Récapitulatif Saison 2011/2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Wil Fer le Lun 9 Jan - 22:56













Présentation de La saison 2011-2012 :





PrésidentJosé Foncillas
Entraîneurs
Jacques Dassé & Yohan Sistiaga
Capitaines
Samuel Dylbaïtys puis Bertrand Barbier
Résultats
2ème de sa poule , 8ème de Finale de Fédérale 2
Meilleurs marqueurs d'Essais
Vincent Lasseron
Meilleur réalisateur
Romain Leclerc
Stades
Stade Intercommunal & Stade de Piquessary















Mouvements des joueurs :

Contrairement à la saison passée, le BTS enregistre beaucoup d'arrivées lors de l'avant saison. La "balance" "Départ (en rouge) // Arrivées (en vert)" peut-être, à première vu équilibrée, mais qualitativement, c'est un recrutement réussi par José Foncillas (qui c'est personnellement investi) et son équipe. En fait, les départs touchent essentiellement l'équipe "B" et profitent au club voisin de l'A.S.Bayonne qui évolue en Fédérale 3. Par contre, pour la 2ème saison consécutive, le BTS perd son meilleur marqueur de point (Julien Monté, après le départ de Jérémy Arneau la saison 2010-2011).
A noter le retour de 2 joueurs formé au BTS (Sallaberry et Courade-Bontemps) mais aussi que Gauthier Mays a évolué dans l'équipe du Seignanx en cadet. Enfin, Arnaud Betbeder est le frère de Simon Betbeder qui évolue chez les juniors du BTS et dont le père (Jean-Paul Betbeder) fut un des grands centre/ailier des années 80 au sein du Boucau-Stade.











Départs





Arrivées
Axel Maugendre [4] : 2ème ligne (Bx/Bègles)

Pierre Laburthe [5] : 3ème ligne aile (Mérignac)

Henry Lafouresse [6] : 2ème ligne (Région Parisienne)

Benat Abad [7] : Centre (Bardos)

Yohan Pourteau : 2ème ligne (Bon Encontre)

Damien Delatour [8] : 2ème ligne (Boitsfort Rugby Club (Belgique))

Philippe Dacharry : entraîneur (Arrêt)

Jean-Marc Dicharry : entraîneur (Arrêt)

Benjamin Boulé [9] : 3ème ligne (ASB)

Yohann Bonne [10] : 2ème ou 3ème ligne (ASB)

Julien Fior [11] : Talonneur ou 3ème ligne aile (ASB)

Béchade : 3ème ligne aile (année sabatique)

Steven Delavenne [12] : Pilier ou 2ème ligne (ASB)

Julien Monté : Arrière ou ailier (Soustons)

Fabrice Vadillo [13] : Pilier (arrêt)

Guilloteau : Pilier ou 2ème ligne (arrêt)

Stéphane Pobelle : Arrière ou ailier (Bidart)

Yannick Denot-Lelet : 3ème ligne (Aix en Provence)










Maxime Courade-Bontemps [14] : Pilier ou talonneur (Morlaàs)

Nicolas Serres : 3ème ligne aile (reprend la pratique du rugby [15])

Geoffrey Dongieux [16] : 3ème ligne aile ou centre (Bayonne)

Romain Pourteau [17] : 2ème ou 3ème ligne centre (Biarritz)

Arnaud Betbeder : Demi de mêlée ou centre (Biarritz)

Jean-Baptiste Oxaran [19] : 3ème ligne aile (ASSMartin de seignanx)

Florent Rolos : 3ème ligne aile (Ondres)

Gauthier Mays [20] : 3ème ligne (Ondres)

Maxime Casty-Rigal : Centre (Pau)

Nicolas Miremont [21] : Demi d'ouverture ou arrière (Pau)

Michaël Sallaberry : Demi d'ouverture ou centre (Surgères)

Florent Benech : Demi de mêlée (Bidart)

Jacques Dassé [23] : Entraîneur (reprise d'activité (ancien club Bayonne))

Stéphane Odru [24] : Entraîneur pour la "B" (Biarritz)

Baptiste Anorga : Talonneur (Bayonne)

Pantxo Etchegaray [25] : Ailier (Navarrenx)

Sébastien Dulaurens : 2ème ligne (reprend la pratique du rugby [26])












[justify]
[4] Axel Maugendre signe à Bègles car il va poursuivre ses études à Bordeaux.
[5] Pierre Laburthe signe à Mérignac (où il rejoint son frère, qui lui aussi formé au BTS avait signé à Mérignac lors de la saison 2005/06) car il va poursuivre ses études à Bordeaux.
[6] Lafouresse va en Région Parisienne pour poursuivre ses études.
[7] Après plusieurs saisons au BTS, Benat Abad retourne dans son club formateur Bardos (en Fédérale 3) où il va pouvoir jouer avec son frère.
[8] Après brillamment avoir réussi ses études, Damien Delatour s’installe en Belgique où il a trouvé du travail.
[9] Benjamin Boulé a fait partie de l’équipe junior Reichel B Championne du challenge d’Aquitaine la saison passé (2010/11). Il fit quelques apparitions en équipe 1re.
[10] Yohann Bonne fait partie du groupe qui fut champion de France de fédérale B avec le BTS en 2007.
[11] Julien Fior fait partie du groupe qui fut champion de France de fédérale B avec le BTS en 2007.
[12] Steven Delavenne a fait partie de l’équipe junior Reichel B Championne du challenge d’Aquitaine la saison passé (2010/11)
[13] Fabrice Vadillo était le dernier joueur en activité du groupe finaliste de 2e division lors de la saison 1993/94. Formé au BS/BTS, il a également joué au plus haut niveau amateur à Peyrehorade, St Jean de Luz et Orthez.
[14] formé au BTS, Courade revient dans son club d’origine après avoir joué en Fédérale 1 à Tours puis Morlaàs.
[15] Suite à une grave blessure au genou il y a 2 saisons, Nicolas Serres avait mis un terme à sa carrière. Opérationnel de nouveau, il reprend la pratique du rugby au BTS
[16] Geoffrey Dongieux a été formé à Saint Martin de Seignanx. En Cadet, il est parti à l'Aviron Bayonnais où il a joué dans toutes les catégories de jeunes jusqu'aux Espoirs.
[17] Romain Pourteau a été formé au Biarritz-Olympique, club dans lequel il a évolué dans toutes les catégorie de jeune. Il a été Champion de France Elite 2 avec le BO la saison dernière (2010/11) et a connu des sélections dans les équipes de jeunes Côte-Basque-Landes et Aquitaine.
[18] Arnaud Betbeder a été formé à Ondres. En 2004, alors qu'il jouait dans l'entente des Cadets d'Ondres/ASSM, il signe à ceux du Biarritz-Olympique puis est admis au centre de formation du BO. Avec l'équipe espoir, il a été champion de France élite 3 saison 2009-2010 et champion de France élite 2 saison 2010-2011.
[19] Jean-Baptiste Oxaran a été formé à Saint-Martin de Seignanx. Il a joué jusqu'en Cadet 1ère année à l'entente des Cadets d'Ondres/ASSM puis signe en cadet 2ème année à l'Aviron-Bayonnais. Après 2 saisons en juniors Crabos, est revenu en Senior dans son club formateur, avant de signer cette saison au BTS. Il a été sélectionné dans l'équipe du Comité de Côte-Basque-Landes des moins de 26 ans au poste de 3ème ligne centre.
[20] Gauthier Mays a été formé à Ondres. Il a joué en Cadet et Juniors à l'entente du Seignanx (BTS/Ondres/ASSM). puis est revenu en Senior dans son club formateur, avant de signer cette saison au BTS.
[21] Nicolas Miremont a été formé à l'Aviron Bayonnais où il a passé 13 ans. Après 1 saison chez les Espoirs de la Section Paloise il signe au BTS ce raprochant de sa famille.
[22] Michaël Sallaberry revient au BTS où il a été formé après avoir joué en Fédérale 1, Fédérale 2 et Fédérale 3 à Angoulême, St Pierre dès Corps, Joué-Lès-Tours et Surgères. Il fut Finaliste Reichel B en 2000 et 1/2 finaliste en 2001 avec le BTS.
[23] Jacques Dassé a entraîné plusieurs équipes de jeunes à l'Aviron bayonnais. Il mena les juniors Reichel de ce club en finale du Championnat de France en 2008.
[24] Formé en Région parisienne (Yerres de 1968 à 1972 puis jusqu'en 1979 à Chennevières/Marnes) Stéphane Odru a été révélé au Racing club de France où il a joué de 1979 à 1986. En 1987, il signe au Saint-Jean-de-Luz olympique rugby avec qui il devient champion de France de 1re division Groupe B au poste de centre (il marqua 1 des 2 essais lors de la finale de 1987 gagnée 16 à 10 contre l' U.S. Bergerac). Odru a joué avec le club luzien jusqu'en 1991. Par la suite, il entraîna l'équipe 1re de St Jean de Luz mais aussi des équipes de jeunes à St Jean de luz également et au Biarritz olympique.
[25] Pantxo Etchegaray a débuté le rugby l'année de la fusion à l'US Nafarroa (des années reichel à l'équipe première), puis lors de 2009/2010 à 2010/2011 il a joué à Navarrenx en Fédérale 3.
[26] Après un essai non concluant à Bera Bera, en Espagne, Sébastien Dulaurens avait mis un terme à sa carrière. Formé au BTS (depuis l'école de rugby), il était revenu dans son club formateur, pour la pratique du rugby, la saison dernière. Mais après plusieurs entraînements (en début de saison) il n'avait pas percévéré pas et n'avait pas repris la compétition. Revenu en début de cette saison, Sébastien Dulaurens a fait preuve de constance et d'envie et a repris une licence dans son club formateur.















Résultats de la 1ère :




EquipesDomicileExtérieur
St SulpiceGagné 12 à 3perdu 31 à 12
HendayeGagné 22 à 9 (BO)Gagné 12 à 24
SAXVGagné 15 à 3Gagné 23 à 28
AramitsGagné 10 à 9perdu 24 à 13
MouguerreGagné 19 à 12perdu 15 à 10 (BD)
TournefeuilleGagné 15 à 9perdu 25 à 18 (BD)
RochefortGagné 23 à 13Gagné 6 à 16
CognacGagné 16 à 9perdu 37 à 11
BizanosGagné 31 à 8 (BO)perdu 20 à 6



Composition de la poule :
En effet, ce n'est plus 3 mais 2 équipes par poule qui sont reléguées en fin de saison. Par contre, ce sont 4 équipes par poule qui participent à la phase finale pour l'accession à la Fédérale 1 au lieu de 6 il y a 2 saisons. Enfin, il n'y a plus d'accession directe pour les premiers de chaque poule.
Suite à des difficultés financières de nombreux club de Fédérale 2 mais aussi de Fédérale 1, la FFR n’est pas capable, pour la première fois, de donner les compositions de poules définitives lors de son congrès.
Aussi, pour la composition de la poule 8, plusieurs possibilités sont avancées incluant soit Anglet soit Saint-Jean-d’Angély[1] .
Ainsi dans un premier temps, le Boucau-Tarnos-Stade se retrouve dans une poule composée de Tournefeuille rugby XV, du SA Rochefort, de l’Union Sportive Cognaçaise, du Football Club Villefranchois, du Peyrehorade Sports, de l'Union sportive Mouguerre, du Soyaux Angoulême XV Charente, du Rugby Club de Bon-Encontre-Boé et de l’Anglet Olympique ou du Rugby Athletic Club Angérien[2] .
C’est une poule très étendue sur le plan régional, offrant de nombreux et lointains déplacements.
Or, quelques semaines après, la FFR fait machine arrière en modifiant la poule initialement donnée. Ainsi, si Tournefeuille rugby XV, le SA Rochefort, l’Union Sportive Cognaçaise, l'Union sportive Mouguerre, et Soyaux Angoulême XV Charente, sont conservées, l'Union sportive Saint-Sulpice-sur-Lèze, l'Entente Aramits, le Stade hendayais et l'Avenir Bizanos sont renvoyés dans la poule des Forgerons.
Là également cette poule est très étendue sur le plan régional avec pas moins de quatre déplacements de plus de 300 kilomètres aller pour un total de plus de 3800 kilomètres sur l'ensemble de cette compétition.
Si cette "nouvelle" poule offre des déplacements moins lointains que l’initiale, elle n'en demeure pas moins compliquée avec une équipe qui descend de Fédérale 1 (Tournefeuille), quatre équipes qui s'étaient qualifiées la saison passée pour les phases finales de Fédérale 2 (Rochefort, Hendaye, Bizanos et Cognac) mais aussi un promu (Soyaux/Angoulême).
Enfin, les Noirs retrouvent quatre équipes de la saison passée (Mouguerre, Hendaye, Aramits et Bizanos) mais surtout découvriront, pour la première fois, Tournefeuille et Saint-Sulpice-sur-Lèze.
[1] Source : FFR. [2] source : le site officiel du BTS (btsrugby. com)

Avant saison :


Pour le BTS, après 2 saisons dans des poules régionales, il se retrouve dans un groupe géographiquement étendu, allant de la Charente à la banlieue de Toulouse voire aux limites de l'Ariège.
Ainsi, si la saisons précédentes il y avait sept équipes du comité Côte-Basque Landes, cette fois-ci, elles ne sont plus que trois n’offrant que deux derbys pour les Noirs (Mouguerre et Hendaye).
À noter que, comme toujours, le club boucalo-tarnosien s'appuie sur sa formation avec pas moins de 8 juniors qui montent en senior, dont une grande majorité qui peut postuler à l'équipe première.
Enfin, après une saison dernière très compliquée[27] , le président, José Foncillas, choisit de repartir avec un nouveau duo d’entraîneur, surtout que l'entraîneur des 3/4, Philippe Dacharry, avait annoncé courant février 2011, qu'il souhaitait arrêter et prendre un peu de recul.
Ainsi, Yohan Sistiaga qui entraînait l’équipe « B » du Club avec qui il eu de très bons résultats[28] est choisi pour entraîner les 3/4. Formé à l'Aviron bayonnais et passé par le Stade Hendayais, il est arrivé au BTS lors de la saison 2001/2002 et fut, en tant que joueur, champion de France 2007 de Fédérale B.
L’entraîneur des avants est Jacques Dassé qui emmena les juniors Reichel de l’Aviron bayonnais en finale de sa compétition en 2008.
Ils forment le 33ème duo depuis 1967 et sont les 45 et 46èmes entraîneurs du club sur cette période.
À noter que, comme toujours, le club boucalais s'appuie sur sa formation avec pas moins de 10 juniors qui montent en senior.


Par contre afin de s’éviter les peurs de la saison dernière, le club accueil un certains nombre d’espoir des clubs voisins (pour l’essentiel des joueurs formés au BTS et partis en équipe de jeunes pour tenter une carrière professionnelle) mais aussi des joueurs issus du club et qui étaient partis pour raison professionnelle (Sallaberry) ou rugbystique (Courade).
Aussi, c’est avec une balance « départs/arrivées » positive (ce qui n’était pas le cas les 2 précédentes saisons ) que le BTS entame sa 3ème saison de suite en Fédérale 2 depuis sa descente de Fédérale 1 lors de la saison 2008/09.
Malheureusement, 5 joueurs partent chez le club voisin de l'AS Bayonne en Fédérale 3[29] Et comme la saison précédente, le meilleur buteur de l'équipe 1re quitte le club[30].


[27] Le BTS faillit descendre en Fédérale 3 après un passage à vide de 10 rencontres (8 défaites et que 2 victoires). Il ne dû son maintient qu’à une fin de saison tonitruante (4 victoires, 1 nul et 1 seule défaite) .
[28] 2 fois de suites classée dans les 2 premiers de sa poule, 2 qualifications pour les phases finales avec un 16e et un 1/4 de finale.
[29] En 2 saisons, 7 joueurs du groupe senior ont rejoint le 2e club de Bayonne.
[30] La saison précédente (2010/2011) Jérémy Arneau, meilleur buteur lors de la saison 2009/2010 était parti au club voisin de Peyrehorade (Fédérale 2). Cette fois, c'est Julien Monté, (meilleur buteur de la saison 2010/2011) qui s'engage en série Régionale avec le club de Soustons en Honneur.


















La phase aller :

L'avant saison des noirs est perturbée par des blessures. L'ouvreur Pierre Haurieu, l'ailier Iputcha & l'arrière Sébastien Bélascain se blessent gravement lors des entraînements et se voient éloignés des terrains pour de longs mois. De plus, Mathias Etchebarren (ailier ou centre), Guillaume Dupin (pilier), Yohann Derive (ailier) et Vincent Guénin (suite à l'agression à Bizanos la saison dernière) également indisponible voient leurs préparations perturbées.
Malgré cela, c'est sur une effectif de qualité et renforcé à la trêve que les 2 entraîneurs peuvent compter pour entamer cette 3e saison en Fédérale 2.











Pour le 1er match de la saison, les noirs se déplacent à St Sulpice, équipe solide qui est invaincu à domicile depuis 17 rencontyres et plus d'1 an et demie. S'appuyant sur un pack conquérant et un excellent début de match, les locaux poussent les noirs à la faute et mènent (10 à 3) au bout du 1er quart d'heure de jeu. (13 à 6) à la pause, rien n'est joué.
Dès la reprise, chaque équipe se rendent coups sur coups (16 à 12) à 20 minutes de la fin. Mais les 10 dernières minutes voit les joueurs de St Sulpice inscrirent 10 points (un 3e essais et 1 pénalité) pour un score lourd qui ne reflète pas l'investissement des forgerons (33 à 12) et un Bonus Offensif pour des locaux qui marquent les esprits en
enregistrant cette 18e victoire d'affilée sur son terrain.





Pour le 1er Derby de la saison, le BTS recoit dans son mythique Stade Piquessary Hendaye qui reste sur 2 victoires d'affilées au Boucau puis à Tarnos. Les noirs entament parfaitement le match et mènent (15 à 3) au bout de 17 minutes de jeu mais surtout inscrivent 2 essais. Les visiteurs réduisent la marque juste avant la mi-temps qui est sifflée sur le score de (15 à 6). Les Xuriak reviennent à 6 points (15 à 9) à l'heure de jeu mais un mouvement de grande envergure permet aux forgerons de marquer l’essai du bonus offensif à un quart d'heure de la fin (22 à 9).
Hendaye fini très fort le match et campe sur la ligne d’en-but boucalo-tarnosienne afin d’essayer d’arracher le bonus défensif tout en enlevant le bonus offensif aux locaux. Solides et solidaires, les noirs gardent leur en-but inviolé etmettent fin à une série de 2 défaites à domicile face a ces solides voisins. Grâce à cette victoire bonifiée, le BTS
passe de la 10e à la 3e place de la poule.

Dans son stade mythique de Piquessary, les noirs du BTS affichent une certaines maîtrise dans le jeu pour une victoire incontestable, sur le voisin Hendayais, avec un Bonus Offensif.
Le déplacement à Angoulême se solde par une victoire (23 à 28). Auteur d'une 1re mi-temps remarquable, les noirs marquent 3 essais (dont un doublé de Michäel Salaberry) et bénéficient d'une réussite insolente sur leurs temps forts, pour inscrirent 28 points en 37 minutes (13 à 28) à la pause. Le 2e acte verra l'équipe locale refaire une partie de son retard grâce à ses individualités sans pour autant l'emporter. Malgré cette 2e victoire de rang, le BTS perd 1 place au classement en étant 4e.
Après 2 semaines de pause, les noirs accueillent les Béarnais d'Aramits. Au terme d'un match non maîtrisé, les forgerons se font peur et ne doivent leur victire (la 3e de rang) qu'à un drop plein d'à propos et salvateur de Michäel Sallaberry à 12 minutes du terme. Loupant 2 essais tout fait (un ballon relaché au moment d'applatir et un en-avant à 5 mètres de la ligne alors qu'il n'y avait plus d'adversaires) et n'ayant pas la réussite au pied habituel (4 pénalités manquées) les boucalo-tarnosiens vont se compliquer la tâche. Les visiteurs (qui mènent (0 à 6) à la pause) vont bénéficier d'un arbitrage laxiste pour s'accrocher et y croire jusqu'au bout. Mais dans les dernières minutes les locaux trouvent les ressources nécessaires pour inverser le score et rester au contact des 2 premiers de poule (Cognac et St Sulpice) en reprenant la 3e place. Malheureusement, les noirs perdent, sur cette rencontre, leur jeune ouvreur buteur, Nicolas Miremont, gravement blessé à un genou et insdiponible pour le reste de la saison.
Le 2e derby de la saison, voit les noirs se déplacer à Mouguerre où il reste sur 2 défaites d'affilées mais surtout où ils n'ont gagné qu'une fois (1993/94) en 7 rencontres. Rapidement en action, les forgerons marquent 1 essai transformé et mènent 3 à 10 à la pause. Enmené par un Sallaberry intenable à l'ouverture, les forgerons domine ce 1er acte mais oublient de scorer sur leur nombreux temps forts. Le 2e acte sera fatale pour le BTS où systématiquement pénalisé, il n'arrive plus a mettre son place leur jeu. Pire, le buteur adverse enquille tout ce que l'arbitre lui propose pour marquer 3 pénalités salvatrices et 1 drop. 15 à 10 à quelques secondes de la fin de la rencontre. Mais dans un sursaut d'orgueil, les boucalo-tarnosiens parviennent à investir le camp adverse et suite à une touche gagnante à enclancher une marche en avant dévatatrice. Malheureusement au moment d'applatir, l'arbitre, à la stupéfaction générale, refuse l'essai imparable pour donner une pénalité pour le BTS (pénalité qui ne donnera rien). Colère dans le camp des noirs, soulagement dans celui de Mouguerre. Cette rencontre disputée devant un public très nombreux laisse un goût amer du côté des forgerons très (trop ??) sanctionnés lors de la 2e mi-temps. Les noirs payent également le fait de n'avoir pas su profiter de leur mainmise sur le jeu en 1re mi-temps et de n'avoir pas scoré sur ses nombreux temps forts.

La reception de Tournefeuille (ancien pensionnaire de Fédérale 1) voit les forgerons reprendre leur marche en avant.
Malgré les absences de son ouvreur et buteur Miremont et de son Capitaine Régis Mays (tous les 2 blessés) les noirs font un match solide où le pack souverain permet à l'équipe d'avancer. Malheureusement, les boucao-tarnosien laissent 2 ou 3 essais en route et c'est sur la réussite au pied du jeune Leclerc, qui était junior la saison dernière, que le BTS va se reposer. 100% de réussite dans ses tentatives de pénalité et 1 drop de Sallaberry permettent aux BTS de l'emporter devant une solide équipe de la banlieue de Toulouse : 15 à 10 et de rester au contact du trio de tête. Autre point positif, le retour en équipe 1re de Vincent Guénin (au poste de centre), 1 an jour pour jour après son agression à Bizanos.

Maxime Courade-Bontemps, auteur d'un excellent début de saison, fait face à l'adversité de l'ancien pensionnaire de Fédérale 1 : Tournefeuille.
Le déplacement à Rochefort, voit les noirs remporter une victoire chez un adversaire se trouvant dans une situation très délicate puisqu'il reste sur 1 seule victoire sur les 6 dernières rencontres. Dans des conditions climatiques difficiles et sous un fort vent, les boucalo-tarnosiens domptent les éléments pour rendre une prestation qui empêche l'adversaire du jour de décrocher un bonus défensif (dont il aurait bien besoin).
Intraitablent en défense et opportuniste en attaque les forgerons enchainent une 2ème victoires de rang, la 5ème en 7 rencontres. Cette victoire atteste des progrès de la troupe de "Dassé-Sistiaga" dans la gestion et la maîtrise du jeu ce qui leur permet de se classer dans le trio de tête (2ème ex-aquéo avec St Sulpice à 1 point du Leader Cognac) au soir de cette 7ème journée.
La réception du 1er de poule Cognac est pour le BTS un véritable test mais aussi une étape supplémentaire pour s'instaler durablement dans les 3 premières places. Face à un adversaire de qualité, les noirs vont balbutier leur rugby durant une fade 1ère mi-temps (6 à 9 en faveur de Cognac). Aussi, ils ne doivent qu'à la faillite du buteur adverse (qui tapera 2 fois le poteau) de pouvoir rester dans le match et de ne compter que 3 points de retard . Le 2ème acte va voir des forgerons enfin fringuant donner du rythme au match et avoir, par leur pack, une emprise sur le jeu. Un essai du capitaine Dylbaïtys au retour des vestiaire voit les noirs passer en tête pour la 1ère fois de la partie. En fin de match, la pénalité de Leclerc (bien malheureux ce dimanche après-midi avec 4 tentatives manquées) entérine une victoire qui fut longue à se dessiner mais qui permet au BTS de dépasser sont adversaire du jour et de s'installer à la 2ème place, à 1 point du nouveau Leader St Sulpice.

Sallaberry, auteur d'une prestation remarqué, tente de colmater les brèches des attaquants de Cognac.















Le déplacement à Bizanos, pour la dernière journée de la phase aller est reporté au 29 janvier 2012 suite aux mauvaises conditions climatiques qui sévissent sur l'Aquitaine.
Il sera joué entre la 11ème et la 14ème journée et mettra fin à 5 victoires d'affilées.
Dans une indiférence "générale" les noirs disputent cette rencontre avec 2 optiques : ne pas avoir de blessés (2 juges de touches officiels sont demandés par le BTS) et ne pas laisser à l'adversaire du jour un bonus offensif.
C'est chose faite, face à des Béarnais motivés et enmené une dernière fois par l'ancien professionnel (Stade Français, Agen & Pau) Conrad Stolz (auteur d'1 essai).
Dominateur dans la 2ème mi-temps, les boucalo-tarnosien ne parviendront pas à scorer sur leur temps fort. Le score acquis à la pause (20 à 6) ne bougeant pas.
La phase retour :
La 1ère journée retour, voit le Leader, St Sulpice, défier les noirs à Tarnos. Dans un match d’hommes, le pack local prendra la mesure de son adversaire au cour d’une 2ème mi-temps totalement maitrisée. Le jeune Leclerc (au contraire du buteur adverse bien malheureux en ce dimanche après midi) concrétisant cette domination au tableau d’affichage au pied. 12 à 3 score final. Le BTS dépasse au classement son adversaire du jour (qui pour la 1ère fois de la saison ne décroche pas de bonus défensif). Et devient 1er de sa poule (il faut remonter à 4 saisons pour trouver les noirs à « pareille fête »). Mieux, les noirs n’ont toujours pas encaissé d’essai à domicile.

La rencontre suivant voit les Boucalo-Tarnosiens remporter le Derby à Hendaye 12 à 24. Dans une rencontre plus serrée que ne l’indique le score, les Hommes du duo Dassé/Sistiaga vont attendre les 20 dernières minutes pour prendre la mesure d’un adversaire toujours aussi difficile à manœuvrer chez lui. Mieux, c’est la 1ère fois que les noirs remportent les 2 confrontations (match aller & retour) contre cet adversaire. Les nombreux supporters ayant effectué le court déplacement peuvent exprimer leur joie et communier avec leur équipe par des « Boucalais, allez allez allez… » faisant vibrer le stade.
Après cette 5ème victoire de suite, le BTS renforce sa 1ère place en mettant le 2ème (St Sulpice qui a perdu à Tournefeuille) à 6 pts.

La défaite à Bizanos 20 à 6 (match reporté de la 9ème journée) ne change rien au classement. Les noirs sont toujours 1er mais ne comptent plus que 5 points d’avance sur St Sulpice (2ème).

Quoi de mieux qu’un Derby pour repartir de l’avant. La réception de Mouguerre, toujours aussi accrocheur, permets aux noirs de reprendre leur marche en avant. 19 à 12 dans un match qui ne restera pas dans les anales du club, certains mauvais choix de jeu empêchant les forgerons de plier la rencontre sur les 40 premières minutes. Toujours 1er, les noirs peuvent envisager sereinement une qualification qui leur tend les bras. Pour cela 3 victoires à domiciles devraient suffire.
Malheureusement, Christophe Tauziet (un des leaders du pack) se blesse gravement à une épaule après cette rencontre, sa saison se terminant prématurément alors qu’il n’avait manqué aucune rencontre jusque là. C’est donc avec un Combattant de moins que la saison va se dérouler.

Le déplacement à Tournefeuille se fait donc avec une équipe diminuée. Outre Christophe Tauziet, Xabi Hausséguy et le buteur Romain Leclerc sont absents (blessés). C’est donc avec une équipe compétitive, mais diminuée que les noirs affrontent un adversaire en mal de point et qui frôlent dangereusement la zone de relégation.
Face à des locaux motivés à l’extrême, les Boucalo-Tarnosiens vont compter jusqu’à 19 points de retard (25 à 6). Tournefeuille ayant à 6 minutes de la fin le bonus offensif en poche. Mais dans un dernier baroud d’honneur les forgerons marquent 2 essais en 5 minutes revenant à 25 à 18 et enlevant le Bonus Offensif à son adversaire et en décrochant celui défensif. Dans ce match de « fou », le public local trembla jusqu’au dernières secondes de la rencontre puisqu’il s’en ait fallut de peu (et d’un mauvais rebond) pour que sur l’ultime action du match les Hommes de José Foncillas ne réalisent le « Holdup» parfait en marquant un nouvel essai. Malgré cette défaite, le BTS est toujours 1er avec 6 pts d’avance sur 4 deuxièmes (Cognac, SAVX, Bizanos & St Sulpice).

La réception de l’équipe de Soyaux-Angoulême (SA XV) est LE test de cette phase retour. Face à une cohorte d’ancien pro et d’étrangers aux gabarits impressionnant les noirs s’attendent à souffrir. Surtout que les Charentais viennent d’enchainer 6 victoire sur leurs 7 derniers matchs (après un début de saison difficile (4 défaites de suite).
Défensivement bien en place et extraordinaire de solidarité, les forgerons vont réaliser un match plein. Marquant le seul essai par leur capitaine Samuel Dylbaïtys, les noirs vont plier sans rompre devant un adversaire faisant « feu de tout bois » dans un 2ème acte qu’ils domineront territorialement. Mieux, ils maintiennent leur « en-but » vierge en n’ayant toujours pas encaissés d’essai à domicile depuis le début de la saison. 15 à 3, score final et 1ère place renforcée avec 6 points d’avance sur Cognac et Bizanos.
Malheureusement la liste des blessé s’allonge : Guénin et Capdupuy intègrent l’infirmerie à leur tour tout comme le centre Régis Mays qui voit sa saison terminée après une nouvelle blessure à la main.

La réception du dernier Rochefort est une étape supplémentaire vers la qualification. Les supporters espère un match plein et pourquoi pas un bonus offensif pour augmenter le capital point.
Auteur d’un bon début de match, les noirs vont marquer un premier essai dès la 9ème minute par l’intermédiaire de Lasseron (7 à 0). Hélas cet élan est stoppé suite à la sortie sur blessure du capitaine Samuel Dylbaïtys (de nouveau fracture du bras qu’il s’était cassé à Bizanos la saison passée). « orphelins » de leur n°8, les noirs vont mettre quelques minutes à rentée de nouveau dans le match. A la demi-heure, Christophe Gaye pointe en but le 2ème essai des noirs qui sont à un essai du Bonus Offensif. La mi-temps est sifflée sur le score de 17 à 3 par un arbitre tatillon et incompris du public local !!!
Le 2ème acte voit des joueurs de Rochefort investir le camp local et après une pénalité d’Arnaud Betbeder (20 à 3) les visiteurs marquent 1 essai, juste récompense de leurs efforts. Cette réalisation est une première puisque c’est le 1er essai encaissé par les noirs à domicile. Cela motive l’adversaire qui se rapproche du Bonus Défensif. Mais excepté 1 pénalité de chaque côté et malgré le forcing des visiteurs plus rien ne sera marqué. 23 à 13, score final pour des forgerons toujours 1er avec 6 points d’avance sur le 2ème Cognac, qu’ils vont affronter le dimanche suivant.

C’est donc sans Christophe Tauziet, Dylbaïtys, Régis Mays (saison finie pour ces 3 joueurs), Capdupuy, Guénin & Miremont (blessé à la 4ème journée) que les noirs se déplacent en Charente. Face à un adversaire réalisant leur meilleur match de la saison, les noirs sont « balayés » 37 à 11 encaissant 5 essais et perdant un nouvel équipier 1er , le jeune Rodriguez (3ème ligne aile) blessé gravement au genou et terminant sa saison sur le terrain de Cognac.
Ces derniers, grâce à leur victoire bonifiée, reviennent à 1 point du BTS, toujours 1er avec 8 points d’avance sur le 5ème le SAXV. Une victoire sur les 2 derniers matchs suffira pour la qualification.

Le déplacement suivant à Aramits voit des noirs diminués subir les assauts des Béarnais qui jouent une partie de leur maintien en Fédérale 2 sur cette rencontre. La défaite 24 à 13 est logique, mais plus important, aucun nouveau blessés n’est enregistrés dans le groupe.
Hélas cette 2ème défaite de suite, voit le BTS retomber à la 3ème place après les succès d’Hendaye et de St Sulpice.

La réception de Bizanos à Piquessary doit permettre aux forgerons de composter leur billet pour les phases finales. Rencontre particulière (suite au débordement de la saison passée) les noirs vont prendre le match par le bon bout : en attaquant et en usant son adversaire devant.
Sur la 1ère action du match, Leclerc met son équipe en tête en passant une pénalité (3 à 0). Le 1er acte, physique n’est meublé que par leur buteur. Leclerc et Iputcha permettant à leur équipe de mener 9 à 3 à la pause. Mais les supporters présents sentent que Bizanos n’est pas loin de craquer. A l’heur de jeu la mêlée locale gagne le ballon sur une mêlée à 5 mètres et le 3ème ligne centre Dongieux va à dame. (19 à 3). Sur le renvoi, Bordato est à 2 doigts de marquer un essai somptueux que l’arbitre refuse suite à un en-avant qu’il est le seul à voir !!!En 4 minutes le pack noirs va faire parler sa supériorité en marquant 2 essais collectifs au 68 et 72ème. 31 à 3 Bonus Offensif en poche !!! Mais Bizanos, au terme d’une superbe action collective marque un essai et prive les locaux de ce point supplémentaire.
Mais rien ne résiste à la détermination et à l’envie locale. Dans un dernier effort, les noirs « broient » leur adversaire obligeant l’arbitre à siffler un essai de pénalité légitime. Avec cette victoire à 5 points et 20 minutes de feu (avec 4 essais) le BTS efface la défaite du match aller et, à sa manière, se venge (de nouveau) de celui de la saison dernière à Bizanos !!!
Cette victoire bonifiée, permet aux joueurs du duo Sistiaga/Dassé de terminer 2ème de la poule, derrière St Sulpice auteur d’une fin de saison de feu (4 victoires d’affilées dont 2 en déplacement). C’est donc le voisin Anglet que les noirs vont affronter dans 2 derby en match Aller/Retour.








Les phase finales :
En 16ème, les noirs se qualifient en dominant sur 2 rencontres l’équipe d’Anglet. Joués à chaque fois dans des stades pleins (près de 2000 personnes à chaque match) et dans des superbes ambiances, les noirs vont souffler le chaud et le froid surtout lors du match aller.
Les nombreux échecs au pied de Romain Leclerc (dans un jour sans) ne permettent pas à l’équipe de scorer sur ses temps fort. La pause sifflée sur le score de 13 à 3 pour Anglet est logique puisque ces derniers sont parfaitement rentrés dans la partie (un essai au bout de 7 minutes).
La 2ème mi-temps sera boucalo-tarnosienne. Mais seul un arbitrage « partisan » empêche les noirs de mener comme il se doit. Pourtant, en 20 minutes et 2 essais de Lasseron, le BTS prend les devants au score 13 à 18. Anglet durcie le match et l’arbitre se laisse abuser pour offrir 2 pénalités salvatrice au buteur local (19 à 18) tout en en oubliant une pour les noirs sur la dernière action du match que les forgerons perdent d’1 point. Malheureusement la liste des blessé s’allonge et le 3/4 centre junior Larrondo vient augmenter l’infirmerie tout comme le 2ème ligne Pourteau (révélation de cette saison (19 matchs disputés)) qui loupe le match retour pour cause de blessure..

Aussi, le toujours jeune Menieu (43 ans), reprend du service pour le match retour en 2ème ligne. L’équation est simple : il faut gagner de 2 points et le BTS disputera le match de montée en Fédérale 1 contre le vainqueur de Bagnères/Cognac.
Au terme d’une 1ère mi-temps maîtrisée, le BTS mène à la pause 9 à 13 grâce à un essai de l’inévitable Lasseron (très en canne en cette fin de saison (meilleur marqueur d’essais de l’équipe avec 5 réalisations)) mis sur orbite par Arnaud Betbeder suite à une pénalité rapidement jouée.. Seul le sans faute au pied du redoutable buteur local, Elizondo, permet aux Angloys de ne pas être détaché au score. Le 2ème acte verra les visiteurs jouer tous les ballons et les noirs mettre les barbelés en défense. ELizondo ne connaissant pas la réussite du match aller (3 échecs en 2ème mi-temps), les Boucalo-Tarnosiens l’emportent de 3 points sur l’ensemble des 2 rencontres et se qualifient.
Cela est logique puisque si le BTS aurait pu (du) l’emporter à Anglet et ces derniers à Tarnos, les 3 essais marqués par les noirs contre 1 pour Anglet attestant de la logique de la chose et d’une plus grande maîtrise dans le jeu.

En 8ème c’est face au 1er de la poule 7 (Bagnères) que le BTS dispute le match de montée (sur 2 rencontres) en Fédérale 1. Sa bête noire en Phase Finale, puisque que ce soit en 16ème de finale de 1ère Division (1980) ou de 2ème Division(1992), jamais le BS/BTS n’a gagné cette adversaire.
Sous un soleil de plomb et dans une ambiance défavorable au Boucalo-Tarnosiens ( 700 supporters de Bagnères envahissent le stade de Tarnos) les noirs vont manquer leur match. Les forgerons (privés de Duplé (blessé et saison terminé) et Dongieux (suspendu) mais enregistrent le retour de Pourteau) ne rentreront jamais dans leur match. Pris à la gorge par un adversaire au froid réalisme, les noirs vont vivre une 1ème mi-temps catastrophique, encaissant en 35 minutes plus d’essai que sur l’ensemble des matchs de poule à domicile. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le jeune pilier Gaye se blesse à la cheville et quitte ses camarades dès le début du match saison finie lui aussi. La pause est sifflée sur le score sans appel de 6 à 22 mais surtout 3 essais à 0 (bonus offensif pour Bagnères). Le 2ème acte voit les noirs mettre la main sur le ballon mais trop de ballon lâché, trop de passes approximatives ne permettent pas aux locaux de mettre de la continuité dans leur jeu. Bagnères en profite pour passer 1 drop et une nouvelle pénalité pour un score sans appel de 6 à 28 !!!

Conscient d’être passé à côté de leur match, les forgerons se déplacent à Bagnères avec détermination même s’ils savent que c’est quasiment « mission impossible » de se qualifier (il faudrait gagner de plus de 22 points en marquant 3 essais de plus qu’un adversaire invaincu chez lui depuis 1 saison !!!) surtout que le 2ème ligne Etchartaberry a rejoint, lui aussi, l’infirmerie. Cela permet au 3ème ligne Dabat (arrivée la saison dernière) de jouer cette rencontre contre son club formateur et ainsi d’être le 41ème joueur à jouer en première cette saison !
Et pourtant, le BTS va offrir au quelques supporters qui ont fait le déplacement un match plein de courage, de volonté et de détermination. Rapidement menée 8 à 0 par des locaux sûrs de leur force (trop peut-être) les forgerons vont terminer la 1ère mi-temps en trombes pour mener à la pause 8 à 10 !
Le chassé croisé entre les 2 équipes va durer toute la 2ème mi-temps : 11-10/11-13/14-13 puis 17à 13, Bagnères ne creusant l’écart que grâce à la botte de l’ancien pro de Lannemezan & Lourdes (Ludovic Mûr (auteur de 200 points cette saison). Sur cette rencontre, le BTS laisse beaucoup de regret (un essai manqué de peu alors que le score était de 11 à 13 pour les joueurs du duo Dassé/Sistiaga) mais sort la tête haute et efface la prestation du match aller.

Cette élimination ne doit pas faire oublier la superbe saison réalisée par les Noirs : qualification pour les phases finales, match de la montée disputé, 2ème de sa poule après avoir longtemps étaient 1er au classement, invaincu à domicile avant le 8ème aller, ce groupe façonné par Jacques Dassé & Yohan Sistiaga a posé la 1ère pierre du renouveau. Mélange d’anciens, de jeunes venues de clubs voisins, revenus dans leur club formateur ou sortis du rang des juniors cette équipe a ravit ses supporters et fait naître le secret espoir de lendemain meilleurs.




Meilleurs marqueurs de points de la saison 2011/12 :
1- Romain Leclerc : 108 pts
2- Nicolas Capdupuy : 46 pts
3- Nicolas Miremont : 34 pts
4- Vincent Lasseron : 25 pts
5- Michaël Sallaberry : 21 pts
6- Régis Mays : 20 pts
7- Geoffrey Dongieux : 15 pts
8- Thomas Iputcha : 11 pts
9- Samuel Dylbaïtys & Vincent Guénin : 10 pts
11- Arnaud Betbeder : 8 pts
12- Alexandre Rodriguez, Bertrand Barbier, Régis Bourdieu, Maxime Courade-Bontemps, Xabi Hausseguy, Jean-Baptiste Oxaran, Mathieu Etchartaberry, Simon Betbeder, Christophe Gaye : 5 pts




Meilleurs marqueurs d'essais de la saison 2011/12 :
1- Vincent Lasseron : 5 essais
2- Michaël sallaberry & Geoffrey Dongieux : 3 essais chacun
4- Régis Mays, Samuel Dylbaïtys & Vincent Guénin : 2 essais chacun
7- Alexandre Rodriguez, Bertrand Barbier, Régis Bourdieu, Maxime Courade-Bontemps, Xabi Hausseguy, Jean-Baptiste Oxaran, Mathieu Etchartaberry, Simon Betbeder, Christophe Gaye : 1 essai chacun











Effectif : Joueurs ayant participé aux matchs de Championnat de l'équipe 1ère pour cette saison 2011/12 :

Nom & Prénom (Postes joués dans la saison) Parcours (clubs dans lequel il a joué) :
1 - Christophe Gaye (Pilier) formé au club

2 - Maxime Courade-Bontemps (Pilier & Talonneur) formé au club puis Tours & Morlaàs

3 - Julien Villenave (Pilier) St Jean de Luz

4 - Xan Urrutia (Pilier) Larressore

5 - Régis Bourdieu Talonneur Coarraze-Nay, Biarritz, Coarraze-Nay, Matamata (province de Waikato- Nouvelle-Zélande), Coarraze-Nay

6 - Cédric Duplé Talonneur Bayonne

7 - Benjamin Pascal Talonneur formé au club

8 - Mathieu Etchartaberry (2ème ou 3ème ligne aile) formé au club, puis Bayonne & Nafarroa

9 - "Manu" Ménieu (2ème ligne) St Médard en Jalles, SBUC, Montferrand, Biarritz puis Dax

10 - Christophe Tauziet (2ème ligne ou 3ème ligne aile) formé au club

11 - Romain Pourteau (2ème ligne) Biarritz

12 - Bertrand Barbier (2ème ou 3ème ligne centre) Bayonne & Peyrehorade

13 - Alexandre Rodriguez (3ème ligne aile) Bayonne au BTS depuis les juniors

14 - Samuel Dylbaïtys (3ème ligne aile ou centre) formé au club

15 - Dabat (3ème ligne aile) Bagnères

16 - Jean-Baptiste Oxaran (3ème ligne aile) ASSM, Bayonne puis retour à l'ASSM

17 - Gauthier Mays (3ème ligne aile) Ondres, BTS en cadets et juniors puis Ondres

18 - Geoffrey Dongieux (3ème ligne aile ou centre) ASSM puis Bayonne

19 - Paul Magnou (3ème ligne aile)

20 - Xavier Camy-Sarthy (3ème ligne aile) formé au club

21 - Simon Betbeder (Demi de mêlée ou centre) formé au club

22 - Arnaud Betbeder (Centre, demi d’ouverture ou de mêlée) Ondres, Cadets Ondres/ASSM puis Biarritz

23 - Xavier Hausseguy (Demi de mêlée) formé au club

24 - Nicolas Miremont (Ouvreur) Bayonne puis Pau

25 - Michaël Sallaberry (Ouvreur, centre ou arrière) formé au club puis Angoulême, St Pierre des Corps, Joué-lès-Tours & Surgères

26 - Laurent Denot-Lelet (Centre) formé au club

27 - Nicolas Capdupuy (Centre) formé au club

28 - Régis Mays (Centre ou demi d’ouverture) formé au club

29 - Julien Bordato (Demi de mêlée ou centre) formé au club

30 - Vincent Guénin (Centre ou 3ème ligne aile) Casteljaloux, Marmande, Toulouse, Agen, Marmande-Casteljaloux

31 - Guillaume Larrondo (Centre ou 3ème ligne aile) Bayonne, au BTS depuis les juniors Yohan Derive Ailier ou arrière formé au club

32 - Thomas Urrutiager (Ailier) Bayonne, au BTS depuis les juniors

33 - Yohan Laborde (Ailier ou centre) formé au club

34 - Vincent Lasseron (Ailier) formé au club puis Bayonne en junior

35 - Thomas Iputcha (Ailier) formé au club

36 - Pantxo Etchegaray (Ailier) Nafarroa puis Navarrenx

37 - Damien Taillentou (Ailier) formé au club

38 - Yoann Derive (Ailier) formé au club

39 - Mathias Etchebarren (Ailier ou arrière) formé au club

40 - Nicolas Bélascain (Arrière) Bayonne puis Morlaàs

41 - Romain Leclerc (Arrière) formé au club





Dernière édition par supermerlu le Lun 24 Sep - 18:37, édité 19 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10739
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Wil Fer le Lun 9 Jan - 22:59

La saison de la "B" :







Adversaires


Domicile


Extérieur
St Sulpiceperdu 18 à 21perdu 17 à 6
HendayeGagné 16 à 6Gagné 7 à 13
SAXVGagné 14 à 9Gagné 5 à 10
AramitsGagné 13 à 0Gagné 12 à 17
Mouguerreperdu 9 à 11Gagné 0 à 6
Tournefeuilleperdu 10 à 17perdu 26 à 11
RochefortGagné 26 à 10perdu 23 à 21
CognacGagné 29 à 10Gagné 12 à 20
BizanosGagné 17 à 13perdu 16 à 12








L'équipe "B" qui enchenta les supporters durant les 2 précédentes saisons voit 6 de ses cadres partir à l'intersaison (Stéphane Pobelle, Henri Lafouresse, Damien Delatour, Laurent Brocas, Yoann Bonne et Pierre Laburthe). Additionné a une kirielle de blessés (Guillaume Dupin, Mathias Etchebarren, Julien Stell & Laurent Denot-Lelet) ou a des reprises tardives de certains éléments (Julien Bordato, Camy-Sarthy, Maillé & Louis Chevrolat mais aussi des juniors qui montent en Senior (Romain Houga, Clément Dupin, Marc Ambry, Thibault Mention) qui ont tardé pour reprendre une licence) c'est avec beaucoup de retard dans sa préparation que cette équipe entame son championnat.
Et avec l'arrivée de Stéphane Odru en tant qu'entraîneur (au côtoyé de "manu" Ménieu), c'est un nouveau cycle qui commence.




1er déplacement à St Sulpice et 1re défaite pour cette jeune équipe trop handicapées par des absences mais surtout par le fait que c'est son véritable 1er match de la saison puisque les rencontres de préparation en ESSOR se sont soldées par 3 forfaits et 1 match à effectif incomplet.


Pour le 2e match, les noirs l'emportent 16 à 6 devant l'équipe "B" d'Hendaye au terme d'une 1re mi-temps maîtrisée. Le 2e acte verra les visiteurs faire l'essentiel du jeu face à des jeunes forgerons intraitablent en défense.


Le déplacement à Soyaux-Angoulême se solde par une victoire (5 à 10). Les noirs y font preuve d'une solidarité et d'une défense exemplaire face à un adversaire limité dans le jeu et en panne de buteur. Pénalisée à outrance par un arbitrage partisant, cette jeune équipe puise dans ses ressources pour décrocher une 2e victoire de rang amplement méritée au vu de la débauche d'énergie et de l'envie de chacun.


La réception d'Aramits, voit les noirs enchainer une 3ème victoire de suite (13 à 0). C'est par ses avants, regroupés autour d'un excellent Sébastien Dulaurens, que les noirs font la différence.


Le déplacement à Mouguerre se solde par une victoire 0 à 6. emmené par quelques équipiers 1er qui reviennet de blessures (Dylbaïtys, Guénin & Villenave) les noirs maitrisent parfaitement un match disputé sous des trombes d'eau et sur un terrain à la limite du praticable. Avec cette 4e victoire en 5 rencontres, les noirs se hissent à la 2e place.


La réception de Tournefeuille, leader invaincu depuis le début de saison, est un 1er tournant de la saison. Face à un adversaire au collectif solide, les noirs ne vont jamais réussir à rentrer dans le match. Auteurs de nombreuses maladresses et très largement pénalisés, le BTS voit les banlieusards toulousains l'emporter 10 à 17 et enregistrer une 5e victoire en 6 rencontres. Pour les forgerons, c'est la 1re défaite de la saison à domicile. Ils perdent 1 place (3e) en étant dépassé par St Sulpice.


La défaite d'un souffle à Rochefort (23 à 21) voit les noirs rester dans les 3 premiers. Cette rencontre en Charente fut mal débutée (1 essai encaissé dès les premières minutes) et mal terminée (Rochefort passe la pénalité de la victoire dans les derniers instant alors que le BTS les avaient doublé au score (20 à 21).



Le dimanche suivant, les noirs remportent une victoire probante face à Cognac (29 à 10) qui leur permets de rester à la 3ème place à 3 points des leaders incontestés : Tournefeuille & St Sulpice.



Malheureusement la défaite à domicile contre cette dernière équipe met un coup d'arrêt à la "B" du BTS en la faisant rentrer dans le rang. Menant tout au long du match, les forgerons vont payer cash l'expulsion temporaire de leur capitaine et 2ème ligne Dulaurens. Alors qu'ils nènent 18 à 8 à 10 minutes du termes, les forgerons vont alors encaisser 13 points (1 essai transformé et 2 pénalitéd dans les dernières minutes) pour une défaite cruelle qui les fait retomber à la 4ème place.

Le déplacement à Hendaye voit les noirs retrouver des couleurs et dominer une équipe locale qu'elle a toujours gagné depuis 3 ans : 7 à 13 (score fait à la pause). Les noirs sont toujours 4ème.

Malheureusement, la "B" du BTS va connaître un gros rou d'air en perdant les 3 matchs suivants.

D'abord à Bizanos (16 à 12) où un arbitrage partisant et complice prive les noirs d'une victoire mérité en oubliant un essai de pénalité flagrant sur la dernière action du match mais également en ne sanctionnant pas les incessantes brutalités locales.

Ensuite, devant Mouguerre (9 à 11) où là aussi, l'arbitre (qui reconnu après la rencontre "ne pas avoir été bon") joua un rôle dans le score final. Le capitaine Dulaurens sera par la suite sanctionné pour des propos peu aimables envers le corps arbitral.



Enfin, 26 à 11 chez le leader Tournefeuille où les noirs réalisent (paradoxalement) un match référence. Soudés comme jamais, ils ne doivent qu'à une non réussité au pied (17 points laissés en route) de perdre cette rencontre. Mais l'incorporation de plusieurs Juniors Reichel B (4) semble apporter un second souffle à cette équipe "en perdition" il y a peu.

Au terme de ces 3 défaites, le BTS tombe à la 7ème places à 3 points de la dernière place qualificative.

Aussi, c'est sans pression mais non sans ambition que les "réservistes" du BTS se lancent dans la dernière ligne droite de leur championnat. Le challenge est simple : 5 victoires lors des 5 derniers matchs et la qualification sera au bout.

Le club ayant fait le choix de stopper le championnat des Reichel B (qui n'ont plus rien à jouer dans leur compétition) il incorpore donc les "seniors de demain" pour une "formation accélérée" en "B".C'est ainsi 12 juniors qui vont incorporer cette équipes durant ces 5 dernières rencontres (Duhau, Dartigoueyte, Réal, Fernandez, Inschauspé, Arnoux, Boulin, Barrère Hugo Courade-Bontemps (frère de Maxime), Peyret, Lisoir...).

Le résultat ne se fait pas attendre avec 4 victoires d'affilées contre le SAXV (14 à 9) et Rochefort (26 à 10) à Domicile. Puis à Cognac (12 à 20) après avoir été mené 12 à 0. Et enfin à Aramits (12 à 17).

Revenu dans la course à la qualification (4ème ex-aquéo avec Hendaye), c'est lors du dernier match et de la réception de Bizanos, à Piquessary, que tout vas se jouer.

La réception de Bizanos à Piquessary sera très engagée. Face à un adversaire passé maître dans l'art de provoquer, la jeune équipe du BTS (6 juniors & 3 seniors 1ère année) ne va pas s'en laisser compter. L'explication "musclée" entre les 2 équipe, juste avant la MT, où les visiteurs reculèrent de près de 60 mètres restera comme une des images forte de cette rencontre. Solidaires, volontaires et déterminés, les jeunes Boucalo-Tarnosiens ne lachèrent rien et surtout pas quand, dans les dernièrs instants de la partie, Biznos inscrivit un essai transformé qui les fit passer devant au score 10 à 13. Il fallut toute la vista du jeune Haurieu et l'opportunisme de Nicolas Bélascain (un des "anciens" de l'équipe) pour faire sauter le verrou Béarnais à la toute dernière action du match. Une mêlée bien maîtrisée, un coup de pied derrière la défense et une réception de la bale en pleine course pour une libération synonyme de qualification.

La victoire obtenue aux forceps (17 à 13) permet à la "B" du BTS de se qualifier pour la 3ème saison de suite pour les phases finales. Hendaye, faisant les frais (comme l'an dernier) du final boucalo-tarnosien. Au vu du "palmarès" des suspendus et autres cartons rouges de Bizanos... Cela sembla à beaucoup être une injustice.



Phase finale :



En 16ème de Finale du Championnat de France, la jeune équipe du BTS (7 juniors & 3 seniors 1ère année) ne peut rien face à la puissante et expérimenté équipe d'Orthez à Peyrehorade. La défaite 3 à 13 face à un pack adverse dominateur étant logique pour les supporters présent. La puissance ayant eu raison de la vaillance.

Joueurs ayants disputé le 16ème de finales de Fédérales B :

1ère ligneGuillaume Dupin, Benjamin Pascal, Thomas Dalgalarondo
2ème ligneRibes, Thomas Etchartaberry
3ème ligneHugo Courade, Boulin, Dabat (cap)
Demi de mêléeBenoît Delatour
Demi d'ouverturePeyo Haurieu
3/4Iban Inschauspé, Thomas Sibra, Nicolas Bélascain, Guedj
ArrièreMathias Etchebarren
Remplaçants (tous rentré)Jon Barrère, Baptiste Aniorga, Vincent Guénin, Pantxo Etchegarray, Julien Duhau, Pierre Lisoir & Damien Réal.



[1] 64 joueurs ont joué cette saison 2011-2012 en Fédérale B : 31 ont évolué en 1ère, 12 étaient encore juniors (Arnoux, Fernandes, Larrondo, Réal, Boulin, Barrère, Hugo Courade, Peyret, Lisoir, Juklien Duhau, Inchauspé & Dartigoueyte). Il ne reste plus que 2 joueurs dans l'effectif de la "B" de cette saison qui ont été champion de France de Fédérale B en 2007 avec le BTS (Magnou & Taillentou).


Dernière édition par supermerlu le Mer 16 Mai - 11:40, édité 12 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10739
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Wil Fer le Mar 10 Jan - 10:37

La saison des Juniors :


Les Reichel B :


Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs de Boucau, Tarnos, Ondres et Saint-Martin-de-Seignanx) en juniors, le BTS repart, seul, afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes.







AdversaireDomicileExtérieur
Ger/Seron/BedeilleGagné 22 à 15perdu 27 à 10
AngletGagné 11 à 8perdu 22 à 15
Ascain [31]Gagné 14 à 0perdu 8 à 6
Aire/Adourmatch nul 15 à 15perdu 16 à 15



Le manque crutial de buteur et un début de saison très moyens empêche cette équipe d'espérer se classer dans les 2 premiers. ce groupe trainera comme un boulet le match nul à domicile contre Aire sur Adour et une impossibilité à ramener des victoire de ses déplacements.

Terminant 3ème, les Reichels B sont repéchés et participent quand même à la 2ème phase qualificative pour le Championnat de France, grâce à un dossier défendu par le club. Dans cette dernière, ils retrouvent Anglet et Aire/Aour qu'ils avaient affronté en 1ère phase.




Malheureusement, un manque d'effectif dû a beaucoup de blessure oblige le club a déclarer forfait dans cette compétition. N'ayant plus rien à jouer, le club préfère incorporer les juniors ayant le niveau (et qui passeront Senior la saison prochaine) en équipe B afin d'accélèrer leur formation tout en "redynamisant" cette équipe en manque d'effectif (blessures également) et au bord de la rupture au classement.

Bien lui en a pris, car avec 4 victoires d'affilées lors des 4 derniers matchs, la "B" revient dans la course à la qualification après avoir été tombé à la 7ème place de sa poule.



Les Juniors Balandrades :

Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs de Boucau, Tarnos, Ondres et Saint-Martin-de-Seignanx) en juniors, le BTS repart, seul, afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes.



AdversaireDomicileExtérieur
Ger/Seron/BedeilleGagné 19 à 15perdu 32 à 10
Angletperdu 5 à 14perdu par forfait
Ascain [31]perdu 3 à 18perdu 19 à 3
Aire/AdourGagné 24 à 17perdu 27 à 7

Première partie de saison très difficile. Rien ne sera épargné à cette jeune équipe qui accumulera de trop nombreux blessés pour espérer se mêler aux places qualificative. Le forfait à Anglet étant un épisode douloureux qui permis une prise de conscience de tous.


La 2ème partie de saison voit les Balandrades, reversés dans le Challenge d'Aquitaine (Niveau 4). Dans cette compétition très régionale (Mouguerre, Soustons & Bardos), les juniors ne perdent qu'une fois en poule à Mouguerre (5 à 3) pour 5 victoires ((Soustons (0 à 22 puis par forfait), Bardos (49 à 26 puis 12 à 18)) et Mouguerre (14 à 3).

1ère de sa poule, elle affronte Hagetmau en match (A/R) de classement, perdant en chalosse (6 à 3) mais prenant sa revanche au Boucau (21 à 10).

Cette jeune équipe se qualifie donc pour les 8ème de finale du Challenge d'Aquitaine, de Niveau 4, où elle sera opposé à.... Hagetmau, pour la 3ème fois en quelques semaines.


Malheureusement, l'inconstance ne permets pas à cette équipe de passer l'obstacle Hagetmautien et après avoir mis 21 points à cet adversaire, les Noirs s'inclinent au terme d'un match fade et sans saveur au Boucau (3 à 8.).

L'expression "on joue comme on s'entraîne" ayant jamais été autant d'actualité au vue de cette triste prestation ....


Dernière édition par supermerlu le Mer 16 Mai - 11:41, édité 1 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10739
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Wil Fer le Mar 15 Mai - 20:49

La saison des Cadets du BTS/ASO :
Les Cadets Teulières à XV :


Après l'arrêt de l'équipe du Seignanx (composée de joueurs de Boucau, Tarnos, Ondres et Saint-Martin-de-Seignanx), le BTS repart, en cadets, en entente avec Ondres pour deux saisons. Le but étant, à court terme, d'avoir une équipe BTS "indépendante" afin de respecter les critères de la FFR pour les équipes de jeunes.











AdversairesDomicileExtérieur
CamboGagné 50 à 3Gagné 5 à 30
St PalaisGagné 41 à 8Gagné 3 à 22
Capbreton-HossegorGagné 92 à 0Gagné 0 à 144
Lesperon-MorcenxGagné 88 à 0Gagné 7 à 54




Les Cadets Teulières, malgré une 1re phase parfaitement maitrisée (invaincu, 521 points marqués, 26 points encaissés, 83 essais inscrits, 3 essais encaissés) où ils terminent 1er de leur poule, doivent disputer un match de barrage pour évoluer en Teulière A. Vainqueur lors de ce dernier des Cadets de Bardos (59 à 0), au Stade Piquessary, ils gagnent le droit d'évoluer (comme la saison dernière) au plus haut niveau de leur catégorie.

C'est dans une poule à consonnance Lando-Girondine que cette jeune équipe est reversée. Langon, Castets/Linxe, Cestas, Arcachon & Anglet sont ses adversaires. Las 2 premiers et le meilleur 3ème des 6 poules de l'Aquitaine se qualifient pour les phases finales du Championnat de France. L'attribution des points se fait comme dans les divisions Fédérale ou l'Elite avec les Bonus Offensif & Défensif mais aussi 4 pts pour une victoire, 2 points pour un match nul et 0 pour une défaite.





Réception et victoire de Langon à Piquessary.



AdversairesDomicileExtérieur
ArcachonGagné 32 à 7Gagné 11 à 16
Castets/Linxeperdu 8 à 10perdu 34 à 14
AngletGagné 12 à 3match nul 6 à 6
LangonGagné 18 à 12perdu 7 à 5
CestasGagné 43 à 12perdu 20 à 9








Terminant 2ème de sa poule, derrière Castets/Linxe les Cadets de l'entente BTS/ASO pensent légitimement être qualifiés après le Bonus Défensif décroché à Langon, lors de la dernière journée. Hélas c'est oublier que le réglement d'Aquitaine prévoit des points de bonus pour les équipes n'ayant pas eu de punis. Aussi, Langon, grâce à 5 points de plus passe devant le BTS/ASO qui n'en récolte que 3 (1 suspendu lors du déplacement à Anglet) et se voit le droit de disputer les 32ème du Championnat de France Teulière.




BTS/ASO contre Anglet sur le terrain d'Ondres devant un public nombreux pour ce Derby acharné.

Le match nul à Anglet et le carton rouge résultant d'une bagarre déclenchée par l'adversaire (comme la pénalité refusée mais qu'une grande partie du stade vit passer) laisse beaucoup de regrets. Comme la récéption du Leader, Castets/Linxe, confiée à un jeune arbitre inexpérimenté ou le match retour où le groupe pour ne pas avoir respecté les consignes des entraîneurs, laisse échapper une victoire proche alors qu'il avait recollé au score face à un adversaire destabilisé.




BTS/ASO contre Anglet.


Mais cela ne doit pas faire oublier cette superbe saison où ce groupe sympathique et talentueux, enchanta les supporters qui l'ont suivit. Il en résulta + 720 points marqués & près de 110 essais inscrits.




La joie d'une équipe qui gagne.... Sous le regard de Monsieur Lucien Lassalle (et sa légendère casquette), Président d'Honneur du BS/BTS, et qui suis toujours, avec une attention particulière les équipes de jeunes de son club de coeur.






Mais comme les belles histoires se terminent toujours bien, c'est par un Bouclier qu'elle s'est finie. Reversés en Challenge d'Aquitaine, les Teulières du BTS/ASO remportèrent la Finale de Niveau 1 à Mugron contre de très physqiue et Athlétique Marmandais (20 à 3) après avoir dominé Monein en 1/2 finale (20 à 6).


Damien Duhau qui file à l'essai lors de la Finale du Challenge d'Aquitaine de Niveau 1 contre Marmande.


Damien Duhau félicité par ses coéquipiers après son essai en finale.




La boucle était bouclée. La saison commencée par une victoire au tournoi de Laressore en septembre ce termine par un autre bouclier en Mai. BRAVO à ce formidable groupe mené de main de maître par l'expérimenté et reconnu Françis Réal et Marc Garisoain (2 anciens joueurs de l'équipe 1ère du BS/BTS) en encadré par les dirigeants dévoués comme Nathalie Duronea, Jean-Paul Bruyère et Joseph Colet.







Le Capitaine des cadets du BTS/ASO laisse exploser sa joie lors de la remise du Bouclier, comme l'ensemble de l'équipe dans la tribune du stade de Mugron.



Effectif qui remporta le Challenge d'Aquitaine (Niveau 1) :
1ère ligne : Duronea, Rayez, Delavenne, Camiade & Damien Duhau
2ème ligne : Pagnan, (cap) Coatrieux, Aserq
3ème ligne : Bernatene, Vernis, Darricau, Bruno & Montero
Demi de mêlée : M. Garie
Demoi d'ouverture : O. Débouté & Thibaut Lassalle
Centre : A. Dacunha, Etcheverry, Clopin
Ailier : C. Villacampa, Brouzeng, Acebes, Dupuy
Arrière : Garisoain


MERCI A PEIO BERHO POUR LES PHOTOS !




Les cadets 2, suite aux forfaits de Tartas, Habas et Castets-Linxe disputent un championnat à 3 avec Nafarroa & Hasparren.




AdversairesDomicile Extérieur
Hasparrens-UstaritzGagné 40 à 0perdu 15 à 3
TartasGagné par forfaitGagné par forfait
HabasGagné par forfaitGagné par forfait
Nafarroaperdu 5 à 32perdu 25 à 14
Castets-LinxeGagné par forfaitGagné par forfait


En 2ème phase, dans une poule composée de Lons, Urrugne & Mourenx, les Cadets Territoriaux se classe 3ème sur 4 avec seulement 2 victoires. Les blessures et un effectif juste, ayant été un handicap difficilement surmontable.

Malgrès cela, cette équipe dispute les 8ème du Challenge d'Aquitaine qu'elle perd dans la Banlieue Bordelaise (26 à 7) face au Rassemblement ORC/Sud Bordeaux. Laurent Solhonne, qui pour sa première année en tant qu'entraîneur a montré de réelle qualité (un exemple à suivre pour d'autre jeunes qui arrêtent de jouer !) et Franck Leroy (d'Ondres) sont à féliciter pour leur investissement aurpès de ce jeune groupe.


Dernière édition par supermerlu le Mar 10 Juil - 17:42, édité 1 fois
avatar
Wil Fer

Messages : 10739
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Wil Fer le Mar 10 Juil - 17:36

Le résumé de la saison des équipes du BTS est terminé. Bonne lecture à tous et toutes.
Désolé pour le retard... Mais les journées n'ont que 24 heures !!! Wink
avatar
Wil Fer

Messages : 10739
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 47
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par florian le Mar 10 Juil - 18:59

superbe travail ! bravo ! cheers

florian

Messages : 96
Date d'inscription : 04/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif Saison 2011/2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum