, 8 à 21 Castres, 13 à 44 Narbonne & 6 à  9 Oyonnax) ne permettent pas au C.A.C. d’espérer autre chose que le maintien.

En 1970 avec Bagnères, Montferrand, Cognac, St Jean de Luz, Graulhet, Montauban & Grenoble c’est un véritable « chemin de croix » que le C.A.C. subit. 2 victoires dans toutes la saison (à domicile contre Bagnères 12 à 8 et Montauban 11 à 0) le Relègue en 2ème Division.

Aussitôt descendu, aussitôt remonté et en 1972, le C.A.C. retrouve la 1ère Division en compagnie de Bagnères, Bègles, Montferrand, Beaumont, Rodez, Montchanin & le Boucau-Stade grâce notamment à Haget (resté fidèle au Rouge et Blanc) et Guidi (un arrière de petit format mais de grand talent).

Le CAC ne connaît que 3 victoires à domicile dans toute la saison (16 à4 Bagnères, 19  à 6 Beaumont mais surtout un 14 à 0 face au BS).

Que des défaites à l’extérieur dont un 12à0 à Pique, et perd 3 matchs à domicile (9  à23 Bégles, 18 à 25 Montferrand & 0 à 8 Rodez) plus un match nul à la maison 6 à 6 face à Montchanin.

A la fin de cette saison il refait l’ascenseur et descend ….De plus Haget et Guidi partent pour le Voisin Agenais ce qui fragilise l’effectif.

En 2ème Division, le C.A.C. est éliminé en 8ème de Finale par le Stade Bordelais après prolongation 12 à 9.

L’année suivant, en 1974, le C.A.C. Rugby remporte à nouveau le titre de Champion de 2ème Division 21 à 10 contre Salles à Marmande.

Pour ce faire, l’équipe fut renforcée par l’ancien Champion de France de Montauban Carrié mais elle trouve aussi sa force dans la formation puisque plusieurs joueurs de son effectif sortent du club : les centres Chauderon, Marchioni & Garguy, les ailiers Dellac & Prevot, les piliers Falga & Vacquié ou le talonneur Caudano.

Parcourt du CAC jusqu’à la Finale : Castelsarrasin bat en 16ème Coarraze-Nay (11 à 6) puis Lombez-Samatan 13 à 3 en 8ème, Mazamet 25 à 12 en ¼ et Oyonnax 22 à 3 en ½.

Equipe Championne de France de 2ème Division :
Ducos
Coudol, Garguy, Malviestio, Rispe
m)Lartigue O) Lannes
Losego, Marty, Terrenne
Brois, Carrié
Garbino, Maurirès, Falga


(3 essais de Carrié, Lartigue & Terrenne, 1 pénalité de Lannes et 1 pénalité et 1 drop de Ducos)

Aussi, pour la 3ème fois de son Histoire, il accède de nouveau à la 1ère Division en 7 saisons !!!.

Ainsi, en 1975, il est dans une poule composée de Dax, Quillan, Agen, Toulouse, Romans, Tulle & à nouveau du Boucau-Stade.

Là encore le CAC ne gagne aucun match à l’extérieur dont un 43 à 6 à Dax et un 14 à 6 à Pique.
A domicile, il ne gagnera que 2 fois dont un cinglant 21 à 0 devant le BS & un 12  à10 devant Quillan, pour 2 nuls (12 à 12 Romans & 10 à 10 Tulle et 3 défaites 12 à 27 Dax, 0 à 26 Agen & 14 à 18 Toulouse).

Malgré ce parcourt chaotique, le C.A.C. est sauvé de la relégation puisque le Championnat est porté par la FFR de 64 à 80 clubs. Aussi, il se voit attribué une nouvelle chance… Mais en Groupe B.

Malheureusement l’aventure s’achève en 1976 puisque le descend, à la fin de la saison, en 2ème Division…

En 1978, soit 2 ans plus tard, le C.A.C. Rugby dispute les ½ finales du Championnat de France de 2ème Division qu’il perd 17 à 9 contre La Seyne sur mer.

Cela lui permet de revenir une 4ème fois en 1ère Division Groupe B.

Pour revoir Castelsarrasin truster les titres, il faudra attendre plus de 10 ans avec en
1991 une Finale du Challenge de l’Essor, battu par St Paul lès Dax 12 à 6, mais surtout en 1992 un Titre de  Champion de France Philiponneau en disposant de Garazi 16 à 0.

Par la suite Castelsarrasin fera un petit tour en Fédérale 3.

La Saison 2003 est pour le C.A.C une très grande saison.
1er de la poule tout au long du championnat de Fédérale 3, la remontée en Fédérale 2 est assurée et l’aventure sera prolongée jusqu’en ½ Finale du championnat de France.

En 2004, revenu en Fédérale 2, Castelsarrasin se maintien sans se qualifier.

En 2005, , Castelsarrasin termine 5ème de sa poule de Fédérale 2 derrière Valence d’Agen, Sarlat, Ribérac & St Cernin mais devant Mallemort, Rodez, Decazeville, Bergerac, Carmaux Tulle & Vergt avec 11 victoires, 3 nuls et 8 défaites.
Après avoir éliminé Bazas 23 à 16 en 32ème de Finale, Castelsarrasin est battu par Valence d’Agen en 16ème 12 à 3.

La même saison (2005), Castelsarasin perd la Finale Juniors Balandrade, battu par l’Entente Bièvre/Izeaux/Brézin 23 à 15 à Pézenas (mi-temps 6 à 6). Entente qui avait été Finaliste la saison d’avant face à Mauléon.

Equipe Finalise :
Verdier
Deloncle, Larrieu, Ambrosio, Saïdi
m) Bégue o) Raco
Dimitri, Gasparotto, Cagna
Couzin, Redon
Irissa, Cauturre, Camourgue

(4 pénalités et 1 drop de Raco)

En 2006, Castelsarrasin termine 5ème de sa poule de Fédérale 2 derrière Orthez, le BTS, Peyrehorade & Salles, mais devant Nafarroa, Bazas, Langon, Soustons, Villeneuve de Marsan, Anglet & Bergerac avec 12 victoires, 2 nuls & 8 défaites.
En match de poule le BTS gagne à l’Inter 33 à 15 contre le CAC mais perd à Castelsarrasin, lors du match retour : 13 à 3.
En 32ème de Finale, Castelsarrasin élimine Cognac 15 à 13 avant de s’incliner en 16ème 25 à 14 face à Orthez.

En 2007, Castelsarrasin termine (encore) 5ème derrière Morlàas, Valence d’Agen, Argelès Gazost, & Peyrehorade mais devant Aramits, Hagetmau, St Girons, Bagnères, St Sever, Bizanos & Coteaux de l’Arrêt avec 12 victoires, 1 nul & 9 défaites.
En 32ème Castelsarrasin est éliminé par la vallée du Girou 17 à 13.

En 2008, Castelsarrasin termine (encore et toujours) 5ème et se qualifie pour la 4ème saison consécutive.
Classé derrière Le Bugue, Gourdon, Guéret & Decazeville mais devant Nontron, Figeac, Rodez, Sarlat, Mallemort, Fumel & Nérac Castelsarrasin (avec 12 Victoires, 1 nul & 9 défaites) rencontre en 32ème de finale Vendres-Lespignan qui l’emporte 23 à 19.

En 2009, Castelsarrasin termine à une très belle 3ème place derrière Mazamet & Decazeville mais devant Arpajon, Figeac, Gourdon, Rodez, Cénac, Guéret, Nontron, Sarlat & Millau avec 14 victoires, 1 nul & 7 défaites.
En 32ème Castelsarrasin gagne Agde 12 à 9 mais est battu par Castanet (le Futur Champion) 22 à 15 en 16ème. C'est leur 5ème qualification consécutive.

En 2010, Castelsarrasin connait une saison difficile qui le voit se classer 7ème et ne pas se qualifier pour les Phases Finales du Championnat de France. Nos 2 clubs se rencontrent, le CAC l’emporte au match allé chez lui 21 à 12. Le BTS (4ème de la poule) gagne le retour à Pique 30 à 8.

En 2011, Castelsarrasin retrouve des couleurs et se qualifie pour les 16èmes de finale de Fédérale 2 où il chute devant le futur ½ finaliste Nîmes 47 à 29.

En 2012, le CAC se classe 4ème de sa poule et est éliminé en 16ème de finale du championnat de France par Agde (27 à 76) qui montera en Fédérale 1 en atteignant les ¼ de finales.

En 2013. Arrivé en décembre 2012 de Gilles Taché aux commandes du CAC alors que ce dernier est proche de la zone de relégation. Le « Gourou du Gers » ne va pas connaitre la défaite jusqu’à la fin de la phase retour avec Castelsarrasin. Cela va permettre  aux « rouge et blanc » de terminer 2ème de leur poule. Malheureusement, ils sont éliminés en 8ème de finale du championnat de France (match de la montée) par Tulle (37 à 56). En 16ème, ils avaient pris le meilleur sur Sarlat (53 à 49).

En 2014, le CAC  se classe 3ème de sa poule. Il chute de nouveau en 8ème de finale du championnat de France (match de la montée) battu par Bergerac (37 à 52). En 16ème, ils l’emportent d’1 point (23 à 22) face à Villefranche de Lauragais.

La saison dernière, Castelsarrasin termine 4ème de sa poule et est éliminé en 16ème de finale du championnat de France par Gaillac (35 à 39). C'est leur 5ème qualification consécutive (2 matchs de la montée et 3 16ème), la 10ème sur les 11 dernières saisons (preuve d'une grande régularité).

Mais surtout, depuis leur retour en Fédérale 2 (2004), le CAC s'est qualifié 10 fois sur les 12 dernières saisons. Seules les saisons 2004 et 2010, Castelsarrasin est resté à quai, ce qui en fait une valeur sûr (très sûr même) de la Fédérale 2 !!!!


Dernière édition par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:42, édité 1 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par laurent le Mer 4 Nov - 14:05

merci pour cette présentation Wilfrid
ce match se déroulant a piquessary il ne pourra pas y avoir de diffusion sur internet
avatar
laurent

Messages : 270
Date d'inscription : 19/03/2009
Age : 43
Localisation : au stade

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ustream.tv/channel/boucau-tarnos-stade-live-rugby

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Jeu 5 Nov - 15:46

Je demanderais (modestement) à tous ceux qui ont assister au Dernier BTS/Castelsarrasin en 2010 d'enlever ce souvenir de leur mémoire !!!
En effet, l'équipe qu'on va recevoir ce dimanche n'a plus rien à voir avec celle qui avait encaissée 30 points et 4 essais à Pique !!!

Pour preuve, ils se sont qualifiés chaque année depuis en 16ème de finales, disputant au passage 2 latchs de montée en Fédérale 1 !!!
Ce qui en fait une des valeurs sûr de la Fédérale 2 !!!
Armée d'un pack de fort tonnage, une 3ème ligne très présente, une excellent charnière et de bons 3/4 avec un excellent buteur (le centre Pays). Bref, le CAC est une équipe complète qui est pour le moment invaincue (certe elle a reçu 3 fois/4 mais quand même) et est "virtuellement leader" (si on ne prend pas en compte le résultat du match avancé Hendaye/SJDL).

De plus, depuis l'arrivée du "gourou du Gers" Gilles Taché (qui a amené Mauvezin au porte de la F1, puis qui a fait passer Gimont des séries régionales à la Fédérale 2 dans les années 2000) le CAC à pris une nouvelle dimention avec ces 2 matchs de montée perdu face à Tulle (2013) et Bergerac (2014). (voir interview ci desssous).

De même, leur entraîneur a fixé une feuille de route à ses gars avec le but de "rester invaincu lors de la phase aller" ... Donc dimanche, le CAC viendra chez nous pour prendre les 4 points de la victoire... aussi, il faudra un grand BTS pour s'imposer dnas notre stade mythique !!!

Enfin le CAC en chiffre c'est :
44 pts : le total de points marqués par leur buteur Pays (12 pénalités et 4 transformations).
Le 2ème meilleur marqueur du club est l'arrière Marconato (22 pts (1 essai, 1 T + 3 P) qui vient de se blesser gravement dimanche (double fracture tibia-péroné) contre Lannemezan (saison terminée).

5 essais marqués depuis le début de la saison (1 par match minimum) dont 1 collectif et 2 par le centre physique Pignol (meilleur marqueur d'essai).

8 : le nombre de joueurs cités depuis le début de la saison dans le Midol :
2 fois le 3ème ligne Clermont
2 fois le centre physique Pignol
1 fois le 3ème ligne Gaillard
1 fois le 3ème ligne Gorciora
1 fois le 3ème ligne De Remond
1 fois le centre buteur Pays
1 fois le demi de mêlée Begué
1 fois l'arrière Marconato

1 seul carton (jaune) : le 3ème ligne Clermont.

Interview de leur entraîneur des avants (Gilles Taché) :

La dépêche du midi a écrit:Arrivé à la mi-saison 2012 aux commandes du CAC rugby, Gilles Taché accomplit un travail remarquable aux commandes de son équipe qu'il a amené à deux reprises, aux portes de l'échelon supérieur. Homme de caractère, le technicien gersois ne mâche pas ses mots. Exigeant, il demande beaucoup à ses joueurs, à l'image d'un Marcelo Bielsa dans le football. Avec des idées bien arrêtées, il vit sa passion pour le rugby à cent pour cent. Il nous en parle à bâtons rompus :

Gilles, comment s'est passée votre nomination à la tête du CAC ?
En 2012, j'ai décidé de prendre une année sabbatique après douze merveilleuses saisons à Gimont. J'étais assez usé, j'avais besoin de me ressourcer. Quand le président du CAC, Patrice Pons (1), m'a proposé de prendre le CAC en mains, ce fut une surprise. Je me suis donc accordé un temps de réflexion d'autant que j'avais prévu un voyage aux Etats-Unis. À mon retour, je suis venu voir un match à Castelsarrasin, j'ai été séduit par l'équipe qui avait un potentiel intéressant mais j'ai dit au président qu'il valait mieux que je commence l'année suivante. Nous étions en décembre, le CAC avait déjà disputé la phase aller du championnat et je partais un peu dans l'inconnu.

Pourtant, vous avez relevé le défi ?
Oui. Les choses se sont accélérées car les entraîneurs en place ont quitté leurs postes et le groupe s'est retrouvé en autogestion. Une situation difficile à gérer qui m'a poussée à accepter le challenge.

Où en était l'équipe ?
Elle n'était pas très bien placée, huitième ou neuvième, si je me souviens bien.
La tâche s'annonçait compliquée...
En effet. Le premier match tombait bien car nous allions à L'Isle-Jourdain, un club que je connaissais parfaitement car j'y ai joué et entraîné. L'équipe était au bord du gouffre. Il a fallu remobiliser les joueurs en déclarant l'union sacrée. J'ai dit à mes joueurs que cette rencontre allait décider de la suite, qu'ils avaient les moyens de l'emporter et de relever la tête.

Et alors ?
Nous avons gagné dans le Gers. Ce succès a agi comme un déclic et nous sommes restés invaincus jusqu'à la fin de cette phase retour de Fédérale 2. C'était magique. Malheureusement, ça s'est mal passé lors du match de la montée face à Tulle.

La saison suivante ?
Elle a été à l'unisson de la première. Nous avons effectué une excellente phase de poule puis, le huitième de finale du championnat de France nous a été fatal, contre Bergerac. La montée nous est encore passée sous le nez, ça fait deux fois et ça m'agace.

Pourquoi ? Vous voulez monter en Fédérale 1 ?
Le désir le plus cher de Gilles Taché est de tirer son équipe vers le haut. Alors, je souhaite que le CAC arrive en Fédérale 1 un jour ou l'autre. Si le problème de la montée se présente, la balle sera alors entre les mains des présidents. Ce sera à eux de décider. Je veux apporter ma pierre à l'édifice, rendre le CAC meilleur. Du moins, j'ose l'espérer. Je suis un homme ambitieux, je déteste la défaite, que mes équipes stagnent. Si ça devenait le cas, je n'hésiterais pas à me retirer le moment venu. À quoi bon s'imposer dans la durée si on ne progresse pas ? Mes choix ne plaisent pas à tout le monde mais je ne dérogerais jamais à ma philosophie. J'accorde de l'importance aux résultats, au respect des joueurs. Surtout, je mets tout en œuvre pour que mon groupe vive bien. Pour l'instant, je suis bien ici. Le club me plaît. Ses infrastructures sont superbes. Mes garçons me font vivre des moments assez extraordinaires. Le discours est carré avec mes dirigeants... Alors s'il le faut, je serais toujours Castelsarrasinois dans dix ans.

Cette saison 2014-2015 est peut-être la bonne ?
Elle doit être celle de la confirmation. Notre objectif est de nous qualifier en aussi bonne position que les deux saisons précédentes. Pour l'instant, nous possédons 30 points alors que nous n'en avions que 23, l'an passé à pareille époque. C'est positif mais je me fais du souci car nous avons pas mal de blessés. Les troisièmes ligne Jérôme Clermont (épaule) et Romain Balestrero (pubalgie) sont sur la touche depuis un bon moment. David Pignol, notre leader d'attaque, a été victime d'une rupture du tendon d'Achille. Ces trois garçons sont des cadres de mon équipe. Ils seront difficiles à remplacer. J'espère récupérer les deux premiers le plus tôt possible.

Cette dernière défaite à la maison contre Balma, a dû vous faire mal...
Vous pouvez le dire. Je l'ai encore en travers de la gorge. Notre charnière titulaire était absente mais ce n'est pas une excuse. Nous aurions dû gagner ce match que nous avons dominé de la tête et des épaules. Balma entre à cinq reprises dans notre camp et marque à chaque fois. Notre buteur manque de réussite et au final, nous perdons quatre points précieux. Surtout, je regrette notre manque d'agressivité. À ce jeu, ce ne sont pas toujours les meilleurs qui gagnent mais souvent les plus vaillants. Il va falloir que mes gars le comprennent et qu'ils redoublent d'ardeur à l'entraînement. J'attends davantage de leur part. Je veux des combattants sur le terrain.

Vous ne mâchez pas vos mots...
Je m'emporte facilement, c'est vrai. J'essaye de me calmer mais ma passion pour le rugby est parfois difficile à canaliser. Je pense rugby à longueur de journée. Heureusement, le travail que j'exerce à côté, m'aère la tête. À une époque, je dormais avec un cahier et un stylo sur ma table de chevet au cas où une idée de jeu me viendrait durant la nuit. Je tiens à rendre hommage à mon épouse qui m'a toujours épaulé ainsi qu'à toute ma famille.

Votre fort caractère vous a-t-il joué des tours ?
Avec les arbitres surtout. Je ne supporte pas l'injustice. Alors, ma voix se fait un peu trop entendre en bord de touche et les arbitres me sanctionnent. Je suis conscient de la difficulté de leur tâche. En Fédérale 2, ils sont seuls et doivent prendre des décisions qui peuvent être lourdes de conséquences. Un homme seul peut-il bien juger un match avec ces règles compliquées de notre jeu ? Certainement pas. Donc, nous n'hésitons pas à engager des juges de touches à nos frais lorsque nous jouons à l'extérieur (2). Ainsi, nous sommes mieux arbitrés. De toute façon, je fais corps avec mon équipe. En match, j'aime que mes joueurs ressentent ma sensibilité. C'est primordial.

Comment fonctionnez-vous avec Raphaël Bastide (Ancien Pro d’Auch, formé à LSC passé par Colomiers, Auch, Isle-Jourdain, Eauze et Gimont) ?
C'est notre deuxième année à la tête du CAC. Nous vivons le rugby de la même manière. C'est un garçon passionné par l'entraînement, appliqué, exigeant lui aussi. Notre communication est permanente et le dialogue se construit de façon positive. Raphaël nous apporte aussi son expérience du haut niveau. J'aime travailler avec lui. Nous formons un bon duo.

Comment abordez-vous la rivalité avec le Racing-Club Montauban ?
Elle est réelle, je la ressens lorsque le derby approche mais peut-être un peu moins que les Castelsarrasinois car je vis à Auch. Le Racing a recruté de bons joueurs et reste très compétitif dans notre poule de Fédérale 2. Il y a de la place pour tout le monde. Notre rivalité ne peut être que bénéfique au rugby tarn-et-garonnais. Pour l'instant, nous sommes dos à dos puisque nous partageons autant de victoires que de défaites. L'an passé à Montauban, le résultat nul aurait pu se transformer en victoire à l'extérieur sans une injustice flagrante. Cette année, nous échouons d'un petit point après avoir manqué deux superbes occasions d'essai. Nous verrons bien au match retour...

Comment jugez-vous le niveau de cette Fédérale 2 ?
Il a évolué. Les moyens financiers augmentent avec certains clubs qui approchent le million d'euros de budget. La plupart d'entre eux ont un préparateur physique et un bon encadrement médical. L'époque des petites primes est révolue. Sur le plan sportif, le fossé s'est creusé avec la Fédérale 3. Les équipes se renforcent avec des joueurs qui sont passés par le Pro D2, parfois le Top 14. Il faut suivre le rythme en donnant le meilleur de nous-même en permanence.
L'arrivée de tels joueurs est-elle la preuve du bon fonctionnement de notre système de formation ?
Je n'en suis pas sûr. Aujourd'hui, les jeunes intègrent un peu trop tôt les centres de formation. Leur voie est toute tracée. On ne voit plus, ou presque plus, des joueurs comme Fabien Barcella arriver au plus haut niveau alors qu'ils ont fait leurs classes en fédérale. C'est dommage car les jeunes y apprendraient d'autres valeurs tout en affirmant leur identité. La fédérale est un vivier que les clubs professionnels ne devraient pas oublier. À commencer par l'USM qui devrait s'appuyer un peu plus sur les clubs du département dans sa politique de recrutement. Tout le monde aurait à y gagner.

Et dans les écoles de rugby, il faut aussi changer les choses ?
Absolument. Si j'étais à la tête d'une école de rugby, je mettrais les classifications par âges à la poubelle en m'intéressant seulement aux qualités et aux défauts, aux poids et aux tailles, de chaque enfant. Je les ferais travailler sur leurs points forts, de façon ludique. Sur ce qu'ils aiment faire : plaquage, passe... peu importe, il faut que les gamins prennent plaisir à jouer au rugby. C'est bien connu, un grand costaud aura toujours du mal à travailler un cadrage-débordement. A contrario, ce sera le truc d'un petit agile et véloce qui développera son sens de l'imagination au contact d'adversaires à sa taille. Notre formation doit être repensée et mieux organisée.

Les résultats actuels de l'équipe de France en sont le reflet ?
Je le pense vraiment. Nous essayons de copier l'hémisphère sud mais c'est une pâle copie. Sélectionner des joueurs étrangers naturalisés, c'est une ineptie, selon moi. Imaginez si cela arrivait dans le football ? C'est la preuve que la génération actuelle n'est pas assez compétitive. Notre cinq de devant est quelconque, il nous manque un numéro 8 de classe qui pourrait amener l'équipe avec lui. Je ne blâme pas le staff de l'équipe de France, il fait avec ce qu'il a. Les clubs de Top 14 préfèrent recruter des joueurs étrangers que faire confiance aux nôtres. C'était le cas, il y a quelques années Outre-Manche. Les Anglais en sont revenus en changeant totalement leur politique. Depuis, regardez où en est l'équipe d'Angleterre ! Il faudra effectuer le même travail de fond si nous voulons que l'équipe de France soit à nouveau séduisante.

Pour conclure, que peut-on vous souhaiter ?
Que je garde la santé ainsi que toute ma famille. Mais aussi que nous ayons un problème compliqué à résoudre en fin de saison. Ça voudra dire que le CAC sera en Fédérale 1 !

1. Patrice Pons assure la présidence du CAC avec Thierry Lavergne.
2. En Fédérale 2, un seul arbitre est désigné pour chaque match. Si un club désire deux assesseurs officiels, il doit les payer de sa poche.
________________________________________
Une carrière exemplaire
En pur Gascon, Gilles Taché a effectué ses carrières de joueur et d'entraîneur sur ses terres gersoises. «J'ai longtemps joué à Mauvezin aux côtés de Max Barrau, un de mes modèles. Max fut ensuite mon entraîneur. Il m'a beaucoup appris», explique-t-il. «J'ai aussi évolué à L'Isle-Jourdain où Claude Labatut m'a transmis la passion d'entraîner. Je me souviens encore de ses coups de gueules. Sa rencontre a été déterminante. Avec nos forts caractères, il a fallu un peu de temps pour nous apprivoiser. Ensuite, ce ne fut que du bonheur. à Mauvezin, j'ai eu aussi la chance de côtoyer Jacques Vidal, un autre grand Monsieur du rugby qui est toujours parmi nous. Il doit avoir 83 ou 84 ans.»
Une fois les crampons raccrochés, Gilles s'est donc naturellement tourné vers l'entraînement. D'abord à Mauvezin durant sept ou huit saisons. «Nous étions arrivés aux portes de l'accession en Fédérale 1», se souvient-il. Puis à Gimont où notre homme a vécu une formidable épopée. «J'ai pris l'équipe en mains alors qu'elle était au plus bas niveau en championnat territorial du comité Armagnac-Bigorre. Nous sommes aussitôt montés en première série et nous avons gravi les échelons, saisons après saisons, jusqu'à arriver en Fédérale 2.» En 2002, le club se retrouve en finale du championnat de France face à Marseille, à Pézenas. Un cauchemar pour Gilles : «Nous avons perdu de deux points en jouant à quatorze toute la deuxième mi-temps. Je me demande encore pourquoi l'arbitre avait expulsé un de mes joueurs. Il fallait sûrement que Marseille l'emporte... Je resterai toujours très attaché à Gimont. Mes racines sont là. Mes deux fils, Thomas et Sébastien, y jouent. L'ESG garde toujours bien sa place en Fédérale 3.»
à 54 ans, Gilles Taché a donc tout vécu dans le rugby amateur. Le CAC peut profiter de sa grande expérience...
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par wolfy1970 le Sam 7 Nov - 13:09

avatar
wolfy1970

Messages : 246
Date d'inscription : 05/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par laurent le Dim 8 Nov - 10:19

le match sera finalement diffusé
avatar
laurent

Messages : 270
Date d'inscription : 19/03/2009
Age : 43
Localisation : au stade

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ustream.tv/channel/boucau-tarnos-stade-live-rugby

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:43

C'est parti en 1ère.
L'équation est simple : une victoire pour espérer, Sinon ....
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:45

Sur le coup d'envoi les Noirs partent devant. Mêlée aux 50. Sur la mêlée, l'attaque du CAC est concluante et se termine dans l'en-but du BTS après 57 secondes de jeu .....

Essai transformé : 0 à 7......
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:47

4ème : Grosse faute (très visible) de Boutaty qui rentre sur le côté d'un ruck... Des 42 mètres en face des poteaux le centre Pays rajoute 3 points : BTS 0 CAC 10.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:50

5ème : nouvelle pénalité pour les visiteurs. Pays des 30 mètres en moyenne position trouve le poteau.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 15:56

14ème: Belles séquences de jeux des Noirs qui campent dans le camp visiteur, mais entre une touche perturbée, un contact ou un en-avant, les Forgerons n'arrivent pas à conclure.

Ces temps forts sont récompensés par une pénalité d'Arnaud Betbeder : BTS 3 CAC 10.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:03

20ème : Nouveau temps fort des Forgerons qui bénéficient d'une pénalité qu'Arnaud Betbeder transforme : BTS 6 CAC 10
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:09

25ème : Carton blanc pour le 5 de Castelsarrasin après une nouvelle faute visiteuse. Arnaud Betbeder des 25 mètres en coin ne trouve pas les perches.
Les Noirs, après cette entame CATASTROPHIQUE, ont retrouvé des couleurs dans le sillage de leur pack.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:12

28ème : Drop de Peyo Haurieu des 40 mètres face qui tel Dan carter passe ce coup de pied gagnant sans élan. BTS 9 CAC 10.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:16

33ème : Suite a un plaquage dangereux, Peyo Haurieu prend un carton jaune. Pays passe les 3 points des 15 mètres face : BTS 9 CAC 13
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:19

35ème : Grosse occasion d'essai pour Castelsarrasin où un 3 c 1 qui semblait gagnant se termine par une passe en touche..... Ouf ....
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:20

Mocho et Maxime Courade rentrent.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:24

Juste avant la MT, Castelsarrasin marque une pénalité qui porte le score à 9 à 16 en leur faveur. La MT est sifflée sur ce score
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:29

C'est reparti en 2ème MT.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:31

Dejean est rentré.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:34

43ème : Après 2 belles attaques de Castelsarrasin ces derniers marquent un essai par leur ailier au relais d'une percée d'un pilier. La transformation du bord de touche percute le poteau. BTS 9 CAC 21.

avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:35

Début d'entame de match et de 2ème MT catastrophique.... Un mal qui se renouvèle de dimanche en dimanche.....
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:43

53ème : Castelsarrasin rajoute 3 points par son buteur Pays sur pénalité : BTS 9 CAC 24.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:44

Rentrée du junior Acebes à l'aile.
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:46

55ème : Essai de pénalité pour le BTS après une pénaltouche gagnante est des fautes visiteuses. Transformation d'Arnaud Betbeder : BTS 16 CAC 24
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Wil Fer le Dim 8 Nov - 16:51

Gros temps fort des Boucalo-Tarnosiens sur la ligne d'en-but de Castelsarrasin qui se termine par un coup de pied à suivre dans l'en-but improductif.... Dommage avec plus de patience il semblait y avoir mieux à faire......
avatar
Wil Fer

Messages : 10383
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Direct-Live BTS/Castelsarrasin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum