Récapitulatif saison 2013/14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récapitulatif saison 2013/14

Message par Wil Fer le Mer 9 Juil - 0:49


Présentation de La saison 2013-2014 :


[/justify]


PrésidentJosé Foncillas
Entraîneurs
Emmanuel Ménieu & Yohan Sistiaga
Capitaines
Samuel Dylbaïtys
Résultats
10ème et dernier de poule. Relégué en Fédérale 3
Meilleurs marqueurs d'Essais
Florent Tarravello & Christophe Gaye : 3 essais marqués chacun
Meilleur réalisateur
Thomas Iputcha : 95 pts
Stades
Stade Intercommunal & Stade de Piquessary


Mouvements des joueurs : [/ color]







Contrairement aux 2 saisons passées, l’intersaison du BTS est agitée. Le club  enregistre beaucoup de départ (19) et arrêts (16). Un grand nombre des joueurs arrivés la saison dernière (7) et la saison d’avant (2) signent ailleurs alors même que certains s’étaient engagés oralement à rester auprès des entraîneurs. Ces départs non prévus mettent en difficulté le club qui réagit avec ses moyens pour compenser une "balance" "Départ (en rouge) // Arrivées (en vert)" largement déficitaire. Aussi, au moment de commencer le championnat le BTS est presque arrivé (non sans mal) à presque équilibrer les mouvements « Départs (19)/Arrivées (14)», mais pas ceux des « Arrêts » sans avoir, néanmoins, une assurance du niveau des joueurs ayant signés. Aussi, si on prend en compte les arrêts (16) c’est au total 35 joueurs qui ont quitté le club ou stoppé la pratique du rugby, soit + 30% de l’effectif Senior en fin de saison dernière ….








Plusieurs équipiers 1ers mettent un terme à leur carrière. D’abord Yohan Derive (+ 203 matchs en 1ère), Damien Taillentou (+ 97 matchs en 1ère) & Nicolas Capdupuy (+ 209 matchs en 1ère), tous issus de la Génération « 1980/81/82 » et qui fut finaliste Reichel B en 1999/2000. Ensuite les « guerriers » Bourdieu (177 matchs en 1ère/10 saisons au club), Barbier (152 matchs en 1ère/11 saisons au club), Villenave (65 matchs en 4 saisons au club) & Antolin (2 périodes (101 matchs en 1ère sur 2 périodes de 2000/01 à 2004/05 puis 7 ans après en 2012/13).


2 clubs profitent des départs du BTS. Tout d’abord, l’US Orthez qui récupère 4 joueurs de la première la saison passée (Martinez, Lafue, Broux & Alvarez), mais surtout le voisin Ondrais, où 5 équipiers 1er (anciens ou actuels) signent chez eux (Dupin, Camy-Sarthy, Pascal, Denot-Lelet & Leclerc en cours de saison).

L’ASB arrive à faire signer 2 équipiers 1er (ancien et actuel) : Bordato (qui y rejoint son cousin (Boulet) & Christophe Tauziet (le « Lion de Bizanos ») qui y rejoint son frère Ludovic qui après un intermède de Boxe reprend une licence de rugby dans ce club.

3 champions de France de Fédérale « B » en 2006/07 raccrochent définitivement les crampons : Béchade, Lamalle & Taillentou.

Enfin, ils sont 4 qui avait disputé le 16ème de finale avec la « B » à stopper leur carrière : Arruti, Etchegaray, Lamalle, Taillentou.  Et 6 a quitté le club pour jouer sous d’autres couleurs Dupin, Camy-Sarthy, Miremont, Dongieux, Nicolas Bélascain & Denot-Lelet. Soit 10 joueurs des 22 ayant disputé ce match..





C'est donc avec beaucoup d’interrogation mais également une certaine inquiétude (concernant l’effectif de la « B ») que le club commence cette nouvelle saison en Fédérale 2. La 5ème d’affilée depuis son retour dans cette division.







Départs

Arrivées

ANTOLIN Christophe : 3ème ligne (arrêt)
BARBIER Bertrand : 2ème ligne (arrêt)
BOURDIEU Régis : Talonneur (arrêt)
VILLENAVE Julien : Pilier (arrêt)
CAPDUPUY Nicolas [8]: Demi d’ouverture ou centre (arrêt)
DERIVE Yohan : Ailier (arrêt)
ARRUTI Vincent : Pilier (arrêt)
BECHADE Cédric : 3ème ligne aile (arrêt)
LAMALLE Benoît : 3ème ligne aile (arrêt)
JUAN Sébastien : Talonneur ou pilier (arrêt)
AYESTARAN Vincent : Talonneur (arrêt)
LISOIR Pierre : ???? (arrêt)
TAILLENTOU Damien [9]: Centre ou 3ème ligne (arrêt)
DABAT Julien : 3ème ligne aile (arrêt)
ETCHEGARAY Pantxo : Ailier (arrêt)
DARAMY Clément : Ailier (arrêt – part 6 mois en Australie)
CAMY-SARTHY Xavier : 3ème ligne aile (Ondres)
PASCAL Benjamin : Talonneur (Ondres)
DUPIN Guillaume : Pilier (Ondres)
ROMAIN Leclerc : Arrière ou ailier (Ondres)
DENOT-LELET Laurent : Demi d’ouverture ou centre (Ondres)
ALVAREZ Jordi : Centre ( Orthez)
BROUX Timothée : Centre ( Orthez)
DUVIGNEAU Yann : Ailier ou arrière ( Hasparren)
DONGIEUX Geoffrey : 3ème ligne centre (Morlaàs)
MIREMONT Nicolas : Demi d’ouverture (Morlaàs)
LAFUE Kévin : 3ème ligne ( Orthez)
TAUZIET Christophe : 2 ou 3ème ligne (ASB)
BORDATO Julien : Demi de mêlée (ASB)
COURADE-BONTEMPS Maxime : Talonneur ou Pilier (Hendaye)
FLAMENT Alexandre : Talonneur (Anglet)
BELASCAIN Nicolas : Centre ou arrière (Anglet)
SIMON Jérémy : Demi de mêlée ou d’ouverture (Vigo (Espagne))
ODRU Stéphane : Entraîneur de la « B » (arrêt)
DASSE Jacques : Entraîneur de la 1ère (arrêt)
MARTINEZ Cédric (Orthez)
TARRAVELLO Florent [3] : Pilier (Romans)
DUBORJAL Mathieu [11] : Pilier (Bellegarde)
CAPOULUN Lionel [7]: Demi d’ouverture, centre ou arrière (Hagetmau)
RENIER Nicolas : Talonneur (Bidart)
LASSALLE Julien [1] : 3ème ligne aile (Bidart)
BOUFFENIE Romain : 3ème ligne aile (Aramits)
LE FLEM Philippe [6] : 3ème ligne aile (Pouillon)
LARRUHAT Vincent : Centre (Reprend la pratique du rugby – Dernier club l’AB)
MOT Alexandre : Entraîneur (SJDL)
CARMONA Christopher [2]: Talonneur (Dax).
DELLA CUNA [4]: Pilier (Reprend la pratique du rugby – Dernier club Aix en Provence)
CLAEREBOUDT Arnaud [5]: Centre (SAXV)
BOURRIETTE Nicolas [10]  : Arrière (BO)
BEAUGENDRE Jessy : Ailier (Junior Bayonne)











[1] Julien Lassalle a été formé à Mazamet. Il a joué ensuite dans les équipes de jeunes de Castres, puis au TOEC, à Biarritz (Espoir) puis en Senior à Bidart avant de signer au BTS.
[2] Christopher Carmona a commencé le rugby à Aix en Provence. Ensuite, il a joué à Narbonne en Reichel puis en Espoir à Dax avant de signer au BTS.
[3] Florent Tarravello a été formé et a fait toute sa carrière à l’USRP (Romans dans la Drôme) avant de signer au BTS.
[4] Nicolas Della Cuna a été formé à Aix en Provence.
[5] Thomas Claereboudt vient du SAXV (Angoulême/Soyaux (un club ambitieux de Fédérale 2)).
[6] Philippe Le Flem a été formé à l'US Dax où il a fait toutes ses classes avant de jouer à Pouillon.
[7] Lionel Capoulun a été formé à Dax avant de partir à Hagetmau (Fédérale 1) puis de signer au BTS.
[8] & [9] Nicolas Capdupuy & Damien Taillentou mettent un terme à leur carrière de joueur mais s’investisse au sein de leur club de toujours (le BTS) en devenant entraîneur des Cadets pour le 1er, de la « B » pour le 2ème.
[10] Nicolas Bourriettene porta jamais les couleur du BTS. Préparateur physique des équipes de jeunes du BO, il ne put jamais se libérer pour s’entraîner correctement et pour les matchs officiels.
[11] Duborjal Mathieu a disparu de la circulation aussi vite qu’il était venu…...




Résultats de la 1ère :





EquipesDomicileExtérieur
AramitsGagné 42 à 11 (BD)perdu 33 à 19
MorlaàsGagné 26 à 3Gagné 12 à 18
SaverdunGagné 16 à 13Gagné 20 à 16 (BD)
GaillacGagné 16 à 11perdu 25 à 18 (BD)
GraulhetGagné 23 à 15perdu 33 à 3
Fleuranceperdu 12 à 22perdu 17 à 15 (BD)
Marmandeperdu 15 à 26perdu 5 à 33
Nafarroaperdu 17 à 18 (BD)perdu 12 à 6 (BD)
Isle-Jourdainperdu 14 à 22perdu 3 à 38









Composition de la poule :


Comme depuis 3 saisons, ce sont 2 équipes par poule qui sont reléguées en fin de saison et 4 équipes par poule qui participent à la phase finale pour l'accession à la Fédérale 1 au lieu de 6 il y a 4 saisons. Enfin, il n'y a plus d'accession directe pour les premiers de chaque poule.

Le Boucau-Tarnos-Stade se retrouve dans une poule composée du SC Graulhet (qui il y a 3 saisons était en Fédérale 1), de Marmande (qui descend de Fédérale 1 après plusieurs saison au plus haut niveau amateur), de Saverdun (qui monte de Fédérale 3), du voisin Nafarroa (promu également cette saison après 2 saisons de Fédérale 3), pour la 4ème fois de suite de l’Entente Aramits, de l’AS Fleurance (valeur sûr de la Fédérale 2 qui il y a peu évolué à l’étage supérieur), de Morlaàs (qui il y a 2 saisons était en Fédérale 1) de Gaillac (valeur sûr de Fédérale 2), et de l’Isle-Jourdain (dont la « B » est double Championne de France en titre).
( C’est une poule très étendue sur le plan déplacement avec Marmande d’un côté, l’Ariège (Saverdun), La Région Toulousaine (Gaillac, Graulhet) et le Gers (Fleurance, Isle-Jourdain) de l’autre , ce qui n’offre pas beaucoup de possibilités aux supporters du BTS de se déplacer afin de soutenir son équipe).
Si cette "nouvelle" poule offre des déplacements plus lointains que celle de la saison passée, elle n'en demeure pas moins compliquée avec une équipe qui descend de Fédérale 1 (Marmande), 3 équipes qui s'étaient qualifiées la saison passée pour les phases finales de Fédérale 3 (Morlaàs, Gaillac & Fleurance) & 2 promus (Nafarroa & Saverdun). De plus, l’ensemble des adversaires du BTS ont, contrairement, à nous des effectifs stables, ce qui, au vu de l’intersaison que vient de vivre les « Forgerons », peut-être source d’inquiétude.

La dernière confrontation contre Fleurance remonte à 2005,  Gaillac & Graulhet (2004), Morlaas (2009 en F1), Aramits (2013), Marmande (1991 en Groupe B de 1ère Division), Nafarroa (2011) & Isle-Jourdain (2010).
Enfin, pour Saverdun ça devrait être une 1ère depuis 1969 (ils seront le 170ème club rencontré depuis cette date)..
Depuis 1969, le BTS rencontrera cette saison en Championnat : Morlaas pour la 13 & 14 fois, Graulhet 11 & 12ème fois, Nafarroa 10 & 11ème fois, Aramits 8 & 9ème fois, Isle-jourdain 7 & 8ème fois, Gaillac 5 & 6ème fois, Fleurance et Marmande 3 & 4ème fois.


[/color]
Avant saison :


Au vu de l’intersaison mouvementée (de nombreux départs pas toujours prévus obligeant le club a des recrutements dans l’urgence) et les arrêts attendus de nombreux équipiers 1ers, beaucoup de dirigeants ont conscience que c’est une saison charnière pour le BTS dans une Fédérale 2 de plus en plus « compliquée ». C’est sur sa formation (juniors), l’effectif présent et un nombre de recrue en théorie fait pour compenser en nombre les partants que le club va s’appuyer. Au niveau encadrement, Emmanuel Ménieu remplace Dassé en 1ère pour reformer le duo avec Sistiaga qui avait qualifié 2 saisons de suite la « B » dont une fois en ¼ de Finale. En « B » Damien Taillentou étrenne ses galons d’entraîneur avec Alexandre Mot qui revient au club après avoir entraîné la 1ère en 2008 (1/4 de Finaliste de Fédérale 2) & 2009 (en Fédérale 1 avec Vincent Etcheto).  Par contre, comme la saison dernière, le club ne dispute pas le Challenge de l'Essor et se contente de 2 matchs amicaux (RCBA & Hasparren) pour se préparer.[/justify]

La phase aller :
Dans un premier temps, le calendrier fourni par la FFR, impose 3 déplacements sur les 4 premières journées de championnat au BTS. Cela n’est pas fait pour déplaire à certains dirigeants, qui sont conscient qu’au vu des mouvements de l’intersaison, le club va avoir besoin d’un temps d’adaptation et de préparation important afin de trouver une cohésion collective.
Malheureusement, la FFR modifie ce calendrier et c’est avec 3 réceptions lors des 4 premières journées que le BTS va débuter la compétition, ce qui met le club sous une certaine forme de pression, puisqu’il ne doit pas louper son début de saison s’il ne veut pas hypothéquer son ambition d’être pour dans les 4 premiers la 5ème fois en 6 saisons.

La préparation d’avant saison voit Arnaud Betbeder (élu meilleur joueur la saison dernière par les supporters) se blesser gravement au genou. Sa saison est terminée avant même d’avoir commencée ce qui va s’avérer être un réel (et un lourd) handicap pour l’équipe avec l’absence de ce joueur polyvalent (9/10/centre) qui a disputé toutes les rencontres des 2 dernières saisons et qui est le véritable régulateur de la ligne d’attaque de la 1ère.

Pour la 2ème fois depuis la saison 2007/08, le BTS commence sa saison à domicile. L’adversaire du jour (Fleurance) est une équipe solide, composée d’anciens pros d’Agen (comme Lafforgue) ou de Colomiers (Couzier). C’est un effectif stable qui a été renforcé cette saison pour continuer à jouer les 1ers rôles en Fédérale 2. Cette rencontre va d’abord être un duel de buteur qui va rapidement tourner à l’avantage des visiteurs. Dupouy réalisant un quasi sans-faute (3/4) au contraire du jeune Haurieu (0/3 dans le 1er quart d’heure). Malgré une mêlée locale dominatrice durant la 1ère MT, ce sont donc les Fleurantins qui virent en tête à la pause (3 à 6). Régis Mays prend le relais pour inscrire les 12 points de l’équipe mais dès la reprise (43ème), les Gersois vont bénéficier d’un essai de pénalité logique suite à un maul dévastateur de + 20 mètres. Il presque 40 minutes à jouer et le public local espère une révolte qui ne verra jamais le jour…. Résignés les Noirs perdent le 1er match de la saison (12 à 22) et se mettent déjà la pression pour la suite de la compétition. Pire, le jeune Leclerc ne trouve pas les perches dans les arrêts de jeu ce qui prive les Hommes du duo « Ménieu/Sistiaga » d’un bonus défensif qui aurait été mérité au vu de l’investissement collectif lors des 40 premières minutes. Suite à ce match, le BTS perd son ailier finisseur, Lasseron (un des derniers de la génération 80/81/82) pour de nombreuses semaines.

Le 2ème match voit le BTS recevoir les Béarnais d’Aramits, un adversaire qui arrive souvent à « brouiller les cartes ». Aussi, c’est avec une crainte légitime que les supporters locaux se présentent au stade, surtout après la défaite du dimanche précédent où les « Forgerons » avaient été déficients dans l’envie et le combat lors des 20 dernières minutes du match. 2 ingrédients indispensables dans le rugby et dans lesquels les Béarnais sont passés maître !!!
Prenant le match par le bon bout, les Boucalo-Tarnosiens vont rapidement rassurer leurs supporters (30 à 6 à la MT (3 essais à 0)). Dominateur devant, profitant des supériorités numériques offertes par un arbitre courageux, les Noirs vont inscrire 5 essais (dont un doublé du pilier Christophe Gaye) et régaler son fidèle public. Cette victoire bonifiée (42 à 11) lance la saison du BTS et lui permet avec ce point décroché en + de compenser quelque peu la défaite initiale. La manière et l’envie des Noirs rassurent les supporters locaux même si elles ne lèvent pas totalement les interrogations sur le niveau réel de l’équipe surtout que l’emblématique capitaine de l’équipe (Samuel Dylbaïtys) se ressent encore de son dos ce qui va l’obliger à de longues semaines de repos (il va manquer les 11 prochaines rencontres).
La 3ème journée de la phase allée voit les Forgerons se déplacer à Morlaàs. Dans un match plus qu’engagé les Joueurs du Président Foncillas vont faire front et faire preuve d’une solidarité sans faille. Bien lancé par la réussite au pied de Régis Mays (18 points inscrits) le BTS va faire la course en tête et ne pas lâcher la victoire qui lui tend les bras malgré le final de feu des locaux et les coups défendus et autres brutalités qu’ils utilisent. Cette 1ère victoire de la saison (12 à 18) à l’extérieur, permet de rattraper le faux pas à domicile contre Fleurance.


Match viril mais pas toujours correct à Morlaàs.

Le 4ème match est une première avec la réception des Ariégeois de Saverdun que le BTS n’a jamais rencontrés. Dominateur dans le 1er acte, les Forgerons vont faire la course en tête même s’ils encaissent un superbe essai par le maître à jouer des visiteurs (le n°9 Allibert). 16 à 7 à la pause, les affaires sont bien engagé. Mais, le 2ème acte va voir des locaux sans jus, caler. Saverdun en profite pour revenir au score (16 à 13) et manquer la balle du nul par 2 fois en fin de match. Malgré cela, le bilan est largement positif avec 3 victoires lors de ces 4 premiers matchs, même si excepté Aramits, tout n’est pas parfait au niveau du jeu. La liste des blessés s’allonge sur ce match, puisqu’après Lasseron et Dylbaïtys, c’est un autre cadre : Régis Mays qui se blesse ce qui va lui faire manquer les 5 matchs suivants. Son compère du centre, Benat Abad, quant à lui, après 4 matchs probants, préfère mettre un terme à sa carrière pour se consacrer à sa 2ème passion : la Pelote. 2 mauvaises nouvelles qui ne vont pas faciliter le travail des entraîneurs pour la mise en place d’un jeu de ligne de qualité au niveau des ¾ de la 1ère.
Le déplacement suivant va mettre en lumière les manques du BTS. Transparents, indigents, absents, c’est une véritable déculotté que de pâles Noirs encaissent à Marmande. Auteur d’un début de rencontre catastrophique (21 à 0 à la MT, 33 à 0 à la 45ème), les Forgerons vont couler et encaisser au final 5 essais et un 33 à 5 net et sans bavure. Pire, alors qu’une agression locale sur le junior Jérôme Haurieu reste sans sanction, le 2ème ligne Imat Aadel Saaf, reçoit un carton rouge pour s’être rebiffé devant une énième brutalité Marmandaise, confirmant l’adage « boire la calice jusqu’à la lie » !!!!!
Suite à cette rencontre, le jeune Leclerc signe à Ondres et Mika Sallaberry prend un peu de recul ce qui affaibli en terme de qualité et quantité la ligne de ¾ du club. Mathieu Etchartaberry, solide 2ème ligne (finaliste Reichel B en 2004) range les crampons pour s’occuper de sa famille.
La 6ème rencontre offre le seul derby de la saison avec la réception des voisins de Nafarroa. Dans un Piquesarry bien remplit et sous un beau soleil, les Noirs vont prendre le match par le bon bout menant 17 à 10 à la pause (après avoir rapidement mené 10 à 0). Mais comme contre Saverdun, les Boucalo-tarnosiens vont caler lors du 2ème acte. Pire, au terme d’une très bonne entame de 2ème MT, les locaux vont rater par 2 fois la balle de match.
D’abord par Simon Betbeder au terme d’une énorme valise où il se fait stopper à 50cm de l’en-but adverse, puis suite à une belle action des ¾ ou une percée du junior Rey n’est pas gagnante à cause d’un manque de soutien sur les extérieurs.
Ayant laissé passer sa chance, les Noirs vont se griller les ailes à trop vouloir répondre au jeu débridé et virevoltant des jeunes attaquants de Nafarroa, au lieu de se concentrer sur la force de ses avants en recentrant le match sur son point fort : la conquête (touche et maul).  
Donnant une leçon d’envie, de solidarité et de jeu, l’équipe de Nafarroa (composé dans sa majorité par les Cadets/Juniors Champion de France (Teulières A en 2007 et 2008, Balandrade en 2009) mais aussi finaliste Reichel B en 2012,) va remporter une victoire somme toute logique au vu de la gestion de son match (17 à 18). Les Noirs (qui voient Le Flem rejoindre l’infirmerie pour 3 rencontres) ne le savent pas encore, mais cette défaite et un des 1er tournants de la saison. D’abord, elle fait basculer définitivement les Forgerons dans la 2ème partie du classement. Ensuite, avec 2 défaites à domicile, dans une poule aussi homogène, c’est un gros joker qui vient d’être grillé pour le …. Maintien !!!! D’ailleurs c’est un véritable « boulet » que vont trainer les Hommes du duo « Ménieu/Sistiaga » pour le restant de cette saison.
Enfin, avec 3 défaites en 6 rencontres, le bilan de ce début de saison voit les Noirs rentrer dans le rang.
Le match suivant, voit le BTS se déplacer chez le leader indiscutable : Graulhet (5 victoires lors de ces 6 premiers match). Dans une rencontre à sens unique, les Noirs vont encaisser 5 essais et prendre un 33 à 3 net et sans bavure mais surtout revenir avec un nouveau blessé, le demi de mêlée titulaire Simon Betbeder.
La réception de Gaillac est déjà (en cette 8ème journée) décisive pour le maintien. En effet, avec 2 défaites à domicile, une 3ème serait synonyme de descente et de dernière place alors que la moitié du championnat n’est pas encore disputée.
Pour la réception de cette équipe solide, le BTS enregistre le retour de « Xabi » Hausséguy en 9. L’un des derniers « grognards » des juniors finalistes Reichel B de 2000 qui a disputé + 220 matchs en 1ère !!! Bien emmené par son demi de mêlée (auteur d’une croisée décisive sur l’essai de Mundulbetz), les Noirs vont réaliser une prestation solide et sérieuse pour l’emporter logiquement (16 à 11). Mieux, ils mettent fin à une triste série de 3 défaites de suite et se donne de l’air avant un programme de tous les dangers avec 3 déplacements de suites !!!!!


Réception de Gaillac, l'une des rares satisfaction à domicile cette saison.


Le 9ème match de la saison voit le BTS se déplacer sur une terre hostile : le Gers, où les Forgerons ont un bilan « victoire/défaite » très largement négatif. Face à un adversaire, en quête de point, les Noirs vont réaliser une entame catastrophique. Débordés dans le jeu et l’engagement, absents dans ces 2 domaines, les Boucalo-tarnosiens vont enregistrer une nouvelle lourde défaite (38 à 3) avec 6 essais encaissés, véritable copier/coller de la débâcle de Marmande (16ème : 16 à 6 puis 45ème 23 à 6). Le comportement de l’équipe (surtout au vu de la situation dans laquelle est le club au classement) interpelle et inquiète les supporters. Sans se cacher derrière l’excuse du « guet-apen » tendu par les locaux (aucun chauffage dans le vestiaire) beaucoup s’interrogent sur la survie du BTS en Fédérale 2 au terme de cet exercice….
La pause entre la phase aller et la phase retour est l’occasion pour le club de faire son autocritique et de mettre sur pied un « programme maintien/commando » en resserrant le groupe aux joueurs qui de par leurs présences aux entraînements donnent véritablement l’impression de vouloir se battre. Cela se fait sans le Pilier Della Cuna (qui rentre sur Aix suite à un grave problème familial) et sans le Talonneur Carmona qui disparait de la circulation (prouvant par son comportement que le partenariat avec Dax n’est pas une chose si constructive que cela (surtout après les départs de (Lafue, Broux et Duvigneau qui venaient de Dax également et qui après une saison avaient quitté le BTS)). Cela se fera, également, sans le bouillonant 3ème ligne Lassalle, blessé au genou, et qui a terminé sa saison avant les matchs retours. A n’en pas douter, ce guerrier va manquer pour les matchs suivant dont le déplacement à Aramits où il faut toujours mettre « les casques à pointes ».


La phase retour :
Pour le 1er match de la phase retour, le BTS se déplace à Fleurance. Les Gersois après un début de saison conquérant sont rentrés dans le rang (suite à de nombreuses blessures) même s’ils sont toujours en course pour la qualification. Les Noirs savent qu’il leur faut au minimum une victoire lors de leurs 3 prochains déplacements s’ils veulent se maintenir et même espérer encore une hypothétique qualification. Pour ce match, les Hommes du duo « Ménieu/Sistiaga » enregistrent le retour des ailiers Tarfane & Lasseron, de la charnière Simon Betbeder/Régis Mays, et du 3ème ligne Le Flem.
Sérieux et appliqué le BTS va faire (à la surprise générale) la course en tête pour mener 0 à 12 après 2 essais de Lasseron puis Larruhat !!! Mais un arbitrage « tendancieux » va remettre les locaux dans la partie en sanctionnant de 2 cartons coup sur coup les Forgerons, ce qui va permettre à Fleurance de revenir à 7 à 12 juste avant la pause. L’exploit n’a jamais été aussi proche puisqu’après 1 pénalité de chaque côté le score est de 10 à 15 en faveur du BTS. Mais un ballon mal négocié et une fin de match mal maîtrisée voit Fleurance crucifier les Forgerons à 3 minutes de la fin par un essai marqué et coin et transformé : 17 à 15 !!!!
Les Noirs regretteront longtemps ces dernières minutes comme cette pénalité face au poteau qui ne trouva pas les perches durant la 1ère MT. Cette défaite cruelle et injuste est quand même synonyme d’espoir pour peu que les Boucalo-tarnosiens rééditent ce genre de prestation. Aussi, le point du Bonus défensif est un moindre mal et une juste récompense.


Les Boucalo-Tarnosiens accrocheurs ne sont pas récompensés à la juste valeur de leurs efforts à Fleurance ….


Le déplacement suivant, à Aramits, va voir les Noirs alterner l’indigeste (1ère MT) et le logique. Absent du 1er acte, les Boucalo-tarnosiens vont encaisser un 26 à 9 (2 essais à 0) devant leurs supporters nombreux ayant fait le déplacement. Ces derniers ne comprenant pas que dans la situation où se trouve le club, ils soient si absent dans le combat et la vaillance. Il faut dire qu’à domicile l’équipe d’Aramits a une réputation dont elle aime jouer pour « dégonfler » ses adversaires. Une victoire dans la vallée du Barretou se mérite. Elle est souvent faite de sueur et de sang ; d’engagement et de solidarité. Des ingrédients absents lors de cette 1ère MT.  Aussi, est-ce la colère du Staff à la pause et/ou prise de conscience de l’équipe de passer à côté d’un match important pour l’avenir du club ? Toujours est-il que le 2ème acte va être plus en adéquation avec la valeur de l’équipe du BTS. Elle est d’ailleurs remportée : 7 à 10. Mais le mal est hélas fait puisque les Noirs s’inclinent 33 à 19.  Par contre en n’encaissant pas un Bonus Offensif, les Forgerons seront classés devant leur adversaire du jour en cas d’égalité, ce qui est un moindre mal. Malheureusement, le Talonneur Renier voit sa saison se terminer suite à une grave blessure, comme le 2ème ligne Thicoïpe. Seul point positif, le retour sur les terrains et en 1ère du polyvalent (9, 10, centre ou 15) Mika Sallaberry.
La rencontre suivante est encore/toujours déterminante en vue du maintien. Vainqueur au match aller, les Forgerons espèrent faire coup double avec cette réception de Morlaàs. Rapidement en action, les Noirs vont prendre la mesure d’un adversaire dans tous les compartiments du jeu. 19 à 3 à la pause les jeux sont pratiquement fait. Le 2ème essai qui porte le score à 26 à 3 permet d’espérer un Bonus Offensif qui semblait improbable en début de rencontre. Hélas, un manque de maîtrise et/ou trop de précipitation ne permettent pas d’inscrire ce 3ème essai lors d’un final passé sur la ligne d’en-but visiteur, comme lors de cette dernière action où un 2 contre 1 gagnant voit la dernière passe être faite en-avant….
Le déplacement à Saverdun s’annonce décisif. D’ailleurs le club fait l’effort financièrement pour permettre à l’équipe de partir la veille afin qu’elle puisse être dans les meilleurs dispositions possible. La mission s’annonce presque impossible puisque Saverdun est invaincu chez lui depuis maintenant 3 saisons….  La rencontre se fera sans 2 blessés :  Hausseguy (qui à cause de cette blessure à sa saison terminée) et le centre Larruhat. La partie va être rugueuse, engagée, mais contrairement à Marmande, Isle-Jourdain ou Aramits, les Noirs vont répondre présent et faire mieux que se défendre (13 à 13 à la MT. 13 à 16 à l’heure de jeu). Disons-le clairement, sans un arbitrage scandaleux (qui les prive de la victoire) le BTS aurait dû empocher les 4 pts revenants au vainqueur. L’un des points d’orgue de ce vol est le carton jaune imaginaire contre le 2ème ligne Pourteau (sur une simulation du 9 local) qui va affaiblir l’équipe pendant 10 minutes et priver automatiquement cet exemplaire combattant du match suivant… Ce « vol » manifeste est d’autant plus injuste qu’au vu de leur match, nos gars ne méritaient pas ça. Cela fait d’autant plus mal que le club se trouve dans une situation où chaque point vaut de l’or en vue du maintien. 20 à 16, score final. Ce point de Bonus Défensif est vraiment une trop petite « récompense » au vu de l’investissement sans faille des 22 acteurs Boucalo-Tarnosiens en terre Ariègeoise.  


Le 1er essai de Saverdun :  le capitaine Pons qui marque après une pénalité rapidement jouée à la main.


Le même week-end l’équipe de Morlaàs crée la surprise en gagnant à Marmande 15 à 30, ce qui plonge ces derniers dans la crise et dans le bas du classement. Aussi, c’est un match à « quitte ou double » qui va opposer le BTS aux Marmandais puisqu’en cas de victoire, les Forgerons les dépasseraient au classement et sortiraient de la zone rouge. Par contre une défaite face à Marmande condamnerait à coup sûr les Noirs pour la Fédérale 3 et relancerait pour le maintien l’adversaire du jour. Aussi, c’est un match « de la mort/peur » que vont disputer ces 2 équipes en cette 14ème journée. Pour ce match encore décisif, le BTS est privé du solide Pilier Tarravello (blessé) et du 2ème ligne Pourteau (suspendu), 2 « poutres » du pack. Il est également privé du centre Vincent (fin de saison terminée) et Lasseron rechute. Mais enregistre le retour de son capitaine Samuel Dylbaïtys.
Les Forgerons commencent parfaitement la partie pour mener rapidement 6 à 0 à la 12ème minute. Mais suite à une pénalité jouée rapidement dans les 22 mètres du BTS, Marmande marque 1 essai qui fait douter les locaux (6 à 5. Score à la pose). Les botteurs des 2 côtés rajoutent 3 points dès l’entame de la 2ème MT (9 à 8.). Intervient alors le tournant de la rencontre qui voient les Noirs en supériorité numérique (15 c 13) préférer jouer une pénalité à la main au lieu de se rapprocher de l’en-but visiteur afin de faire donner ses avants. Or, après plusieurs temps de jeu, les locaux vont perdre la balle. Mêlée pour Marmande qui bénéficie d’une pénalité. Sur la touche suivante faute locale et la pénalité jouée rapidement se termine derrière la ligne pour un 9 à 13 presque décisif, même si par Iputcha les Noirs reviennent à 1 pt (12 à 13).
Les 10 dernières minutes vont être fatales aux Hommes du duo « Ménieu/Sistiaga ».  à la 71ème Marmande se donne de l’air en rajoutant une pénalité (12 à 16). 74ème, Iputcha rajoute 3 pts (15 à 16). 79ème Marmande fait un break décisif en passant une pénalité (15 à 19). Se lançant à l’abordage du camp adverse les Boucalo-tarnosiens vont alors se faire crucifier dans les arrêts de jeu suite à une interception gagnante. 15 à 26, le BTS perd même son Bonus Défensif et voit son adversaire récolter un Bonus Offensif aussi improbable en début de rencontre que  miraculeux au vu du contenu du match. Suite à cette rencontre, les Noirs se voient privé du solide 3ème ligne Oxaran (blessé) pour le reste de la saison.
En 5 rencontres, le BTS voit ses chances de maintien presque réduites à néant. Pire, il y a des signes qui ne trompent pas : quand les Forgerons doivent gagner (Fleurance & Saverdun) ils perdent. Quand ils doivent prendre un Bonus Offensif (Morlaàs), ils le laissent en route et quand ils se voient offrir la chance de doubler un adversaire direct à la maison (Marmande…. Mais aussi Nafarroa lors de la phase aller), ils manquent ce tournant….
Ces éléments contraires, sont souvent annonciateurs de descente. Et pour l’avoir souvent noté chez d’autres adversaires par le passé (Rochefort, Peyrehorade, Nafarroa, Mouguerre, etc.) certains supporters commence à se faire une raison en intégrant le fait que cette saison ce soit le BTS qui a le costume idéal du parfait reléguable !!!!
Le déplacement suivant à Nafarroa, peut offrir un nouveau Joker au BTS à condition de gagner ce Derby, surtout que Lasseron et Larruhat retrouvent le groupe. Mais à 15 contre 14 (suite au carton rouge du 2ème ligne local), les Forgerons ne profitent pas de cette supériorité numérique pour remporter la victoire. Dans un match fermé, se sont les buteurs qui ont la parole pour une nouvelle défaite des Hommes du Président Foncillas 12 à 6. Sur cette rencontre Lasseron rechute et voit sa saison terminée, comme l’arrière Capoulun blessé gravement.
La réception du Leader Graulhet, à 3 journées de la fin, est un match pour garder l’Espoir. Les Noirs vont faire un match sérieux, et remporter logiquement une rencontre agréable où l’adversaire du jour ne ferma jamais le jeu. 23 à 15 (dont 18 points du botteur Iputcha), le BTS est toujours en vie, mais pour espérer rester dans cette division, il doit gagner ses 2 derniers matchs (à Gaillac et contre l’Isle-Jourdain).
Aussi, comme à Saverdun, les Boucalo-Tarnosiens vont partir la veille pour, là encore, se mettre dans les meilleures dispositions possibles à Gaillac.
Rapidement en action, le BTS va mener 0 à 10 après 17 minutes de jeu. Mais suite à un carton blanc, ils vont encaisser un 17 à 0 (3 essais au 37ème, 40ème et 42ème) en 5 minutes.  Alors qu’ils faisaient douter les locaux, cette infériorité numérique va briser l’élan des Forgerons pour une défaite 25 à 18. Le Bonus Défensif arraché en fin de match est un moindre mal au vu de l’investissement de l’équipe.


Pour sa dernière saison, Mika Sallaberry en position d’ultime défenseur ne peut empêcher la défaite de son club et la relégation en Fédérale 3/


Malheureusement, les Noirs n’ont plus leur destin entre leurs mains pour le maintien. Dernier de poule, seule la 9ème place est encore jouable (le 9ème de notre poule étant assuré de terminer meilleur 9ème de Fédérale 2, cette place pourrait être synonyme de maintien et de repêchage et en cas de relégation d’un club pros ou de Fédérale 1 en Fédérale 3 suite à des problèmes financiers comme c’est maintenant le cas depuis de nombreuses années). Mais pour ce faire il faut gagner Isle-Jourdain et espérer qu’Aramits ne prenne pas de Bonus Défensif à Graulhet.
Isle-Jourdain, de son côté, vient décrocher son maintien sur la pelouse de Tarnos, même s’il faudrait un sacré concours de circonstance pour qu’ils descendent en cas de défaite.
Cette rencontre « électrique » va débuter par de longs échanges de coups défendus (3 rouges et 5 jaunes distribués). A ce « petit jeu » c’est un 2ème ligne visiteur qui est le perdant en se faisant expulser définitivement suite à une agression sur son vis-à-vis Imat Aadelsaaf. Après de longues minutes pour calmer ce dernier et le faire sortir pour le soigner, le jeu reprend mais les Noirs ne sont plus dans leur match. Pire, ils sont la cible d’un arbitrage qui ne leur fait aucun cadeau en les sanctionnant sans discernement. Ce sentiment d’un arbitrage « partisan » va être renforcé quand sur les temps fort des Forgerons, les visiteurs ne sont JAMAIS sanctionnés pour leurs hors-jeu et autres écroulement des mauls locaux. Aussi, après un pilonnage en règle de l’en-but visiteur et plusieurs fautes adverses, l’arbitre oubliera d’accorder l’essai de pénalité que tous les supporters Boucalo-tarnosiens réclamaient… En vain. La fin du match voit Mika Sallaberrry, pour son dernier match sous le maillot Noirs prendre le seul carton rouge de sa carrière (pour avoir défendu son cousin (le junior Julien Duhau) secoué par le talonneur adverse après une échappée au ras d’un regroupement). La tête haute, Mika rejoindra le banc sans un regard pour son adversaire qui n’aura eu de cesse de l’arranger lors de lors sortie…. La défaite 14 à 22 clôture cette saison catastrophique ponctuée d’une 4ème défaite à domicile et d’une relégation en Fédérale 3… Niveau que le club avait quitté en 1967, il y a 47 ans…

Pour Mika Sallaberry, sa carrière en équipe 1ère se termine comme elle avait commencé : par une descente (lors de sa 1ère saison en équipe 1 sous le maillot d’Angoulême il avait connu également une descente dans la division inférieur).
avatar
Wil Fer

Messages : 10394
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2013/14

Message par Wil Fer le Mer 9 Juil - 0:53

Meilleur marqueurs :
1 Iputcha 95 points (7ème meilleur marqueur de notre poule)
2 Régis Mays 58 points
3 Claerboudt 28 points
4 Christophe Gaye & Tarravello 15 points chacun
6 Tarfane & Simon Betbeder 10 points chacun
8 Goni, Peyo Haurieu, Della Cuna, Rey, Mundubeltz, Larruhat, Vincent Lasseron & Samuel Dylbaïtys 5 points chacun
16 Sébastien Bélascain & Capoulun 3 pts chacun
+ 1 essai de pénalité.


Meilleurs marqueurs d’essais :
1 Christophe Gaye & Tarravello 3 essais chacun
3 Claerboudt, Tarfane & Simon Betbeder 2 essais chacun
8 Goni, Della Cuna, Rey, Mundubeltz, Larruhat, Vincent Lasseron & Samuel Dylbaïtys 1 essai chacun

Tableau des joueurs ayant disputé joué en équipe 1ère lors de cette saison 2013/14 en cours de réalisation.
avatar
Wil Fer

Messages : 10394
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2013/14

Message par Wil Fer le Mer 9 Juil - 1:04

Saison de l'équipe "B" :





Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour notre "B". Après avoir joué les 1ers rôles dans ses poules lors des 4 dernières saisons (avec 4 qualifications à la clés (4 seizièmes, 1 huitième et 1 quart de finale disputés en 4 ans), l'équipe 2 du club, suite à de gros problèmes d'effectif va vivre une saison "calvaire". Grâce à l'aide des juniors du club et d'anciens à l'état d'esprit admirable (Touré, Benaouda, Taillentou, Thomas Etchartaberry, Champagne ...) , se sont plusieurs forfaits qui sont évité de justesse.
Aussi, sans rien lâcher, cette équipe vaillante, alla à son terme de son championnat. Ce qui en soit, est déjà une victoire !!!
avatar
Wil Fer

Messages : 10394
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2013/14

Message par Wil Fer le Mer 9 Juil - 1:04

Récapitulatif saison Juniors/Cadets en cours de réalisation.
avatar
Wil Fer

Messages : 10394
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 46
Localisation : à 835 kms de PIQUESSARY. Une seule devise : "ALLEZ LES NOIRS, ON NE LACHE RIEN !"

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Boucau_Tarnos_stade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif saison 2013/14

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum